AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORT FORT LOINTAIN A FERME SES PORTES.

SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués


FORT FORT LOINTAIN

UN PEU DE GRATIN D'GRAVIER ?

Merlin Imaginarium

⊱ pseudonyme : merlinpinpin
⊱ tête mise à prix : sir ian mckellen
⊱ crédits : dieu
⊱ arrivé(e) le : 18/10/2014
⊱ manuscrits : 203

⊱ schillings : 375

⊱ ton conte : les légendes arthuriennes
⊱ ta race : sorcier blanc
⊱ métier : enchanteur, herboriste, ancien professeur à l'académie de worcestershire
⊱ tes armes : une cuillère et du gratin de gravier ?
⊱ allégeance : plutôt neutre.

SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués Heros-merlin-shrek



SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués EmptyDim 25 Jan - 19:08




La quête des moutons croqués
seconde quête

Ah, qu'il fait bon vivre à Apreroche ! Y'a beaucoup de cailloux partout - vu le nom, on aura deviné - et surtout des moutons qui manquent à l'appel, selon les dires des habitants une licorne enragée aurait posé son dévolu sur les boules de laine ambulantes et il est clair que les bergers s'inquiètent. Cette petite bourgade tranquille se sert exclusivement de ses bêtes tant pour se nourrir que pour produire des vêtements chauds qui se vendent à prix d'or. Aventuriers, vous devez trouver un moyen de neutraliser le cheval blanc aux yeux rouges fous ! Vous n'êtes pas dans la forêt enchantée, vous n'êtes pas totalement en dehors non plus, des arbres se mêlent à la plaine, la fin de la journée sonne - parce qu'en plus, elle frappe la nuit didiou - et quelques bruissements se font entendre dans les fourrés. Serait-ce elle ? Fouillez, fouillez, trouvez et surtout calmez ses hardeurs vous serez dignement récompensés.

⊱ Ulrich Fiersbras
⊱ Iseut Sautemouton
⊱ Jeiran Aurorefauve

Encore une fois, sachez que l'ordre de passage n'est pas obligatoire, que les réponses courtes sont à préférer et que vous devrez utiliser les dés en cas d'actions conséquentes. :v: Le pnj viendra fermer votre topic lorsque la licorne sera neutralisée, outre mesure vous pouvez faire apparaître la beyte quand bon vous semble. :coeur:

⊱ far far away ⊰

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FORT FORT LOINTAIN

Invité
Invité

Anonymous




SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués EmptyLun 26 Jan - 15:44

Je ne sais pas ce que je fais là. Mystérieusement, je dois être attiré par les licornes... Parce que vraiment, je n'ai rien demandé. Je faisais du rodéo sur mouton, on m'a parlé de ce qu'il se passait, on m'a entraîné avec Jeiran et la bergère et... Je suis là. Est-ce que je dois les prévenir que je suis inutile ? Non, je pense qu'ils s'en doutent. Peut-être que le fait que je sois recroquevillé sur le sol les aidera à comprendre.

Mais ce n'est pas de ma faute, vraiment ! Il commence à faire nuit en plus... Que quelqu'un vienne me sauver ! En plus, les licornes et moi, on ne s'aime pas vraiment. La dernière fois que j'ai eu affaire à cette bête, elle m'a mangé mes guimauves. Et elle ne m'a même pas remercié. Et tout ça c'était pour Marraine. Et Marraine elle est plus là.

Alors je vous le demande, qu'est-ce que je fais là ? Je crois que je vais m'asseoir plus loin - sur un mouton probablement - et les regarder faire. Je connais un peu Jeiran, je vais sûrement en profiter pour lui demander de m'inventer une machine qui distribuerait des guimauves à l'infini... Oui tiens, je vais faire ça ! Il faudrait que je me présente, d'abord, peut-être. Parce que la madame, je ne la connais pas.

« Ahem. Ulrich Fiersbras. » Je viens de me souvenir que ma soeur est recherchée dans le Royaume. J'aurais peut-être dû éviter de dire mon nom de famille... Bon en même temps, je suis le gentil de la famille, moi.
Je les salue et me balance sur mes talons d'avant en arrière.

Voilà voilà. « Quelqu'un aime le rodéo sur mouton ? ». C'est bien, Ulrich. Brise la glace.
Revenir en haut Aller en bas

FORT FORT LOINTAIN



SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués 8pk6

⊱ pseudonyme : Zabolac.
⊱ tête mise à prix : Santiago Cabrera
⊱ crédits : LAURA et Tumblr.
⊱ arrivé(e) le : 01/01/1970
⊱ tes licornes : David Leféroce.
⊱ schillings : 0

⊱ ta race : Humain, même s'il a toujours rêvé d'être un nuage.
⊱ allégeance : Qui ça ?

SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués Tumblr_nihkztjKfN1rm79gro6_250



SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués EmptyMar 27 Jan - 19:10

Alors, là, il ne s’y attendait pas à celle-là. Tout plein de perplexité, Jeiran se gratta la tête en soulevant son éternel chapeau, l’autre poing sur la hanche tout en détaillant le paysage du regard. Une prairie avec des arbres çà et là, des cailloux, et un beau coucher de soleil qui allait d’un instant à l’autre se transformer en nuit noire. La nuit tombait vite à Apreroche, et lui qui avait espéré rentrer chez lui avant le crépuscule, c’était raté. Tout ça à cause de moutons qui disparaissaient et d’une prétendue licorne. Jeiran soupira, alors que le pauvre Ulrich avait l’air de vouloir se trouver n’importe où sauf ici. C’est vrai que la perspective d’une licorne carnivore rôdant dans les parages n’avait rien de réjouissant, mais après tout, ils étaient trois, et surtout, ils avaient Iseut avec eux. Et Iseut était une foutue guerrière. Elle, elle saurait bien comment s’occuper d’une licorne. Surtout si c’était pour protéger des moutons. Jeiran avait une épée et n’hésiterait pas à s’en servir, mais son sens de l’initiative, c’était autre chose. En plus, il n’aimait pas la chasse. Comment s’était-il retrouvé là, déjà ? Ah oui, il venait amener une livraison, et s’était retrouvé pris dans la panique quand on avait découvert de nouveaux cadavres de moutons… Et comme lui et Iseut avaient l’air d’être les moins terrifiés, on les avait collés à la tâche. Et Ulrich ? C’était un étranger aussi, on pouvait bien l’envoyer au casse-pipe. Et c’était ainsi que la jolie bande s’était retrouvée à chasser de la licorne à Apreroche. Voilà qui pouvait bien prêter à sourire. En parlant de sourire d’ailleurs, Jeiran en esquissa un en voyant son pauvre camarade trembler comme une feuille et malgré tout, se présenter à la bergère.
« Ahem. Ulrich Fiersbras. »
« Le plus vaillant guerrier de tout le royaume. » ne put-il s’empêcher d’ajouter en lui dédiant un clin d’œil. Evidemment, leurs séances de camp militaire d’entraînement avec Olga étaient encore bien fraîches dans leurs mémoires, et nul doute que si cette dernière était là, elle leur donnerait un bon coup de pied au train en leur demandant pourquoi ils ne s’étaient pas encore mis au boulot.
« Quelqu'un aime le rodéo sur mouton ? »
« Quelque chose me dit que c’est plutôt du rodéo sur licorne qu’on va faire ce soir, si on tombe sur la bête. » remarqua Jeiran en remettant son chapeau en place, avant de passer ses pouces dans les passants de sa ceinture. Il tourna la tête, essayant de scruter à travers les bois pour y distinguer une silhouette, un mouvement. Mais pour l’heure, la licorne ne semblait pas être dans les parages. Jeiran se retourna pour jeter un coup d’œil à l’enclos dévasté à côté duquel ils se trouvaient. La bataille semblait avoir fait rage. La bestiole devait être sacrément coriace. Lentement, il fit quelques pas pour s’approcher des barrières et y jeter un coup d’œil. Probablement défoncées à coups de sabots quand la licorne s’était enfuie. L’inventeur s’accroupit pour regarder de plus près les traces de sabot, mais hélas, le passage des badauds avait effacé pas mal de possibilités.

