AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORT FORT LOINTAIN A FERME SES PORTES.

CINQUIEME QUÊTE ⊱ l'amulette du dragon


FORT FORT LOINTAIN

UN PEU DE GRATIN D'GRAVIER ?

avatar

⊱ pseudonyme : merlinpinpin
⊱ tête mise à prix : sir ian mckellen
⊱ crédits : dieu
⊱ arrivé(e) le : 18/10/2014
⊱ manuscrits : 203

⊱ schillings : 375

⊱ ton conte : les légendes arthuriennes
⊱ ta race : sorcier blanc
⊱ métier : enchanteur, herboriste, ancien professeur à l'académie de worcestershire
⊱ tes armes : une cuillère et du gratin de gravier ?
⊱ allégeance : plutôt neutre.





Jeu 11 Juin - 16:07




La quête de l'amulette
cinquième quête

Voilà des jours que vous voyagez depuis que Merlin vous a quitté aux portes de la citadelle. Partis de la capitale en taxi-calèche, il vous a fallu traverser le marais pendant des heures interminables pour enfin passer la frontière épicée de Saay. Des odeurs de curry et de poissons dans les marchés ambulants vous titillent les narines, des pétales de fleurs de cerisier tombent sur vos cheveux, vous êtes dans la forêt de Riz-Jaune, avec pour seul indice quand à la localisation du tombeau une carte donnée par le commissaire priseur. Os-à-Cape a besoin de vous. Le tombeau n'est pas loin, mais déjà vous entendez les arbres chuchoter entre eux et vous apercevez des silhouettes sombres se dessiner entre la cime. En un rien de temps, les chevaux de la calèche s'arrêtent, et s'endorment. Il semblerait qu'ils aient reçu de plein fouet sur leurs croupes des fléchettes emplies d'une potion de sommeil. Les pilleurs de tombe -un peu ninjas aussi on dirait, ne se laisseront pas devancer. Ils prennent de l'avance et disparaissent déjà dans l'ombre. Ils recherchent la même chose que vous, l'amulette du dragon.

⊱ Alexine Sangclé
⊱ Mulan Soleilevant
⊱ Gretel Denougatine

Encore une fois, sachez que l'ordre de passage n'est pas obligatoire, que les réponses courtes sont à préférer et que vous devrez utiliser les dés en cas d'actions conséquentes.  :):  :smile:  Le pnj viendra fermer votre topic lorsque l'amulette sera trouvée, outre mesure vous pouvez faire apparaître les arbres, les statues enchantées et les pilleurs de tombe quand bon vous semble.  :omfg:

⊱ far far away ⊰


______________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FORT FORT LOINTAIN

Invité
Invité

avatar




Jeu 11 Juin - 19:44



Alexine, Gretel & Mulan
back where i belong


Saay. Mulan n'aurait jamais pu imaginer retourner ici. Ce n'est pas qu'elle ne le voulait pas, c'est que cela lui paraissait bien trop difficile, désormais. Tout avait changé - elle n'avait plus cette sensation de connaître les paysages qui se dessinaient devant elle, de reconnaître les visages célèbres d'Os-A-Cape. Et il y avait ses parents. Elle se doutait qu'elle n'aurait certainement pas le temps de les voir. Elle n'était pas là pour ça, après tout. Des jours de route, en compagnie d'Alexine et de Gretel... Des jours qui avaient été des plus bizarres. Elle n'avait pas reparlé à Gretel depuis leur dernière discussion et, encore aujourd'hui, elle n'avait aucune idée de la façon dont elle devait se comporter face à sa patronne.
Les jours de route avaient pris fin. Ils étaient là. Et ils n'étaient pas les bienvenus. Les chevaux attaqués, Mulan aperçut des hommes foncer vers le tombeau qu'eux-mêmes cherchaient. Ils devaient retrouver l'amulette du dragon avant eux. Instinctivement, son épée était sortie, prête à attaquer. Mais ils étaient déjà loin.

Mulan descendit de la calèche. « Vos chevaux devraient se réveiller d'ici peu, Monsieur. Nous allons continuer à pied. » dit-elle au cocher. Les pilleurs avaient seulement voulu les ralentir - nul besoin de les tuer, s'ils arrivaient au tombeau avant eux. Mulan savait que Gretel pouvait se battre, mais elle n'avait aucune idée des compétences d'Alexine. « Je ne connais pas très bien cette forêt, les pilleurs ont un avantage sur nous. Alexine, est-ce que tu as de quoi te défendre ? »
Soigneusement, elle évitait toujours les yeux de Gretel. Il y avait ce fossé entre les deux femmes que Mulan ne pouvait traverser.

