AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORT FORT LOINTAIN A FERME SES PORTES.

(QUÊTE) SOLAR CIRCUS ⊱ le boulevard


FORT FORT LOINTAIN

UN PEU DE GRATIN D'GRAVIER ?

avatar

⊱ pseudonyme : merlinpinpin
⊱ tête mise à prix : sir ian mckellen
⊱ crédits : dieu
⊱ arrivé(e) le : 18/10/2014
⊱ manuscrits : 203

⊱ schillings : 375

⊱ ton conte : les légendes arthuriennes
⊱ ta race : sorcier blanc
⊱ métier : enchanteur, herboriste, ancien professeur à l'académie de worcestershire
⊱ tes armes : une cuillère et du gratin de gravier ?
⊱ allégeance : plutôt neutre.





Lun 3 Aoû - 21:14




Solar Circus
le boulevard

Afshin ne connait pas seulement les charmeurs de serpents ou les cracheurs de feu, la contrée désertique a bien d'autres atouts dans sa manche et vous allez pouvoir tous les découvrir, ici, au Solar Circus. Les étrangers ont parcouru le royaume entier pour se représenter, vous vendre du rêve et souffler de la poudre sur vos yeux. Mais pour ça, il va falloir s'aventurer. Voilà que les tickets remis, vous pouvez déambuler librement sur Romeo Drive et admirer le souk de tentes et de chapiteaux. Même si vous n'auriez pas dit non à dame Irma pour lire dans les cartes votre avenir, vous êtes déjà très en retard et la nuit tombe. Mais voilà que les acrobates qui reviennent de leur show vous entrainent immédiatement dans leurs loges, paniqués. Il vous faut aller chercher des bandages pour un blessé, mais aucune indication ne vous ai donnée. Seules quelques bougies éclairent faiblement les tentes recouvertes de châles, et des odeurs d'encens et d'onium enivrent vos narines. Le boulevard est devenu un vrai labyrinthe qu'il va vous falloir explorer, tente par tente, pour trouver votre objet.

ULRICH & CLEMENCE

Encore une fois, sachez que les réponses courtes sont à préférer et que vous devrez utiliser les dés en cas d'actions conséquentes. :kale: Merlin interviendra à chaque tour pour vous donner des contraintes, sinon c'est open bar. :omfg:

⊱ far far away ⊰

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FORT FORT LOINTAIN

Invité
Invité

avatar




Lun 10 Aoû - 11:23



Ulrich & Clémence
solar circus

Deux heures. Le soleil était tombé, les rues s'étaient un peu vidées et les bâillements avaient remplacé les éclats de rire. Deux heures. Son dos était droit, quelque peu douloureux ; ses genoux souffraient. Et pourtant. Cela faisait maintenant deux heures que Ulrich faisait face à ce perroquet. Il avait lu, ou entendu, ou pas, quelque part, que les perroquets pouvaient parler. On lui avait menti, à coup sûr, puisque ce perroquet n'avait fait que chanter depuis les deux dernières heures ! Son propriétaire, auparavant intrigué par l'homme au comportement bizarre, s'était endormi sur sa chaise. Il était seul, face à cet oiseau qui ne voulait pas parler, et cela le frustrait énormément. D'un soupir, il tenta sa chance une dernière fois : fixant ses pupilles dans les siennes, il put établir un contact visuel assez long avant d'articuler « GUI-MAU-VE ». Rien, si ce n'est un petit sifflement aigu. Lassé, Ulrich tourna les talons, sans se rendre compte que la nuit était tombée. Nina l'attendait certainement chez eux et, depuis les derniers événements, elle était plus encline à s'inquiéter rapidement.

Il fit alors volte-face et s'apprêta à sortir de ces rues envahies quand, soudain, un groupe de gens du cirque débarqua en courant, en troupeau, englobant Ulrich dans leur course effrénée. Ils arrivèrent dans les loges et l'ogre resta interdit un instant, dans un coin, à regarder ce qu'il se passait. Un homme semblait blessé - c'était bien tout ce qu'il avait compris. « Toi ! » entendit-il, les yeux toujours rivés sur l'homme. Il sentit une petite pression sur sa tombe et baissa la tête pour faire face à un nain, qui semblait bien grincheux. « Va nous chercher des bandages, et fissa ! » Devant l'immobilité d'Ulrich, qui ne savait pas du tout où, par Shrek, il pourrait trouver des bandages ici, le nain commença à lui donner des coups de pieds dans la cheville. « Wow, j'y vais, j'y vais ! »

Il sortit de la loge et se retrouva face à un dédale de tentes, d'ombres, de bruits, d'odeurs. Il était perdu. Il ne trouverait jamais de bandage et le nain viendrait le hanter pour le restant de ses jours. Pourquoi ça tombait toujours sur lui, aussi ? Tatillon, il écarta les rideaux de chaque tente une à une, délicatement, jetant un oeil à l'intérieur. Il arriva devant une tente qui paraissait contenir toutes ses réponses : une grande croix rouge était dessinée dessus et cela lui semblait approprié pour y trouver des soins.
« Excusez-moi ? » demanda-t-il, n'attendant aucune permission pour rentrer dans la tente. Un homme débarqua dans la tente, sautillant. « Vous n'auriez pas des bandages, monsieur ? Un acrobate s'est blessé. »
L'homme le regarda comme si Ulrich avait enlevé son charnel. « Monsieur, je n'ai pas ça ici, moi, monsieur. Ici, c'est l'institution de la croix rouge, monsieur. Nous, les clowns, n'avons pas de bandages, monsieur. »