« Il semblerait que notre nouvelle amie soit partie quelque part par là. » dit-il en se relevant et en revenant vers ses deux camarades, tout en indiquant une direction vers les bois. « De là à savoir où elle est allée exactement, par contre… » soupira-t-il. « Qu’est-ce que vous en dites ? On tente le coup ? On n’aura de toute façon pas le temps de rentrer chez nous avant la nuit, autant s’occuper ! »

Certes, Jeiran ne semblait pas se rendre compte que chasser une licorne n’avait rien d’une promenade de santé, mais c’était l’intention qui comptait, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FORT FORT LOINTAIN

TU SAIS OU J'VAIS LES RENTRER MES MOUTONS ?!

Iseut Sautemouton

SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués Tumblr_nrjscwzawK1rjjr2to5_250

⊱ pseudonyme : Lady Furiosa
⊱ tête mise à prix : Katheryn Winnick
⊱ crédits : elf & tumblr ♥
⊱ arrivé(e) le : 27/12/2014
⊱ manuscrits : 510

⊱ tes licornes : Belle Yeuxdevelours & Raiponce Cheveuxdor
⊱ schillings : 671

⊱ ton conte : La bergère et le ramoneur
⊱ ta race : Statuette de porcelaine vivante
⊱ métier : Bijoutière ¤ Propriétaire de sa propre boutique, on commence à connaître son nom à Fort Fort Lointain ¤ Seconde au sein des Lames de Cendres
⊱ tes armes : Un bâton de bergère & une épée nommée Sybelle (fabriquée par son bestah 4eva, Jeiran) : elle manie le premier mieux que la seconde mais elle maîtrise pô mal quand même.
⊱ allégeance : Jolèmpa. Même que je rêve d'arracher ses petites ailes d'usurpatrice.

SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués Tumblr_nrjscwzawK1rjjr2to6_250



SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués EmptyJeu 29 Jan - 22:10

Des moutons croqués ? Voilà qui ne seyait guère à notre bergère. Quelqu'un se demandait pourquoi ? Allons. Additionnez deux et deux si cela vous échappe. Le résultat obtenu, vous comprendrez aussitôt la raison pour laquelle Iseut s'était empressée de se porter volontaire dans la traque à la licorne. Enfin, dans le cas où on lui aurait laissé le choix, ce qui n'était pas vraiment le cas.

La blonde lança une oeillade à Jeiran, assortie d'une moue toute aussi perplexe. Ils étaient venus ensemble à Apreroche, lui pour une livraison, elle simplement pour l'accompagner. Après les événements du Bal, la jeune femme avait eu besoin d'un peu d'air loin de la Capitale. Non pas qu'elle n'ait pas cautionné l'action des rebelles ! Au contraire. Elle avait été mise au courant du plan et l'avait approuvé, en bonne partisane de l'action qu'elle était. Seulement, l'ambiance qui en avait découlé, suspicieuse, quasi-anarchique, si elle n'était pas non plus totalement pour lui déplaire, avait fini par lui donner une espèce de sensation d'étouffement. Là encore, la poupée en elle s'était rappelée à son bon souvenir, lui remémorant cette époque de paix où elle se sentait bien plus à son aise que dans cette nouvelle ère incertaine.

Et quel bol d'air frais, n'est-ce pas ? Ce n'était pas tant la vision de l'enclos éventré qui la plongeait dans le désarroi, mais davantage l'homme prostré à même le sol. Quand il se présenta, elle ne put s'empêcher de le dévisager de haut en bas, tiquant sur l'association de son nom de famille - dont elle avait expérimenté la réputation téméraire avec Olga - et son attitude terrifiée.


" Iseut Sautemouton. " répliqua-t-elle à son tour. Un sourire apparut au coin de ses lèvres au sarcasme gentillet de Jeiran, pour disparaître aussitôt à la question d'Ulrich. Elle redressa le menton, un sourcil haussé. Tentative d'humour ou bêtise éhontée ? Son coeur balançait. " Je n'ai jamais été une adepte de la torture sur animaux, vous m'excuserez. " Au cas où son nom lui inspira d'autres vannes, elle en avait tout un stock dans le genre.


Ambiance. Heureusement que son ami était moins susceptible qu'elle et y alla de son humour habituel. Elle profita  de la diversion pour examiner le désastre de l'enclos. La bête ne s'était rien épargnée, du repas de reine jusqu'au saccage en bonne et due forme. Un vrai poivrot après une tournée des tavernes. Qu'est-ce qui avait bien pu lui passer par la corne ? Habituellement, les licornes se nourrissaient dans la forêt, elles ne s'attaquaient pas aux hommes et encore moins à leurs troupeaux cloîtrés ... Non ? Elle devait avouer qu'elle n'y connaissait pas grand-chose. Et elle craignait qu'il en fut de même pour ses camarades, ainsi que le confirma Jeiran en revenant vers eux, indiquant une direction d'un vague geste de la main avant d'avouer son incertitude.


" Encourageant. On va aller loin avec ça. " grogna-t-elle, le nez plissé. Finalement, elle soupira à son tour. " Bien. Qu'attendons-nous ? " On ne va pas y passer la nuit faillit-elle ajouter. Parce que non, vraiment, c'était la dernière chose dont elle avait envie. Elle prit le chemin indiqué par l'inventeur, non sans y aller de son petit conseil au préalable : " Gardez la main à portée d'armes, messieurs. Quelque chose me dit que notre 'occupation' ne va pas être de tout repos. "


Elle-même décrocha son bâton arnaché dans son dos tandis qu'elle se glissait entre les arbres, à l'affut du moindre écho suspect, les yeux et les oreilles aux aguets. Concentrée et avisée, la bergère. Ou presque.


" Peut-être aurais-je également dû préciser 'discrétion de rigueur', monsieur Fiersbras ? " rabroua-t-elle l'ogre qu'elle croyait auteur du bruit sur sa gauche. Il ne lui vint pas à l'esprit qu'éventuellement, ils pouvaient juste être tout proches de leur cible.

______________________________________

Our own choices





BG attitude:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FORT FORT LOINTAIN

Invité
Invité

Anonymous




SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués EmptySam 31 Jan - 23:08

Bon... Ça faisait longtemps que je ne m'étais pas senti aussi mal à l'aise que ça. Jeiran sait de quoi je suis capable au niveau du combat - de rien, en fait - et sa petite pique me rappelle juste que s'il devait arriver quelque chose eh bien... je serais sûrement le premier à mourir. Le seul, même. Je peux même mourir sans rien faire.

Parler de rodéo sur mouton pour faire connaissance n'était peut-être pas une bonne idée. Surtout quand je suis à côté d'une dénommée Iseut Sautemouton. De toute façon, plus rien ne m'étonne : s'il y a quelque chose à faire de travers, je le ferais ! Au moins, sur ce point-là, je suis plutôt fiable.
« Gardez la main à portée d'armes, messieurs. Quelque chose me dit que notre 'occupation' ne va pas être de tout repos. » D'armes ? Mais j'ai pas d'armes, moi ! Rapidement, je ramasse un bâton sur le sol et les suis... C'est toujours mieux que rien.

Ils sont quelques mètres devant moi et je peine à les rejoindre discrètement. Mon élan de toute manière est stoppé net et je tombe par terre. Je ne sais pas pourquoi. Je crois que je ne veux pas savoir. Je préfère rester là, couché sur le sol, tranquille.
Non, Ulrich, lève-toi et marche ! Je dois leur montrer que j'ai tout de même un peu de courage. Lentement, je m'appuie sur mes avant-bras et me lève. Et je crie.