Elle jeta un oeil à la forêt dans laquelle elles allaient s'aventurer, remarquant immédiatement la magie qui y régnait. Depuis son aventure avec Mathilde, Mulan savait quand un arbre était normal ou... Enchanté. La carte en main, elle essaya de visualiser un passage moins dangereux qu'un autre, mais la visibilité était mauvaise à cause de la densité de la forêt. « Faites attention aux arbres - si vous remarquez quoi que ce soit d'anormal, éloignez-vous en ».
Mais elles avaient déjà perdu trop de temps. Il était temps de se mettre en marche. « Gretel... Quel chemin penses-tu devoir emprunter ? » lui demanda-t-elle, tendant sa carte. Un pas en avant...
Revenir en haut Aller en bas

FORT FORT LOINTAIN

J'L'AI BOUFFE TA MAISON EN PAIN D'EPICE

avatar



⊱ pseudonyme : Chameau
⊱ tête mise à prix : Natalie Portman
⊱ crédits : bazzart
⊱ arrivé(e) le : 24/09/2014
⊱ manuscrits : 994

⊱ tes licornes : Nina Têtedure, Odette Plumedeneige & Eleazar Coeurfané
⊱ schillings : 1174

⊱ ton conte : Hansel et Gretel
⊱ ta race : Humain
⊱ métier : Gérante de la confiserie "Miel & Epices"
⊱ tes armes : Aerien, son arc chéri, toujours là pour calmer ses nerfs ou botter les fesses des indésirables.
⊱ allégeance : Elle pose son cul où elle veut, même sur le trône je m'en fiche





Ven 12 Juin - 13:25



Alexine, Mulan & Gretel
Esprit d'équipe et blessures profondes


Je n'avais jamais entreprit d'aussi long voyage, d'aussi loin qu'il m'en souvienne. J'avais toujours fait parti de Fort Fort Lointain, il n'y avait que quelques années que je m'étais installée dans la capitale avec Hansel. Avant, nous vivions dans un pauvre petit village, puis nous étions des nomades, à courir la région. J'avais entendu parler du pays de Saay, évidemment, d'autant plus que je savais que Mulan en venait directement quand elle avait commencé à travailler dans la boutique. Mais jamais je n'aurai pensé m'y retrouver un jour. Sauf peut-être si c'était là-bas que Potté voulait se cacher, auquel cas je n'aurai pas voix au chapitre. Je ne savais pas non plus pourquoi je m'étais engagée dans cette quête au final. Peut-être parce que rester assise à attendre ne me convenait plus, au fond. Une explosion, et j'avais bien changé. Bonne nouvelle ou mauvaise nouvelle ? Je n'en savais rien. Mais quelque chose me disait qu'au fond, si je m'étais engagée pour retrouver cette amulette, c'était sûrement pour que Mulan me pardonne. Je voulais l'aider une dernière fois, je ne savais même pas ce que j'avais envie de lui prouver. Que je n'étais plus ce monstre dont l'évocation l'avait fait fuir ? Que j'tais toujours la Gretel qu'elle avait connu ? Ces deux suppositions étaient des mensonges. Je suis peut-être un monstre, mais je ne suis pas une menteuse. Un monstre avec des principes, on aura tout vu.

Quoiqu'il en était, je me trouvais bien dans cette calèche avec mon ancienne amie - Merlin, comme ces mots sont durs à formuler... - et une jeune femme du nom d'Alexine que je voyais pour la première fois. Arrivées à Saay, une jolie surprise nous attendait. J'avoue que je n'avais pas réellement le temps de réaliser ce qui venait de nous tomber sur le coin de la figure. Les chevaux s'étaient miraculeusement endormis, et des guerriers vêtus de noir nous avaient devancés. Autre pays, autre culture, donc, il faudrait bien que je m'y fasse. D'un autre côté, j'étais rassurée d'avoir Mulan près de nous. Elle connaissait ce pays et ses coutumes, bien qu'elle n'avait pas l'air de connaître la forêt dans laquelle nous nous trouvions. Mais malgré les récents événements, je gardais en Mulan une confiance totalement aveugle. Et mon instinct ne m'avait pas fait défaut, puisqu'elle nous mettait déjà en garde contre... les arbres. J'avais lu certaines choses sur les arbres enchantés, et Potté m'avait raconté certaines choses sur cette magie à Saay, mais j'étais à la fois fascinée et apeurée par ces végétaux pourvus de vie. Certes, maintenant je savais qu'il fallait m'en méfier, mais je ne savais pas encore à quoi m'en tenir. Dans tous les cas, je jetais un coup d’œil autour de moi et veillais à rester bien au centre de la route, selon les indications de Mulan. Il était drôle de se dire qu'avant, c'était moi qui lui disait ce qu'elle était censée faire, et voilà que c'était elle qui prenait les commandes. Et j'étais heureuse d'échanger les rôles pour une fois.