Histoire d'enterrer ma virilité.

ACTION : Je me lève. (oui, oui, c'est une action)
SI BON : J'ai trébuché sur une racine et, en me relevant, un oiseau a failli atterrir sur moi. Un oiseau tout mignon. Mais il m'a effrayé, quand même !
SI MAUVAIS : Je me retrouve nez-à-nez avec la licorne, qui n'a pas l'air d'aimer mon intrusion. Ni mon cri. C'est délicat, des oreilles de licorne ?
Revenir en haut Aller en bas

FORT FORT LOINTAIN

IL SUFFIT D'Y CROIRE...OU DE PAYER

Marraine la Bonne fée

⊱ pseudonyme : la toute puissante, allons
⊱ tête mise à prix : meryl streep
⊱ crédits : dieu
⊱ arrivé(e) le : 15/08/2014
⊱ manuscrits : 568

⊱ schillings : 1251

⊱ ton conte : le vôtre, mon chou
⊱ ta race : fée (et fabuleuse) de la tête aux pieds
⊱ métier : reine à temps plein, mère un peu gâteau
⊱ tes armes : une baguette et une voix d'ange
⊱ allégeance : pour moi, voyons

SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués Tumblr_n1iprlIRCw1s0jlsyo1_500



SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués EmptySam 31 Jan - 23:08

Le membre 'Ulrich Fiersbras' a effectué l'action suivante : ⊱ LA ROULETTE MAGIQUE

'⊱ LE DESTIN' :
SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués Tzgc

______________________________________


Never give up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://farfarlointain.forumactif.org

FORT FORT LOINTAIN



SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués 8pk6

⊱ pseudonyme : Zabolac.
⊱ tête mise à prix : Santiago Cabrera
⊱ crédits : LAURA et Tumblr.
⊱ arrivé(e) le : 01/01/1970
⊱ tes licornes : David Leféroce.
⊱ schillings : 0

⊱ ta race : Humain, même s'il a toujours rêvé d'être un nuage.
⊱ allégeance : Qui ça ?

SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués Tumblr_nihkztjKfN1rm79gro6_250



SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués EmptyLun 2 Fév - 23:37

Bras croisés sur son torse, Jeiran esquissa un sourire en constatant qu’Iseut, fidèle à elle-même, ne prenait pas plus de gants avec ce pauvre Ulrich qu’elle n’en prenait avec lui, à la différence près peut-être que le pauvre garçon était proprement terrifié et qu’il savait d’expérience que ce genre d’attitude avait le don d’agacer sa bergère préférée. A défaut d’attraper une licorne, Jeiran était assuré d’assister à un spectacle des plus cocasses. Enfin, puisqu’Iseut semblait décidée à prendre la tête des opérations, ils n’avaient plus qu’à la suivre. De toute façon, avec elle, c’était un peu marche ou crève. Ils la suivaient, ou elle les abandonnait derrière. Des deux options, clairement, l’inventeur préférait la première. C’est donc sans discuter plus avant qu’il remit son chapeau en place en dégaina son épée, histoire de l’avoir sortie si jamais ils se faisaient attaquer. Par des brigands ou par une licorne enragée, dans les deux cas, il aimait autant être préparé.

« On te suit, chef. » s’exclama-t-il joyeusement en dédiant un clin d’œil à un Ulrich pas franchement convaincu.

Les trois compères s’enfoncèrent dans la forêt, prudents, l’oreille aux aguets. Même Jeiran s’était départi de sa gouaille habituelle alors qu’il marchait derrière Iseut, guettant le moindre son ou mouvement suspect. Il n’avait pas l’habitude des expéditions en forêt et encore moins des chasses, et s’il savait pouvoir compter sur Iseut en cas de problème, il n’avait tout de même pas envie de lui attirer d’ennuis. Alors pour une fois, il pouvait bien jouer la carte de la prudence. Ne serait-ce que pour éviter de se faire bouffer tout cru par un équidé particulièrement féroce.

Ils marchaient depuis quelques minutes déjà quand Jeiran entendu un bruit sourd derrière lui suivi d’un cri. Faisant volte-face, il était déjà prêt à frapper, mais s’aperçut qu’il ne s’agissait que d’Ulrich qui s’était ramassé sur une racine. L’inventeur retint un éclat de rire, un poing sur la hanche, son épée sur l’épaule dans une attitude désinvolte, en regardant son camarade se relever péniblement.

« Mon pauvre Ulrich, tu n’es décidément pas taillé pour l’aventure… » commença-t-il à voix basse.
Mais à peine avait-il fini sa phrase qu’un bruit dans les fourrés l’interrompit. Il n’y prêta d’abord pas attention, mais lorsque le bruit se fit à nouveau entendre, plus près, bien trop près, et qu’il vit les buissons bouger, Jeiran obéit à son seul réflexe, qui  d’attraper Ulrich par le col et le tirer en arrière.

« Recule ! » s’écria-t-il sans se soucier de vérifier si Ulrich avait atterri sur les fesses ou non ; Jeiran était déjà en position de garde, et moins d’un quart de seconde plus tard, seul un pas de côté lui évita de se faire ratatiner par les sabots de la licorne, qui venait de surgir devant eux. L’animal, avec sa robe blanche et ses yeux rouges flamboyants, était tout ce qu’il y avait de plus terrifiant. Quant à la corne qu’il avait sur la tête, Jeiran préférait ne pas savoir s’il s’en servait vraiment ou si c’était là purement pour l’intimidation. Avec un hennissement horrifique, la licorne se dressa sur ses pattes arrières, l’air bien décidée à en découdre avec le malheureux inventeur qui avait eu l’audace de se dresser sur son chemin.

« Quand il faut y aller… » soupira Jeiran, et du mieux qu’il put, il évita les sabots de la bête pour essayer de l’atteindre au flanc d’une fente bien placée. Il dut faire un gros effort sur lui-même pour ne pas fermer les yeux ; après tout, c’était toucher le bestiau ou en prendre pour son grade…

ACTION : Jeiran attaque la vilaine bête à l'épée, en essayant de ne pas se faire toucher.
SI BON : Son attaque porte, la licorne est blessée au côté.
SI MAUVAIS : Jeiran se prend une méchante mandale dans la tête :laugh:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FORT FORT LOINTAIN

IL SUFFIT D'Y CROIRE...OU DE PAYER

Marraine la Bonne fée

⊱ pseudonyme : la toute puissante, allons
⊱ tête mise à prix : meryl streep
⊱ crédits : dieu
⊱ arrivé(e) le : 15/08/2014
⊱ manuscrits : 568

⊱ schillings : 1251

⊱ ton conte : le vôtre, mon chou
⊱ ta race : fée (et fabuleuse) de la tête aux pieds
⊱ métier : reine à temps plein, mère un peu gâteau
⊱ tes armes : une baguette et une voix d'ange
⊱ allégeance : pour moi, voyons

SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués Tumblr_n1iprlIRCw1s0jlsyo1_500



SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués EmptyLun 2 Fév - 23:37

Le membre 'Jeiran Aurorefauve' a effectué l'action suivante : ⊱ LA ROULETTE MAGIQUE

'⊱ LE DESTIN' :
SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués Rktc

______________________________________


Never give up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://farfarlointain.forumactif.org

FORT FORT LOINTAIN

TU SAIS OU J'VAIS LES RENTRER MES MOUTONS ?!

Iseut Sautemouton

SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués Tumblr_nrjscwzawK1rjjr2to5_250

⊱ pseudonyme : Lady Furiosa
⊱ tête mise à prix : Katheryn Winnick
⊱ crédits : elf & tumblr ♥
⊱ arrivé(e) le : 27/12/2014
⊱ manuscrits : 510

⊱ tes licornes : Belle Yeuxdevelours & Raiponce Cheveuxdor
⊱ schillings : 671

⊱ ton conte : La bergère et le ramoneur
⊱ ta race : Statuette de porcelaine vivante
⊱ métier : Bijoutière ¤ Propriétaire de sa propre boutique, on commence à connaître son nom à Fort Fort Lointain ¤ Seconde au sein des Lames de Cendres
⊱ tes armes : Un bâton de bergère & une épée nommée Sybelle (fabriquée par son bestah 4eva, Jeiran) : elle manie le premier mieux que la seconde mais elle maîtrise pô mal quand même.
⊱ allégeance : Jolèmpa. Même que je rêve d'arracher ses petites ailes d'usurpatrice.

SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués Tumblr_nrjscwzawK1rjjr2to6_250



SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués EmptyVen 6 Fév - 12:14

Décidément, quel boulet celui-là. Il y avait fort à parier que quand la bergère croiserait Olga, elle ne se gênerait pas pour lui faire part de son avis sur Ulrich. Naturellement, elle y mettrait les formes. Ou pas. Tout dépendrait de l'état dans lequel il ressortirait après leur petite aventure. Et si un seul petit oiseau l'effrayait, qu'est-ce que ce serait lorsque la licorne déciderait de se joindre à la fête !

Justement, en parlant du loup ...


" Par toutes les catins de Viviane ... " lâcha la blonde d'une voix blanche à la vue de la bête.


Littéralement clouée sur place, elle perdit de précieuses secondes à la contempler, laquelle venait d'apparaître de derrière les fourrés, cabrant sur ses sabots avec mauvaise humeur. C'était la première qu'elle voyait d'aussi près et autant dire que l'image était bien éloignée de celle habituellement dépeinte par les admirateurs de cette créature. Ses yeux crevaient les ombres de la nuit, leur rouge sang infernal semblant prêt à vous pétrifier sur place. Sa robe luisait de sueur par-dessus des muscles tendus à l'extrême. Iseut reconnut immédiatement les symptômes caractéristiques de l'animal en proie à une souffrance intolérable. Etait-elle blessée ? Ensorcelée ? Quoi qu'il en soit, le doute n'était plus permis : la licorne n'était pas dans son état normal.


" JEIRAN ! NON ! " Elle ne réalisa que trop tard l'intention de son ami et ne put intervenir avant qu'il ne se fasse balancé à terre. " Hey ! Toi ! " Il fallait absolument qu'elle change de cible. Portant ses doigts à ses lèvres, elle émit un sifflement bruyant pour détourner l'attention du canasson fou. La stratégie sembla fonctionner. Peut-être parce qu'elle portait sur ses vêtements une odeur fort plaisante pour les narines de notre licorne ... A tel point que cette dernière en oublia un instant de ruer en tout sens, soudain bien plus stratégique. " Viens là ma belle, allez viens ... "


Ses naseaux humèrent l'air, comme à la recherche d'une confirmation, puis la réplique ne se fit pas attendre. L'animal se dirigea droit sur elle.


" Il nous faut un magicien ! Elle a besoin de soins ! " eut-elle juste le temps de déclarer avant de lever son épée.


En bonne amoureuse des animaux qu'elle était, la rebelle répugnait à l'idée d'en blesser un, aussi dangereux put-il paraître. Pourtant, à défaut de la tuer, il était au moins nécessaire de l'immobiliser s'ils ne voulaient pas tous trois se faire piétiner. Effectuant un bond sur le côté, elle esquiva de justesse un coup de sabot destiné à ses côtes et elle tourna sur elle-même. Sa petite acrobatie lui permit d'asséner la lame sur la patte arrière de la licorne, assez fort pour que le sang commence à couler. Bien, il s'agissait maintenant de profiter de son avantage pour en finir.


Dés a écrit:
Action : Iseut va-t-elle réussir à immobiliser notre licorne tarée ?
Réussie : Mais quel prof de fifou ce Lance ! Une bonne garde, des réflexes aiguisés, une technique sans faille ... Non seulement elle parvient à esquiver les coups de sabot sans trop de dommages mais en plus, elle parvient à donner un second coup, sur l'autre patte cette fois. Tendons arrières sectionnés, la bestiole n'ira pas plus loin.
Ratée : Argh c'est pas bon ! Gros fail d'Iseut qui n'a pas vu le sabot venir et qui se le prend en plein dans le plexus et va se ramasser plus loin, le souffle coupé. Vue l'adrénaline qui coure dans les veines de la licorne, même avec trois pattes en marche seulement, elle peut encore faire des dégâts. De gros même.

______________________________________

Our own choices





BG attitude:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FORT FORT LOINTAIN

IL SUFFIT D'Y CROIRE...OU DE PAYER

Marraine la Bonne fée

⊱ pseudonyme : la toute puissante, allons
⊱ tête mise à prix : meryl streep
⊱ crédits : dieu
⊱ arrivé(e) le : 15/08/2014
⊱ manuscrits : 568

⊱ schillings : 1251

⊱ ton conte : le vôtre, mon chou
⊱ ta race : fée (et fabuleuse) de la tête aux pieds
⊱ métier : reine à temps plein, mère un peu gâteau
⊱ tes armes : une baguette et une voix d'ange
⊱ allégeance : pour moi, voyons

SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués Tumblr_n1iprlIRCw1s0jlsyo1_500



SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués EmptyVen 6 Fév - 12:14

Le membre 'Iseut Sautemouton' a effectué l'action suivante : ⊱ LA ROULETTE MAGIQUE

'⊱ LE DESTIN' :
SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués Rktc

______________________________________


Never give up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://farfarlointain.forumactif.org

FORT FORT LOINTAIN

Invité
Invité

Anonymous




SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués EmptySam 7 Fév - 18:17

Je n'ai pas peur des oiseaux, mais celui-là m'a surpris, c'est tout. Si je m'étais retrouvé face à la licorne, je serais sûrement tombé dans les pommes. Je reste assis un moment, évaluant la nouvelle situation qui s'offre à nous - de toute façon, ils n'ont pas vraiment besoin de moi ! Je décide enfin de me relever mais me fait à nouveau pousser à terre. Par Jeiran, qui vient d'apercevoir la licorne et probablement de me sauver la vie.

Je reste assis, encore. Parce que si je me lève, je vais faire une boulette et je vais les gêner. Jeiran tente de blesser la licorne pour l'immobiliser mais finit à terre, un coup de sabot dans la tête. Je le traîne un peu à l'écart et l'adosse contre un arbre. « Ca va aller ? » C'est tout ce que je peux faire. Mettre un blessé de côté et lui demander si ça va.

Iseut se met à attaquer la licorne également, ce qui réussit une première fois. La deuxième, la licorne s'en prend à elle et elle connaît le même sort que Jeiran. La licorne a l'air assez énervée. Prenant mon courage à deux mains, voire trois parce que franchement, j'en manque beaucoup, de courage, je me lève et me met dos à un arbre, élaborant une stratégie qui ne demande pas beaucoup de talent au combat. « Hé, toi ! Pss, viens ! » La licorne me regarde et se prépare à me foncer dessus.

Ne te fais pas pipi dessus, Ulrich.