« Gretel... Quel chemin penses-tu devoir emprunter ? » Je ne m'attendais pas du tout à ça, à ce qu'elle m'adresse la parole. Et encore moins à ce que ce soit pour me demander mon avis. Elle me tendait la perche, je m'en saisi sans la moindre hésitation. Je me penchais un peu plus sur la carte que Mulan tenait entre ses mains. "J'ai vu les pilleurs partir vers le nord, je pense que nous devrions suivre cette route et à cette intersection nous verrons bien par où aller ensuite. Ils sont peut-être très rapides, mais ce ne sont pas des plumes. La route est encore humide et à moins qu'ils ne passent par les arbres, nous pourrons les suivre grâce à leurs traces."
Mulan fuyait encore son regard, mais c'était un début. Il fallait bien commencer quelque part. Nous nous sommes mises en route, le pas assez rapide. Nous avions déjà été devancées d'au moins dix bonnes minutes, suite au guet-apens dans lequel nous étions tombées. Je voulais proposer de courir à bonne allure, mais si je n'avais pas de doute quant à l'endurance de Mulan, j'ignorai si Alexine était capable de nous suivre. En me posant ces questions, je réalisais que je ne savais rien de la jeune femme. Si elle devait être notre compagnon de route, autant se montrer agréable. "Tout va bien Alexine ? C'est la première quête de ce genre dont vous faites partie ?"
D'après la carte de Mulan, le tombeau se trouvait à au moins 20 minutes de route. Pas le temps pour de grandes conversations, mais au moins pour une présentation convenable.

______________________________________


Wasted time, purple mind
Let me be the reason to make a choice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FORT FORT LOINTAIN

Invité
Invité

avatar




Sam 13 Juin - 11:37



Gretel, Mulan & Alexine
Premiers pas

J'ai détesté le silence. La route jusqu'à la forêt Riz-Jaune s'était étrangement déroulée dans une ambiance des plus taciturnes, et il fallait être aveugle pour ne pas sentir la tension ambiante. J'ai mis du temps à réaliser que ce n'était pas la tension sérieuse d'un groupe qui part dans une quête potentiellement dangereuse, et c'est sans doute grâce à cela que je leur ais épargné toute l'agitation dont j'aurais fait preuve en temps normal. Mon inexpérience en matière d'actions héroïques et périlleuses m'a calmée. L'appréhension aussi. Les chevaliers et les marins ne parlent jamais de cela dans leurs récits : l'avant, le voyage, l'incipit. Et puisqu'ils sont mes seules références, je me suis retrouvée un peu déboussolée. J'ai détesté cela.
A l'instant où j'ai réalisé que c'étaient mes deux compagnes de routes, Mulan et Gretel, que je ne connaissais ni d'Eve ni d'Adam, qui imposaient le silence entre elles et qui ne semblaient pas encline à compenser par une discussion ou autre légèreté avec moi, la calèche s'est arrêtée.
Et merde.
J'agite ma main sèchement pour arrêter le tremblement qui venait. Je ne suis ni lâche ni trouillarde, et il est hors de question de jouer les princesses en détresse, malgré les apparences je suis loin d'être ainsi.
Je suis le mouvement, les deux autres n'ont pas l'air de s'inquiéter plus que cela et pour ce genre de chose j'ai décidé de leur faire confiance à l'instant où je les ais vus armées et décidées. Je ne pouvais pas me permettre de douter sur celles qui risquaient fortement de devenir les garante de ma survie.
J'ai mis un moment avant de réaliser que Mulan me parlait. C'était maintenant qu'elle s'en souciait ?
Bon, je ne suis pas stupide, je me suis munie d'une dague... ou un couteau. Un coutelas peut-être ? Je n'ai jamais su le nom exact. Et ce ne veut pas dire que je sais particulièrement m'en servir, mais j'ai pensé que c'était mieux que rien, et qu'une arme plus grande sans le savoir-faire ne ferait que me gêner ou risquerait de me blesser. Disons que la seule arme que j'ai jamais utilisée -elle ressemblait à celle que j'avais- était une fausse, mais j'avais appris quelques mouvements et astuces de base pour un rôle dans une pub.
Et c'était tout.
Mon essai de me fournir en potions et autres poudres magiques avait abouti sur un cuisant echec, surtout depuis que Marraine avait disparu -c'est qu'on va presque finir par la regretter... Sinon j'avais de l'onium, mais je me gardais bien de le dire aux autres.