ACTION : j'attire la licorne vers moi et fais en sorte qu'elle veuille me foncer dessus
SI BON : au dernier moment, je me décale vers la droite et la licorne fonce dans l'arbre, s'assommant un court instant
SI MAUVAIS : je n'arrive pas à l'esquiver et c'est moi qui est assommé un court instant
Revenir en haut Aller en bas

FORT FORT LOINTAIN

IL SUFFIT D'Y CROIRE...OU DE PAYER

Marraine la Bonne fée

⊱ pseudonyme : la toute puissante, allons
⊱ tête mise à prix : meryl streep
⊱ crédits : dieu
⊱ arrivé(e) le : 15/08/2014
⊱ manuscrits : 568

⊱ schillings : 1251

⊱ ton conte : le vôtre, mon chou
⊱ ta race : fée (et fabuleuse) de la tête aux pieds
⊱ métier : reine à temps plein, mère un peu gâteau
⊱ tes armes : une baguette et une voix d'ange
⊱ allégeance : pour moi, voyons

SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués Tumblr_n1iprlIRCw1s0jlsyo1_500



SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués EmptySam 7 Fév - 18:17

Le membre 'Ulrich Fiersbras' a effectué l'action suivante : ⊱ LA ROULETTE MAGIQUE

'⊱ LE DESTIN' :
SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués Rktc

______________________________________


Never give up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://farfarlointain.forumactif.org

FORT FORT LOINTAIN



SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués 8pk6

⊱ pseudonyme : Zabolac.
⊱ tête mise à prix : Santiago Cabrera
⊱ crédits : LAURA et Tumblr.
⊱ arrivé(e) le : 01/01/1970
⊱ tes licornes : David Leféroce.
⊱ schillings : 0

⊱ ta race : Humain, même s'il a toujours rêvé d'être un nuage.
⊱ allégeance : Qui ça ?

SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués Tumblr_nihkztjKfN1rm79gro6_250



SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués EmptyMar 10 Fév - 19:56

Jeiran eut, dans sa malchance, une chance monstrueuse : le sabot de la licorne avait méchamment percuté sa tempe, mais au moins sa tête était toujours sur ses épaules, de ce qu’il pouvait en juger pour le moment. Le choc, puis la douleur qui vrilla les tempes, et l’inventeur alla mordre la poussière quelques pas plus loin après un joli vol plané pas maîtrisé le moins du monde. Grimaçant de douleur, il s’inquiéta de faire une hémorragie cérébrale en constatant que le monde était devenu dangereusement flou et tanguant autour de lui, et sa tentative pour se relever ne se solda que par une exclamation de douleur et une rechute dans l’herbe bien pitoyable. Au loin, il entendit la voix d’Iseut sans distinguer ce qu’elle disait exactement, puis il sentit qu’on le traînait à l’écart.

« Ca va aller ? » demanda Ulrich alors que sa vision redevenait peu à peu nette. « Ca va aller. » confirma Jeiran. « Juste un peu étourdi. Donne-moi cinq minutes et je reviens dans la course. » ajouta-t-il avec un sourire goguenard. Tournant la tête pour apercevoir Iseut face à la licorne, ses doigts se resserrèrent sur la garde de son épée. Il fallait qu’il se remette sur pattes, vite. Iseut avait beau être la plus brave d’eux trois, toute seule elle ne ferait pas le poids face à cette satanée bestiole.  " Il nous faut un magicien ! Elle a besoin de soins ! " Jeiran émit un rire, pas vraiment approprié au vu des circonstances, mais les priorités d’Iseut l’étonneraient toujours. « Désolé, j’en ai pas dans ma poche ! » s’exclama-t-il en réponse. Puis, rassemblant ses forces et ses esprits qui lui revenaient enfin, il se releva non sans mal… juste à temps pour voir Iseut toucher la bête, qui se retourna aussitôt contre elle. Le sabot alla percuter la cage thoracique de la bergère, qui décolla du sol pour aller retomber un peu plus loin. Le sang de Jeiran ne fit qu’un tour.« ISEUT ! » s’écria-t-il, imaginant déjà le pire, mais Ulrich ne lui laissa pas le temps d’aller faire diversion ni d’aller vérifier l’état de son amie. « Ulrich, arrête, tu vas… »

Trop tard. A peine Jeiran avait-il pu prévenir son camarade, ce dernier s’élançait déjà pour se faire foncer dessus par la licorne. Et bien entendu le jeune ogre n’eut pas le temps de l’éviter. Jeiran avait à peine eu le temps de bouger qu’Ulrich était assommé contre un arbre, lui aussi hors combat pour le moment. Ne restait plus que lui. Déchiré entre son envie brûlante de sauter sur la maudite bestiole pour lui régler son compte (ahem) et celle d’aller voir si ses amis allaient bien, Jeiran n’eut au final même pas à prendre de décision. Voyant qu’il n’y avait plus qu’un seul combattant debout, la licorne s’était elle-même détournée vers lui, malgré sa patte sanguinolente. Jeiran s’immobilisa, méfiant. Les deux adversaires s’affrontèrent du regard, parfaitement coi. Lentement, Jeiran sortit sa dague de sa ceinture. Armé à chaque main, si la bête approchait, il aurait de quoi lui répondre. Du coup de l’œil, il vit Iseut remuer, et un poids disparut de sa poitrine. Au moins, elle allait bien. A peu près. Il s’en assurerait plus tard. S’il ne finissait pas par terre lui aussi. Reportant son attention sur la bête, il resserra sa prise sur ses armes. En garde cowboy, je t’attends.

Soudain, la licorne donna l’assaut. Tête baissée, corne en avant, elle fonça droit sur Jeiran, qui se tenait prêt. Et au moment même où elle allait l’atteindre, il fit un bond de côté et, de sa dague, frappa une des pattes encore intacte. S’il fallait la jouer à l’épuisement, il le ferait !

ACTION : Jeiran esquive l’attaque de la licorne et essaye de lui planter sa dague dans la patte pour la faire tomber.
SI REUSSI : La licorne s’écroule, deux pattes hors-jeu, et ne peut plus fuir.
SI RATE : La licorne a eu le réflexe d’anticiper l’attaque et a dévié la tête, sa corne pointue laissant une belle blessure sanguinolente sur le torse de Jeiran qui n’a décidément pas de bol. Il faut savoir prendre des risques dans la vie, que voulez-vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FORT FORT LOINTAIN

IL SUFFIT D'Y CROIRE...OU DE PAYER

Marraine la Bonne fée

⊱ pseudonyme : la toute puissante, allons
⊱ tête mise à prix : meryl streep
⊱ crédits : dieu
⊱ arrivé(e) le : 15/08/2014
⊱ manuscrits : 568

⊱ schillings : 1251

⊱ ton conte : le vôtre, mon chou
⊱ ta race : fée (et fabuleuse) de la tête aux pieds
⊱ métier : reine à temps plein, mère un peu gâteau
⊱ tes armes : une baguette et une voix d'ange
⊱ allégeance : pour moi, voyons

SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués Tumblr_n1iprlIRCw1s0jlsyo1_500



SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués EmptyMar 10 Fév - 19:56

Le membre 'Jeiran Aurorefauve' a effectué l'action suivante : ⊱ LA ROULETTE MAGIQUE

'⊱ LE DESTIN' :
SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués Rktc

______________________________________


Never give up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://farfarlointain.forumactif.org

FORT FORT LOINTAIN

TU SAIS OU J'VAIS LES RENTRER MES MOUTONS ?!

Iseut Sautemouton

SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués Tumblr_nrjscwzawK1rjjr2to5_250

⊱ pseudonyme : Lady Furiosa
⊱ tête mise à prix : Katheryn Winnick
⊱ crédits : elf & tumblr ♥
⊱ arrivé(e) le : 27/12/2014
⊱ manuscrits : 510

⊱ tes licornes : Belle Yeuxdevelours & Raiponce Cheveuxdor
⊱ schillings : 671

⊱ ton conte : La bergère et le ramoneur
⊱ ta race : Statuette de porcelaine vivante
⊱ métier : Bijoutière ¤ Propriétaire de sa propre boutique, on commence à connaître son nom à Fort Fort Lointain ¤ Seconde au sein des Lames de Cendres
⊱ tes armes : Un bâton de bergère & une épée nommée Sybelle (fabriquée par son bestah 4eva, Jeiran) : elle manie le premier mieux que la seconde mais elle maîtrise pô mal quand même.
⊱ allégeance : Jolèmpa. Même que je rêve d'arracher ses petites ailes d'usurpatrice.

SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués Tumblr_nrjscwzawK1rjjr2to6_250



SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués EmptySam 14 Fév - 15:59

L'impact fut rude. L'instant d'avant, Iseut pensait maîtriser la situation et une seconde plus tard, ses pieds quittaient le sol. La blonde alla s'écraser sur l'herbe sèche, le souffle coupé. Des dizaines de petits poussins moqueurs caquetèrent devant ses yeux tandis qu'elle cherchait l'air qui lui manquait. Son torse l'élançait là où le sabot de la licorne l'avait percuté et son visage, rougi par l'asphyxie, paraissait de mauvaise augure. Pourtant, elle s'efforça de fermer les yeux afin d'annihiler le réflexe de panique qui l'envahissait. Un bon combattant n'était efficace que s'il savait quand battre en retraite. Et pour les quelques secondes à venir, il lui fallait retrouver sa respiration. Il n'était qu'à ce prix qu'elle pourrait remettre de l'ordre dans ses pensées.

Elle finit par se remettre péniblement debout, s'appuyant sur son bâton. C'était un miracle que le bout de bois ait survécu à la chute. Tout comme ce qui lui servait de tête, d'ailleurs. Elle vit le pauvre Fierbras subir à peu de choses près le même sort qu'elle et elle s'empressa d'aller récupérer son épée, laquelle avait volé plus loin. A peine eut-elle entouré le pommeau de ses doigts, prête à retourner à l'attaque, qu'un cri la ramena brusquement vers le coeur de l'action. Jeiran l'avait devancé et son opiniâtreté venait de lui coûter cher : une plaie sanguinolente barrait le haut du corps de son ami.

Vraiment, la bergère ne pouvait s'imaginer s'en prendre à un animal, quelle que soit son apparence ou ses intentions. Elle avait toujours trouvé que les bêtes n'en avaient pas toujours l'apparence, voire qu'elles valaient souvent mieux que certains Hommes. Sauf que jusqu'ici, elle n'en avait jamais vu s'en prendre à un des êtres les plus chers de son monde. Elle n'avait jamais expérimenté cette haine féroce, quasi-animale, ce désir irrépressible de voir une paire de naseaux frémir d'agonie. La licorne fut attirée par le hurlement sauvage qui lui échappa, malgré elle, sorti des tréfonds de ses entrailles malmenées.

L'assaut reprit. Elles dansèrent un moment côte à côte, la licorne tentant de l'empaler avec sa corne ou de la dégager d'un coup de sabot tandis qu'Iseut parait, esquivant, essayant elle aussi de la mettre hors d'état de nuire. La corne frôla sa joue, son épée creva à peine un flanc. A stratégie égale, l'une n'arrivait pas à dominer la seconde. Sentant qu'elle ne parviendrait à rien ainsi, la blonde changea de tactique ; elle parvint à lui asséner un coup de bâton sur l'oreille, ce qui mit la créature encore plus en rage - si tant est que ce fut possible. Puis, Iseut lâcha son épée et se mit à courir. Bien décidée à lui faire payer les multiples affronts, la licorne la suivit dans sa course folle, cavalant derrière elle à travers les bois sombres. Enfin, entre deux griffures de branches et après avoir manqué par deux fois de s'affaler de tout son long, elle trouva ce qui l'intéressait. D'un coup de talon, elle sauta sur une souche d'arbre et profita de l'impulsion donnée pour se jeter sur la bestiole qui arrivait à cet instant.

Un vrai coup du sort qu'elle tentait là. Une seconde de trop ou de moins, une écorce mal placée, un ralentissement et elle aurait atterri directement sous les pattes de la maudite. Heureusement, le destin semblait à ses côtés et elle atterrit sur son dos. Le choc la fit hoqueter tandis que la licorne ruait en tout sens afin de se débarrasser de l'intruse. La blonde essaya de tenir bon, une de ses mains fermement accrochée à sa crinière, l'autre affermissant sa prise sur la dague qu'elle avait sorti de sa botte durant sa fuite. Les paupières closes, oubliant toute pensée au profit d'une concentration extrême et priant pour que la Grande Mère soit avec elle, elle joua le tout pour le tout.
Citation :

Action : CRÈVE SALOPERIE DE GRUMBL@$#ù !
Réussie : La dague s'enfonce jusqu'à la garde dans la cuisse avant de la licorne. Elle cabre et Iseut est désarçonnée mais ça y est, la bête est enfin hors compèt'.
Ratée : La dague blesse bien la patte avant mais Iseut n'a pas le temps de bien lui faire manger sa mère. Elle est désarçonnée et va chanter "i believe i can fly" un peu plus loin, genre contre un caillou tiens.

______________________________________

Our own choices





BG attitude:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FORT FORT LOINTAIN

IL SUFFIT D'Y CROIRE...OU DE PAYER

Marraine la Bonne fée

⊱ pseudonyme : la toute puissante, allons
⊱ tête mise à prix : meryl streep
⊱ crédits : dieu
⊱ arrivé(e) le : 15/08/2014
⊱ manuscrits : 568

⊱ schillings : 1251

⊱ ton conte : le vôtre, mon chou
⊱ ta race : fée (et fabuleuse) de la tête aux pieds
⊱ métier : reine à temps plein, mère un peu gâteau
⊱ tes armes : une baguette et une voix d'ange
⊱ allégeance : pour moi, voyons

SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués Tumblr_n1iprlIRCw1s0jlsyo1_500



SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués EmptySam 14 Fév - 15:59

Le membre 'Iseut Sautemouton' a effectué l'action suivante : ⊱ LA ROULETTE MAGIQUE

'⊱ LE DESTIN' :
SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués Rktc

______________________________________


Never give up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://farfarlointain.forumactif.org

FORT FORT LOINTAIN

Invité
Invité

Anonymous




SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués EmptySam 14 Fév - 16:29

Il fait beau et je suis sur un chemin qui mène droit au paradis des guimauves. En venant, un biscuit qui parle et un âne m'ont indiqué le chemin. C'est un peu loin mais, franchement, pour des guimauves, je ferais n'importe quoi ! Tiens, un éléphant ! Je le salue d'un hochement de tête, il me répond d'un hochement de trompe. Sacré éléphant ! Je continue mon chemin en gambadant gaiment, poussé par la force de mes pets. Oui, parce que dans ce pays-là, les pets sont monnaie courante ! Les rots aussi, d'ailleurs.

Soudain, sur le bas côté, j'aperçois Kaa. Qu'est-ce qu'il fait ici ? Il n'aime même pas les guimauves, lui ! Oh, peut-être... Peut-être qu'il m'apporte des cookies ? Des cookies bien frais, tout droit sortis du four de Gretel ? Oh, faites que ce soit ça ! Je croise les doigts et m'approche de lui, mais il recule en même temps. Il doit encore avoir peur que je le mange !
« Kaa, je veux pas te manger, je veux juste un cookie ! » Il n'a pas l'air de m'entendre. Je lui cours après mais je trébuche...

Et puis je me retrouve nez-à-nez avec la licorne. Et le monde des guimauves a disparu autour de moi. J'ai un arbre dans mon dos et deux personnes allongées sur le sol. Qu'est-ce que...
La licorne m'a volé mes guimauves ! Toutes mes guimauves ! J'en avais apporté tellement et il n'y avait que mes préférées !