J'avais entendu parler de ces arbres magiques, cela ne m'a pas empêché de lancer un regard suspicieux aux troncs environnements. Dans ma tête ce devait être quelque chose du genre "Faites gaffe je vous regarde", en vrai je devais surtout ressembler à quelqu'un qui fait une grimace.
On ne me demandait pas mon avis. C'était légitime. Je faisais taire mon égo et l'idée que j'allais être un boulet et commençais à avancer avec le groupe.
Je relevais les yeux vers Gretel et lui adressais un grand sourire.

- Oui, très bien merci. Et c'est bel et bien la première aventure dans laquelle je me lance, mais il faut un début à tout.

Je devais paraître folle, complètement déconnectée de la réalité, peut-être sûre et sereine comme on l'est dans un film alors qu'on s'attaque à la réalité, mais j'avais aussi quelque chose à prouver en  partant en voyage : je pouvais en revenir vivante.

- Des amis m'ont dit que j'étais folle, que je devrais prendre des vacances dans un hôtel de luxe si je voulais voir du pays, mais je trouve l'action beaucoup moins ennuyante.

Je parlais doucement, calmement, évitant de hausse la voix parce que cela allait avec le lieu et la situation. Ensuite, des personnes normales auraient évité d'aborder le sujet parce que ce n'était pas le moment et que cela ne se faisait pas, mais je n'ai jamais été connu pour ma discrétion ou mon tact.

- Il y a un problème entre vous deux ?
Revenir en haut Aller en bas

FORT FORT LOINTAIN

J'L'AI BOUFFE TA MAISON EN PAIN D'EPICE

avatar



⊱ pseudonyme : Chameau
⊱ tête mise à prix : Natalie Portman
⊱ crédits : bazzart
⊱ arrivé(e) le : 24/09/2014
⊱ manuscrits : 994

⊱ tes licornes : Nina Têtedure, Odette Plumedeneige & Eleazar Coeurfané
⊱ schillings : 1174

⊱ ton conte : Hansel et Gretel
⊱ ta race : Humain
⊱ métier : Gérante de la confiserie "Miel & Epices"
⊱ tes armes : Aerien, son arc chéri, toujours là pour calmer ses nerfs ou botter les fesses des indésirables.
⊱ allégeance : Elle pose son cul où elle veut, même sur le trône je m'en fiche





Mar 23 Juin - 21:17



Alexine, Mulan & Gretel
Esprit d'équipe et blessures profondes


J'aurai aimé que tout se déroule dans d'autres circonstances. Avec une amie près de soi, la moindre aventure dangereuse devient une partie de plaisir. La confiance règne, les sourires pendant que l'on touche le but sont de rigueur. Aujourd'hui, je me trouve dans un pays inconnu, avec une demoiselle que je n'avais jamais vue avant, et une ancienne amie qui n'ose même plus me regarder dans les yeux. C'est de ma faute. Mulan, la belle demoiselle de Saay, belle comme une rose, mais fermée comme une huître. Je savais très bien que ce que je lui avait été l'occasion pour elle de me fermer sa porte à jamais. Mais je ne savais pas si elle me détestait, si elle m'en voulait, ou si elle ne savait juste pas comment gérer tout ça. Et j'avais envie de l'aider, plus que tout, mais il me serait difficile de lui tendre la main sans redouter un refus catégorique. Cette situation étrange me mettait mal à l'aise. Pour ma part, je ne cesserai jamais de lui faire une confiance aveugle. Je pourrais lui confier ma vie s'il le fallait. Mais qu'en était-il de son côté ? Nous allions certainement essuyer des situations dangereuses lors de cette quête. Qu'arriverait-il si elle hésitait dans un pareil moment ?

Mon interrogation intérieure fut subitement interrompue par le culot incroyable d'Alexine.
"Il y a un problème entre vous deux ?" Sans ralentir mon pas devenu pressant, je regardai ma compagne d'une aventure avec des yeux écarquillés. Je m'attendais vraiment à tout sauf à ça. Et franchement, je n'avais aucune idée de ce que j'allais lui répondre. Aussi, je m'efforçais de bafouiller quelque chose de vaguement poli et convenable, sans grande conviction d'un quelconque sens dans mes paroles. "Euh... C'est une histoire compliquée je dirais. Nous avons tous un passé dont nous ne sommes pas très fier, et quand il refait surface, soit nos proches l'acceptent, soit c'est au-dessus de leurs forces. Mais c'est uen réaction totalement humaine."

Arrivées au premier carrefour, l'air s'humidifia un peu plus. Les nuages commençaient à cacher la luminosité du soleil qui nous éclairait correctement depuis le matin. La forêt se faisait de plus en plus dense, et la route de Riz-Jaune semblait peu à peu se dissiper sous nos pieds pour laisser place au naturel humus. Trois directions possibles. Les traces de pas encore fraîches laissaient présager que les soldats avaient continuer en prenant la route de gauche, mais ce chemin ne me disait rien qui vaille. Il était plus sombre que les deux autres, et même si c'était la bonne route, il fallait se méfier. "Mulan, je crois qu'ils ont pris la route de gauche. D'après leurs empreintes, c'est même certain. Mais nous restons sur nos gardes. Je ne sais pas toi, mais j'ai un mauvais pressentiment. Voilà ce que je te propose : j'y vais en premier, Alexine entre nous deux, et tu fermes la marche. Je ne suis pas certaine qu'elle sache se défendre aussi bien que nous, aussi si nous l'encadrons nous devrions nous sécuriser. A moins que tu ne veuilles ouvrir la marche."

Tout en parlant, j'enlevais mon arc de mon épaule et attrapais une flèche dans mon carquois. Les mains en position, l'arme prête à servir, j'attendais la réponse de Mulan. Je ne le sentais vraiment pas. Les arbres grinçaient de façon surnaturelle, et j'aurai juré avoir vu une racine se dérouler en plein milieu du chemine, du genre intentionnellement. Qu'est-ce que je pouvais détester la magie.

______________________________________


Wasted time, purple mind
Let me be the reason to make a choice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FORT FORT LOINTAIN

Invité
Invité

avatar




Mar 23 Juin - 23:22



Alexine, Gretel & Mulan
back where i belong

Un pas en avant, deux pas en arrière. Mais ce n'était pas aujourd'hui que la situation entre les deux femmes allait s'arranger, n'est-ce pas ? Elles n'étaient pas là pour ça, après tout. Quelque chose de bien plus important était entre leurs mains - le reste attendra. Un peu en avant du binôme, Mulan décida de suivre la direction indiquée par Gretel, son regard à l'affût, son ouïe également. La forêt était trompeuse et son calme apparent, un simple mensonge. Il suffisait parfois de regarder un arbre assez longtemps pour s'apercevoir que celui-ci bougeait de manière anormale, comme s'il cherchait à atteindre quelque chose... ou quelqu'un. Mais ce n'était pas l'heure d'affoler ses deux coéquipières. La forêt n'était pas encore dérangée par ces nouveaux intrus.
Mulan ralentit quelque peu le pas, écrasant les feuilles avec plus de délicatesses, minimisant le son, lorsqu'elle entendit Alexine demander si quelque chose n'allait pas entre Gretel et elle. Etait-ce une manière de faire ? Demander à deux parfaites inconnues leur situation amicale ? Quelques pas devant elle, elle soupira et attendit la réponse de Gretel. « Euh... C'est une histoire compliquée je dirais. Nous avons tous un passé dont nous ne sommes pas très fier, et quand il refait surface, soit nos proches l'acceptent, soit c'est au-dessus de leurs forces. Mais c'est une réaction totalement humaine. » C'était une manière de dire les choses. Mulan n'aurait pas utilisé ces mots-là exactement, mais l'issue était la même, n'est-ce pas ? Alexine n'avait pas besoin d'en savoir plus que cela. Elle ne les connaissait pas et son indiscrétion ne plaisait pas tellement à Mulan. Puisqu'elle n'avait pas le choix cependant, elle se tût et continua son chemin, avant d'arriver à la prochaine intersection.

Réfléchissant à la meilleure route à prendre, Gretel indiqua que les bandits s'étaient enfuis par la gauche - leurs traces en témoignaient. S'armant, elle proposa de passer devant, de laisser Alexine au milieu et c'était à Mulan de fermer la marche. « Sans vouloir t'offenser, je pense qu'il est préférable que je passe devant. Je connais la forêt - aucune de ses réaction ne m'étonnera ! » Elle ne doutait pas des capacités de Gretel, loin de là, mais elle affrontait un élément nouveau pour elle. Si un arbre s'attaquait à elle, son temps de réaction serait bien plus grand que celui de Mulan. Elles auraient les bandits à affronter à terme et ce n'était pas le moment de blesser un membre de leur petit groupe.