Est-ce que... Oui, oui, je l'ai toujours ! Une fausse guimauve ! Enfin, c'est une réelle guimauve, mais il y a une petite drogue dedans. Je ne sais plus où je l'ai trouvée, mais j'ai pensé que ce serait utile d'en avoir une sur moi, histoire de faire une blague à quelqu'un un jour. Si je me souviens bien, la drogue à l'intérieur est comme anesthésiante, sauf que la personne reste consciente. C'est juste que, intérieurement, c'est un peu Le Magicien d'Ogre, avec la route de briques verte et la sorcière.

ACTION : je lui donne la guimauve, qu'elle prend immédiatement dans sa bouche.
SI BON : l'effet est presque immédiat et son attitude change irrévocablement : elle s'adoucit, se couche, et commence à divaguer tranquillement. (vague vague vague vague)
SI MAUVAIS : ah... L'effet était sûrement dosé pour ne fonctionner que sur les humains. Tant pis.
Revenir en haut Aller en bas

FORT FORT LOINTAIN

IL SUFFIT D'Y CROIRE...OU DE PAYER

Marraine la Bonne fée

⊱ pseudonyme : la toute puissante, allons
⊱ tête mise à prix : meryl streep
⊱ crédits : dieu
⊱ arrivé(e) le : 15/08/2014
⊱ manuscrits : 568

⊱ schillings : 1251

⊱ ton conte : le vôtre, mon chou
⊱ ta race : fée (et fabuleuse) de la tête aux pieds
⊱ métier : reine à temps plein, mère un peu gâteau
⊱ tes armes : une baguette et une voix d'ange
⊱ allégeance : pour moi, voyons

SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués Tumblr_n1iprlIRCw1s0jlsyo1_500



SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués EmptySam 14 Fév - 16:29

Le membre 'Ulrich Fiersbras' a effectué l'action suivante : ⊱ LA ROULETTE MAGIQUE

'⊱ LE DESTIN' :
SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués Tzgc

______________________________________


Never give up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://farfarlointain.forumactif.org

FORT FORT LOINTAIN



SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués 8pk6

⊱ pseudonyme : Zabolac.
⊱ tête mise à prix : Santiago Cabrera
⊱ crédits : LAURA et Tumblr.
⊱ arrivé(e) le : 01/01/1970
⊱ tes licornes : David Leféroce.
⊱ schillings : 0

⊱ ta race : Humain, même s'il a toujours rêvé d'être un nuage.
⊱ allégeance : Qui ça ?

SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués Tumblr_nihkztjKfN1rm79gro6_250



SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués EmptyLun 16 Fév - 22:56

La douleur, fulgurante, avait arraché une exclamation de douleur à Jeiran qui alla à nouveau rouler dans l’herbe et buter contre un tronc, une main plaquée sur son torse comme s’il pouvait contenir les atroces picotements qui lui donnaient envie de s’arracher la peau. Grimaçant de douleur, étourdi par le choc, il lui fallut quelques secondes pour se rendre compte qu’il avait échappé de très peu à une mort bien peu glorieuse, et quelques secondes encore pour se redresser, baissant les yeux vers sa main pleine sang. Flûte. La plaie n’était pas profonde, mais le saignement était impressionnant. Jeiran soupira. Il allait avoir belle allure pour rentrer à Fort Fort Lointain, tiens. Enfin, s’il y retournait un jour. Pour l’instant, il semblait plutôt qu’ils allaient tous finir en brochettes pour licorne enragée. En se remettant sur ses deux jambes, il entendit Iseut qui rugissait de rage ; stupéfait, il releva la tête juste à temps pour la voir se livrer à une véritable lutte au corps à corps avec la bête. Il aurait voulu lui crier de faire attention, mais elle réussit à porter un coup de dague à la licorne qui cabra, projetant son amie quelques mètres plus loin. A peine avait-il eu le temps de faire un pas vers elle qu’il stoppa en plein élan, voyant Ulrich s’avancer vers le terrible animal. Un instant, Jeiran craignit le pire, déchiré entre son envie d’aller voir qu’Iseut allait bien, et celle de faire dégager Ulrich de là et de les emmener tous les deux pour s’enfuir. Malheureusement, Jeiran ne fit qu’un pas avant de trébucher et s’écrouler à nouveau sur le sol. Bordel, il avait réussi à se tordre une cheville dans la bataille. Il releva la tête juste à temps pour apercevoir Ulrich lui aussi le nez dans l’herbe… et la licorne à deux centimètres de lui, qui broutait. Ou bien… Jeiran écarquilla les yeux, stupéfait. Elle mangeait des guimauves ? Un de ses sourcils dit m… à l’autre alors que médusé, il constatait que la licorne vacillait, avant de se laisser tomber sur le sol, détendue, complètement… stone ? Un rire s’échappa de sa gorge. Bon sang. S’il avait su, il l’aurait droguée plus tôt, cette foutue bestiole. Profitant de ce qu’elle ne réagissait plus, il se releva et alla à pas de velours rejoindre Iseut qui ne bougeait plus. Jeiran posa sa main sur l’épaule de son amie et la secoua doucement, un pli d’inquiétude creusant l’espace entre ses yeux.

« Iseut ? Hé Iseut ? C’est pas le moment de faire la sieste, réveille-toi ! » Lorsqu’elle remua enfin en grognant, Jeiran soupira de soulagement et esquissa un sourire. « Ca va ? Ne bouge pas, je reviens tout de suite. Enfin, j’espère. » grimaça-t-il en se retournant pour s’avancer, doucement, vers l’animal. Il sortit de sa poche un de ces rouleaux de fil de fer qu’il avait toujours avec lui pour bricoler. Intimant à Ulrich de ne pas faire de bruit, il s’agenouilla près de la licorne à moitié endormie, s’assura qu’elle ne faisait pas de mouvement brusque, et entreprit de lui attacher les pattes solidement. Le fil n’était pas très épais, mais il était solide. Doucement, il effleura l’épaule d’Ulrich et d’un geste du menton, lui indiqua de s’éloigner alors que lui-même reculait lentement vers Iseut. Arrivé à la hauteur de son amie, il se laissa tomber sur l’herbe à côté d’elle et laissa échapper un long soupir et une petite grimace de douleur, ayant oublié sa plaie.

« Bon, elle devrait nous ficher la paix maintenant… tout le monde est en un seul morceau ? » demanda-t-il en regardant alternativement l’un, puis l’autre de ses amis. « Iseut, c’est toi l’amie des animaux… on fait quoi ? En tout cas, jouer les chasseurs de licorne, on ne m'y reprendra plus... » soupira-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FORT FORT LOINTAIN

TU SAIS OU J'VAIS LES RENTRER MES MOUTONS ?!

Iseut Sautemouton

SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués Tumblr_nrjscwzawK1rjjr2to5_250

⊱ pseudonyme : Lady Furiosa
⊱ tête mise à prix : Katheryn Winnick
⊱ crédits : elf & tumblr ♥
⊱ arrivé(e) le : 27/12/2014
⊱ manuscrits : 510

⊱ tes licornes : Belle Yeuxdevelours & Raiponce Cheveuxdor
⊱ schillings : 671

⊱ ton conte : La bergère et le ramoneur
⊱ ta race : Statuette de porcelaine vivante
⊱ métier : Bijoutière ¤ Propriétaire de sa propre boutique, on commence à connaître son nom à Fort Fort Lointain ¤ Seconde au sein des Lames de Cendres
⊱ tes armes : Un bâton de bergère & une épée nommée Sybelle (fabriquée par son bestah 4eva, Jeiran) : elle manie le premier mieux que la seconde mais elle maîtrise pô mal quand même.
⊱ allégeance : Jolèmpa. Même que je rêve d'arracher ses petites ailes d'usurpatrice.

SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués Tumblr_nrjscwzawK1rjjr2to6_250



SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués EmptyMer 18 Fév - 16:46

La pirouette dans les airs fut aussi peu artistique que contrôlée. Désarçonnée par la bête dans leur lutte folle, Iseut alla s'écraser un peu plus loin, sa tempe heurtant lourdement un caillou. Décidément, ce n'était pas sa soirée et tandis que ses amis les piafs faisaient leur retour pioupioutant devant son regard légèrement voilé, elle s'attendit presque à se faire achever par la licorne. Sauf que mademoiselle ne semblait guère intéressée par un adversaire à terre et bien qu'elle renifla le mouton à dix lieues, elle était trop intelligente pour avoir confondu la blonde avec son repas favori.

Aussi disparut-elle de son champ de vision. Ou peut-être était-ce parce que la bergère n'y voyait plus grand chose. A vrai dire, les sons lui apparaissaient étouffés, eux aussi et la sensation du sol sous son corps affaissé se faisait de plus en plus lointaine. En gros, elle était en train de sombrer, assommée par le dernier assaut et il ne lui vint pas à l'idée saugrenue de résister. Voilà qu'on était bien dans les limbes de la torpeur, sans douleur ni désagréments ... Oui, très bien même.

Cependant, la trêve ne dura pas bien longtemps. Une voix la tira de son semi-coma, une voix familière au doux accent d'Afshin qui la ramenait parmi les vivants. Franchement, elle l'aurait bien frappé. Même si c'était Jeiran.


" Grumph ... " grogna-t-elle avec grâce tandis qu'elle ouvrait les yeux et que la souffrance venait marteler à son crâne. " ... J'te déteste. "


Encore cotonneuse, elle peinait à se rappeler qu'on ne venait pas de la sortir d'un simple sommeil bien mérité - qui, de toute façon, n'avait pas duré plus de deux minutes. Son ami s'éloigna et elle parvint à se redresser non sans mal, sa main frottant son visage embrumé. Enfin, les souvenirs lui revinrent et malgré une migraine naissante, elle se remit sur ses pieds. Pour découvrir la bête ronronnant, les pattes fermement entravées. Une oeillade sur le sol lui permit de découvrir les restes de ... Guimauve ?!


" Non mais ... Vraiment ?! " interrogea-t-elle Ulrich, ahurie.


Alors ça, quand même, c'était la meilleure ! Tous trois avaient joué de toutes leurs forces pour maîtriser le cheval à corne fou et voilà qu'il avait suffi d'une poignée de friandises ! Les pacifistes auraient sans aucun doute crié à l'ironie.

Elle secoua la tête, dépitée, alors que ses compagnons la rejoignaient prudemment. D'un coup d'oeil, elle vérifia la blessure de l'inventeur, heureusement plus superficielle qu'elle ne l'avait craint et d'un autre, l'état de Fiersbras. Ses compagnons s'en sortaient plutôt bien étant donné ce qu'ils avaient eu à affronter et elle hocha la tête en direction de Jeiran.


" Ça ira. " A part une probable commotion et une coiffure en vrac, oui, elle survivrait. Fidèle à elle-même, elle renvoya un regard meurtrier à l'inventeur. L'amie des bêtes ? Ben voyons. " Pas de celle-ci, permet-moi d'avoir certains critères. Je les préfère quand elles n'essaient pas de nous tuer, mes compagnons et moi. " Elle échappa un soupire à mi chemin entre l'agacement et la défaite. " Finissons-en avec cette quête ridicule. "


Non, elle n'allait pas achever la créature, bien que vu les dégâts subis par son ego, la tentation fut grande. Elle s'apprêtait à leur dire qu'il était temps de retourner au village quand elle aperçut des silhouettes dont le nez pointait à travers les buissons. Courageux mais pas téméraires nos citoyens d'Apreroche ! Affronter la bête aux yeux sanglants leur avait paru inconsidéré mais quand il s'agissait de profiter du spectacle, alors là, ils retrouvaient l'usage de leurs jambes ! Le sang de la blonde ne fit qu'un tour et d'un pas vif, elle alla débusquer un homme en l'attrapant par le col. Le malheureux hoqueta sous l'étau de sa poigne, les rayons de la lune renvoyant l'ombre de son visage rougit par l'embarras.


" Cette licorne a été envoutée. Par quelqu'un, quelque chose qu'elle a bu ou mangé, qu'en sais-je et ce n'est plus mon problème. Avez-vous un guérisseur ? " Ou un exorciste. A ce stade, ils devraient faire avec les moyens du bord. L'homme hocha vivement la tête sans mot dire. " Alors bougez-vous et allez le chercher. " Elle le relâcha et il tangua légèrement sur ses pieds. Consciente qu'elle s'était un peu laissée emportée, Iseut se racla la gorge.. " S'il vous plaît. " ajouta-t-elle sur un ton plus amène.


Le villageois ne se fit pas prier et elle ordonna à ses voisins - lesquels avaient compris qu'ils étaient découverts et ne voulant pas subir le même courroux, avaient reparu comme par magie - de rester près de la bête endormie, que cela leur sied ou non. Puis, elle en revint à ses compagnons, passant le bras de Jeiran sur ses épaules sans lui demander son avis. Elle avait bien remarqué sa claudication et il était hors de question de refaire le chemin inverse sans soutien.


" J'espère qu'à défaut de courage, ils ont au moins un bon alcool à offrir. "


Sur ce dernier trait d'esprit, ils reprirent leur route vers Apreroche, la bergère rêvant déjà d'un bon godet pour récompenser leurs efforts, ignorant que les villageois avaient déjà prévu le festin de leur retour ... Et un beau manteau en laine pour chacun. Vraiment, ironie, quand tu nous tiens.

______________________________________

Our own choices





BG attitude:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FORT FORT LOINTAIN

UN PEU DE GRATIN D'GRAVIER ?

Merlin Imaginarium

⊱ pseudonyme : merlinpinpin
⊱ tête mise à prix : sir ian mckellen
⊱ crédits : dieu
⊱ arrivé(e) le : 18/10/2014
⊱ manuscrits : 203

⊱ schillings : 375

⊱ ton conte : les légendes arthuriennes
⊱ ta race : sorcier blanc
⊱ métier : enchanteur, herboriste, ancien professeur à l'académie de worcestershire
⊱ tes armes : une cuillère et du gratin de gravier ?
⊱ allégeance : plutôt neutre.

SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués Heros-merlin-shrek



SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués EmptySam 21 Fév - 12:10




You win !
la licorne barge.

Après une telle bataille, une chose est sûre : c'est que vous allez pas refaire face à une licorne pareille de sitôt. Votre corps aussi il prendra du temps avant de cicatriser les pauvres bobos qui parcourent sa peau, néanmoins soyez fiers de ce que vous avez accompli ! Une fois retournés à Apreroche, les citoyens vous ont accueilli avec un certain scepticisme puis une joie immense en remarquant que vous avez vaincu la bête dévoreuse de moutons. Une bonne pinte vous est offerte ainsi qu'une bonne bouffe et un présent made in ce petit village perdu. Alors peut-être que ça va vous dégoûter d'avoir saigné pour une si petite satisfaction, mais quand on est un aventurier, faut savoir se contenter des petits plaisirs !
RÉCOMPENSES ⊱ un magnifique manteau en laine de mouton blanc, estimé aujourd'hui à plus de 400 schillings.

⊱ far far away ⊰


______________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FORT FORT LOINTAIN

Contenu sponsorisé





SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués Empty

Revenir en haut Aller en bas

SECONDE QUÊTE ⊱ les moutons croqués

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» ►│ " Ce baiser dure deux seconde, ce flirt, toute une vie ."│◄
» [Guide] L'élevage de moutons
» LGDC ~ Une seconde vie.
» La jalousie est la seconde plus belle preuve d'amour, après le don de soi. (Eponine et Hélio)
» [Guerre Civile] Seconde guerre civile irakienne




Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
⊱ il était une fin :: L'administratif-