Sortant Xu, elle atténua la pression de son corps sur le sol, réduisant le bruit à un simple courant d'air. L'armée lui avait appris bien des choses et elle s'étonnait encore de leur utilité au quotidien. Elle emprunta le chemin indiqué par Gretel, sentant l'atmosphère changer directement. La forêt semblait vouloir protéger les bandits passés avant eux. En tout cas, elle était sur ses gardes. Tout comme Mulan et Gretel. Une racine tenta d'emprisonner le pied de Mulan mais elle n'eut pas le temps de sortir de terre avant de se faire trancher par la fine lame de Xu. Cette forêt ne lui faisait pas peur. La magie l'intriguait toujours autant, mais elle en avait vu, des choses bizarres ! Un arbre en contre-bas balançait ses branches, comme s'il s'apprêtait à renvoyer les trois jeunes femmes d'où elles venaient. Il serait dangereux de passer par là, mais le chemin ne leur laissait pas trop le choix. « Vous voyez, le grand chêne, là-bas ? » chuchota-t-elle. « Il nous attend. Quand nous serons à sa hauteur, il faudra courir. En même temps. Si jamais vous voyez une branche arriver sur vous, plongez à terre et repartez immédiatement. »
Elles n'avaient pas le temps de s'arrêter. Elles devaient faire croire à l'arbre qu'elles n'avaient pas compris son jeu, jouer les incrédules. Tromper la nature.

ACTION : dépasser le grand méchant chêne pour continuer le chemin en courant, histoire d'éviter de devenir une balle de tennis
SI BON : toutes les trois arrivent à passer
SI MAUVAIS : l'arbre a compris le subterfuge et emprisonne un des femmes (la prochaine à poster choisira qui). Bon, en espérant que les bandits nous attendent !
Revenir en haut Aller en bas

FORT FORT LOINTAIN

IL SUFFIT D'Y CROIRE...OU DE PAYER

avatar

⊱ pseudonyme : la toute puissante, allons
⊱ tête mise à prix : meryl streep
⊱ crédits : dieu
⊱ arrivé(e) le : 15/08/2014
⊱ manuscrits : 568

⊱ schillings : 1251

⊱ ton conte : le vôtre, mon chou
⊱ ta race : fée (et fabuleuse) de la tête aux pieds
⊱ métier : reine à temps plein, mère un peu gâteau
⊱ tes armes : une baguette et une voix d'ange
⊱ allégeance : pour moi, voyons





Mar 23 Juin - 23:22

Le membre 'Mulan Soleilevant' a effectué l'action suivante : ⊱ LA ROULETTE MAGIQUE

'⊱ LE DESTIN' :

______________________________________


Never give up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://farfarlointain.forumactif.org

FORT FORT LOINTAIN

J'L'AI BOUFFE TA MAISON EN PAIN D'EPICE

avatar



⊱ pseudonyme : Chameau
⊱ tête mise à prix : Natalie Portman
⊱ crédits : bazzart
⊱ arrivé(e) le : 24/09/2014
⊱ manuscrits : 994

⊱ tes licornes : Nina Têtedure, Odette Plumedeneige & Eleazar Coeurfané
⊱ schillings : 1174

⊱ ton conte : Hansel et Gretel
⊱ ta race : Humain
⊱ métier : Gérante de la confiserie "Miel & Epices"
⊱ tes armes : Aerien, son arc chéri, toujours là pour calmer ses nerfs ou botter les fesses des indésirables.
⊱ allégeance : Elle pose son cul où elle veut, même sur le trône je m'en fiche





Mer 8 Juil - 10:18



Alexine, Mulan & Gretel
Esprit d'équipe et blessures profondes


Mulan avait préféré passer devant. Ce n'était pas comme si je ne lui avais pas demandé si elle préférait ouvrir ou fermer la marche, après tout. Mais malgré cela, j'avais eu un léger pincement au coeur en entendant sa décision. Je prenais de plus en plus conscience que lui parler pour tenter de la rassurer avait peut-être été une énorme erreur. Bien sûr qu'elle connaissait la forêt mieux que quiconque, nous étions ici dans son pays de naissance. Mais plus les jours passaient, moins je ne réussissais à percevoir pour nous une possibilité de recoller les morceaux. Et la perspective d'avoir perdu, peut-être pour toujours, une amie qui m'était si chère relevait dans ma poitrine une douloureuse sensation. Ce n'était pas seulement le fait de perdre Mulan - je n'étais personne pour la retenir au final - mais surtout ma détermination à renouer avec mes anciens démons, l'ancienne Gretel, qui étais mise à mal. Si je ne supportais pas de perdre Mulan, comment pourrais-je surmonter la perte de mon propre frère, ou celle de Potté ? Nous n'étions jamais à l'abri d'un malheur. Surtout pas dans le mode de vie que nous avions choisi.

Le coeur plus lourd que je ne l'aurai voulu, je laissai Mulan passer devant, son épée bien en garde contre d'éventuelles attaques, Alexine la suivant de près, bien plus silencieuse qu'à son habitude, sa main serrant son poignard d'une manière que je ressentais comme peu assurée. Je fermai la marche, mon arc bien préparé en cas de rencontre incongrue. Mulan était assurée, bien plus que je ne devrais l'être moi-même. Un mouvement brusque me mit aux abois. Mulan venait d'esquiver une racine d'arbre enchanté, ce qui confirmait encore une fois ses doutes par rapport à cet endroit. je redoublais de méfiance face à tous les végétaux qui étaient tellement réconfortant chez nous. Même si j'étais à l’affût du moindre mouvement, les yeux étaient rivés sur le dos d'Alexine, comme pour la couver, me tenir prête à l'aider en cas de besoin. Je ne savais pas trop pourquoi la sécurité de cette demoiselle qui m'était encore inconnue me préoccupait tant, mais je me soupçonnais fortement d'avoir eu besoin de me prouver que j'étais capable d'autre chose que de briser des amitiés en un claquement de doigts.

Notre pas ralentissait légèrement, et j'entendais distinctement Mulan nous mettre en garde contre un grand chêne. Mes sens étaient en éveil, mais le vieux chêne ne semblait pas en avoir après nous. Nous étions passées devant lui comme devant un arbre inanimé, je ne savais trop par quel miracle, mais surtout grâce aux recommandations avisées de la guerrière de Saay. Si j'avais été près d'elle, j'aurai eu envie de lui glisser quelque chose. J'avais envie de lui dire quelque chose de gentil, de mettre un peu de baume sur ma blessure grandissante, et la sienne qui semblait profonde. Mais quand bien même j'en crevais d'envie, je savais très bien que je n'aurai pas su quoi lui dire. Comme je n'avais pas su lui parler quand elle en avait besoin.

Subitement, une racine du vieux chêne frôla ma hanche droite. Je m'attendais à sentir son étreinte enserrant mon bras ou ma cheville, mais je voyais cette racine immense aller chercher quelque chose dans les fourrés à notre droite. Le vieil arbre était pourtant très loin, et j'avais du mal à réaliser qu'il pouvait aller aussi loin. La proie du centenaire se fit rapidement connaître : il s'agissait d'un des soldats qui avaient attaqués notre voiture un peu plus tôt. Je ne comprenais pas réellement. Je pensais qu'ils étaient bien plus avancés que nous sur le chemin, comment en étaient-ils arrivés à nous suivre ? N'y avait-il qu'une seule carte, qui était en notre possession ? Toujours était-il que le soldat ne pouvait décemment être seul. Je me retournais sans toutefois m'arrêter pour constater qu'une dizaine de ces soldats couraient sur le sentier, certains arrêtés par les racines du chêne et d'autres arbres. Et le problème était que l'on ne pouvait pas s'arrêter pour mener bataille sans risquer de nous ralentir et de nous mettre en danger. Nous ne savions pas si tous les arbres seraient de notre côté.

"Mulan, nous ne sommes pas seuls ! Ils sont au moins une dizaine derrière nous ! C'est trop dangereux de se battre, nous ne savons pas ce que nous risquons, je propose de courir jusqu'au prochain croisement pour les semer !"
Les soldats se rapprochaient de plus en plus. Je n'avais pas réellement le temps d'attendre la réponse de Mulan, ni l'envie d'agir sans son consentement. Prenant Alexine par la main, je commençais à courir pour atteindre la hauteur de Mulan, à qui je glissais "Nous n'avons pas le choix, on ne sait pas si les arbres seront de notre côté ou non. A nous deux nous pourrions les battre, mais je ne suis pas certaine que nous puissions protéger Alexine si besoin était."
C'était le moment de s'en remettre au bon vouloir de cette forêt incontrôlable.

ACTION : Courir jursqu'au prochain carrefour pour semer les ennemis
SI BON : Nous arrivons toutes les trois au prochain croisement et nous cachons dans les fourrés pour semer les soldats qui ont l'air de plutôt nous en vouloir, puis nous continuons notre chemin tranquillement sur le sentier, le tombeau bien en vue.
SI MAUVAIS : Un arbre a choisit le côté des méchants et attrape ma cheville fermement, les soldats arrivant de plus en plus rapidement sur moi. Il va falloir se battre et se débarrasser d'eux, pas le choix.

______________________________________


Wasted time, purple mind
Let me be the reason to make a choice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FORT FORT LOINTAIN

IL SUFFIT D'Y CROIRE...OU DE PAYER

avatar

⊱ pseudonyme : la toute puissante, allons
⊱ tête mise à prix : meryl streep
⊱ crédits : dieu
⊱ arrivé(e) le : 15/08/2014
⊱ manuscrits : 568

⊱ schillings : 1251

⊱ ton conte : le vôtre, mon chou
⊱ ta race : fée (et fabuleuse) de la tête aux pieds
⊱ métier : reine à temps plein, mère un peu gâteau
⊱ tes armes : une baguette et une voix d'ange
⊱ allégeance : pour moi, voyons





Mer 8 Juil - 10:18

Le membre 'Gretel Denougatine' a effectué l'action suivante : ⊱ LA ROULETTE MAGIQUE

'⊱ LE DESTIN' :

______________________________________


Never give up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://farfarlointain.forumactif.org

FORT FORT LOINTAIN

Invité
Invité

avatar




Ven 10 Juil - 12:38



Alexine, Gretel & Mulan
back where i belong

Mulan était consciente du petit groupe qui la suivait, de sa composition. Elle semblait traîner derrière elle plus qu'une ancienne amie : une étape de sa vie, à Fort Fort Lointain. Le fait d'être désormais à Saay semblait irréel et elle profitait de chaque petite chose qui lui rappelait sa famille. Le cerisier qu'ils avaient vus en venant, par exemple, lui rappelait son enfance lorsque, dans son jardin, leur cerisier se mettait à fleurir. L'événement était rare : une fois par an, pendant quelques jours. Mais pendant cette période, Mulan ne manquait pas un soir sans s'adosser à son tronc, protégée par ses feuilles roses. Ses pensées furent interrompues par un bruit. Un bruit humain, provoqué par l'homme. Ils n'étaient certainement pas loin ! Son regard était affuté, sensible au moindre mouvement. Elle ne savait pas quoi faire d'Alexine si jamais elles venaient à être en danger ; ainsi ne changea-t-elle pas l'ordre de passage, avant qu'Alexine soit entourée à la fois de Gretel et de Mulan.

Mais elle le savait. L'air se chargeait de plus en plus, les nuages semblaient plus menaçants. Les arbres s'agitaient, pesant le pour et le contre, cherchant à s'investir dans cette nouvelle mission. La voix de Mulan, posée, s'éleva dans les airs, brisant le lourd silence. « Mulan, nous ne sommes pas seuls ! Ils sont au moins une dizaine derrière nous ! C'est trop dangereux de se battre, nous ne savons pas ce que nous risquons, je propose de courir jusqu'au prochain croisement pour les semer ! » Mais Mulan n'eut le temps de rien : ni de lui dire à quel point cela pouvait être dangereux de courir (les pas sur le sol enverraient des vibrations à des kilomètres à la ronde, les souffles erratiques seraient portés par le vent), ni de la retenir que Gretel lui passait devant, emmenant avec elle Alexine. « Nous n'avons pas le choix, on ne sait pas si les arbres seront de notre côté ou non. A nous deux nous pourrions les battre, mais je ne suis pas certaine que nous puissions protéger Alexine si besoin était. » Mais elle ne savait pas que les arbres choisissaient un côté. Les arbres voulaient seulement s'amuser.

Ce qui devait arriver arriva : un arbre déroula sa racine, emprisonnant Gretel dans son étreinte. Tombée au sol, Alexine semblait démunie et tentait tant bien que mal de la délivrer. Derrière, des criminels arrivaient, prêts à brandir leurs armes.
D'un mouvement, Mulan se saisit de son petit couteau caché dans sa botte et coupa la racine. Elle ne pouvait les affronter seuls - le combat était désormais inévitable, autant être deux ! Elle sortit ensuite son katana et attendit ses adversaires.

ACTION : Mulan se bat contre les criminels
SI BON : le combat tourne en leur faveur et elles prennent la fuite, se cachant un moment avant de repartir
SI MAUVAIS : si un homme avec un fusil passe par là, c'est le bon moment pour les sortir de la mouise ! Parce que là, ça commence à devenir une boucherie !
Revenir en haut Aller en bas

FORT FORT LOINTAIN

IL SUFFIT D'Y CROIRE...OU DE PAYER

avatar

⊱ pseudonyme : la toute puissante, allons
⊱ tête mise à prix : meryl streep
⊱ crédits : dieu
⊱ arrivé(e) le : 15/08/2014
⊱ manuscrits : 568

⊱ schillings : 1251

⊱ ton conte : le vôtre, mon chou
⊱ ta race : fée (et fabuleuse) de la tête aux pieds
⊱ métier : reine à temps plein, mère un peu gâteau
⊱ tes armes : une baguette et une voix d'ange
⊱ allégeance : pour moi, voyons





Ven 10 Juil - 12:38

Le membre 'Mulan Soleilevant' a effectué l'action suivante : ⊱ LA ROULETTE MAGIQUE

'⊱ LE DESTIN' :

______________________________________


Never give up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://farfarlointain.forumactif.org

FORT FORT LOINTAIN

Contenu sponsorisé






Revenir en haut Aller en bas

CINQUIEME QUÊTE ⊱ l'amulette du dragon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1




Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
⊱ il était une fin :: L'administratif-