Et puisque l'homme semblait menaçant, Ulrich sortit de la tente en courant et maudissant Shrek de se retrouver dans de pareilles situations. Bon, il allait les trouver où, ces bandages ?
Revenir en haut Aller en bas

FORT FORT LOINTAIN

MA-QUI ? MA QUE PASA ?

avatar

⊱ pseudonyme : Marlou
⊱ tête mise à prix : troian bellisario
⊱ crédits : le staff trop cool (avatar) + tumblr pour les gifs + signa de endless love
⊱ arrivé(e) le : 19/04/2015
⊱ manuscrits : 423

⊱ schillings : 675

⊱ ton conte : lambda-dibouh
⊱ ta race : fée un jour, fée toujours
⊱ métier : botaniste et jardinière bénévole
⊱ tes armes : baguette + magie + maladresse
⊱ allégeance : ni oui, ni non; bof, c'est pas le plus important





Sam 15 Aoû - 21:34



Ulrich & Clémence
solar circus

Depuis les évènements de la Fabrique et les choses qui dégénèrent petit à petit sur Fort Fort lointain, cette petite virée qu’Asfin vous offre ne peut pas mieux tomber que maintenant. Disons que tu essayes de prendre la vie comme elle passe et que le rythme est difficile à reprendre. Rares sont les fois où tu décides de sortir, mais comme toute l’allée est animée par ce spectacle impressionnant, impossible de ne pas prendre l’air et de prendre congé de tes tâches habituelles –soit raviver les jardins. La boutique reprend sa routine de manière progressive, mais tu sens tout de même l’angoisse chez certains et la peur dans les regards. Si avec Marraine, les choses étaient devenues assez tendues, maintenant, elles sont menaçantes. Ton billet remis, tu déambules alors sur les routes allumées de bougies de Romeo Drive. Tu connais très peu de choses sur les autres contrées, c’est donc une occasion rêvée de voir ce qu’il y a ailleurs. Étant une fée, tu es passionnée par tout ce qui est nouveau, qui sort de l’ordinaire et de la routine habituelle. La présence de cet évènement te met de bonne humeur et tu trouves cela fantastique et magnifique. Cela est également un bon moyen de détendre l’ambiance.
Mais c’est au moment où tu marches tranquillement pour revenir à ton chez toi, un bras t’agrippes. « Héééé ! Nom d’une licorne ! » t’écris-tu. Voyons, que se passe-t-il ? Lorsque l’homme en question t’explique la situation, tu dois aller chercher des bandages. Non, mais mince, pas de magie ou de potions magiques, cette fois. « On a déjà accroché un autre type, mais il semble lent, alors on a décidé qu’il nous en fallait une autre. » Sans blague, penses-tu, alors tout en grimaçant. Mais bon, ce serait trahir l’hospitalité légendaire des habitants de la contrée. « Très bien, très bien. Je vous reviens. » Et hop, on accroche ses ailes dans la tente, pendant qu’on y est. C’est alors que tu balayes la scène des yeux, essayant de remarquer qui pourrait être à la recherche de bandage. C’est alors que ton radar remarque un jeune homme aux abords d’une tente et tu décides d’aller le rejoindre tranquillement, sans presse. Mais ce n’est que quelques instants plus tard que ce dernier sort de la tente. Pressant le pas, tu t’approches de lui. « Je peux vous aider ? » demandes-tu de manière polie. « J’ai comme le pressentiment que nous avons la même mission... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://graphin-suit.tumblr.com/

FORT FORT LOINTAIN

UN PEU DE GRATIN D'GRAVIER ?

avatar

⊱ pseudonyme : merlinpinpin
⊱ tête mise à prix : sir ian mckellen
⊱ crédits : dieu
⊱ arrivé(e) le : 18/10/2014
⊱ manuscrits : 203

⊱ schillings : 375

⊱ ton conte : les légendes arthuriennes
⊱ ta race : sorcier blanc
⊱ métier : enchanteur, herboriste, ancien professeur à l'académie de worcestershire
⊱ tes armes : une cuillère et du gratin de gravier ?
⊱ allégeance : plutôt neutre.





Ven 21 Aoû - 23:33




Solar Circus
le boulevard

"Hey ! Pssssst ! " A moitié dissimulé par un pan de tente, un homme vous a repéré et vous fait signe d'approcher. " Vous cherchez quelque chose, hein ? Je le vois, je le vois ! Allez donc, entrez ! J'ai tout ce qu'il vous faut ! Et bien plus encore ! " vous informe-t-il, un sourire aux coins de ses lèvres ... Soulignées de rouge. Ah oui, non, en fait, c'est une femme. A barbe, mais une femme quand même. Bref, Madame vous escorte jusqu'à l'intérieur de sa tente. De l'extérieur, elle paraissait déjà miniscule mais à l'intérieur, c'est encore pire. Il faut dire que la locataire des lieux a tout un bric-à-brac dans son antre. Pour ne pas dire, un véritable capharnaüm. Même l'Âne n'y retrouverait pas ses dranons. Enfin, au milieu de tout cet attirail, peut-être trouverez-vous ce que vous cherchez ? L'inconnue se dandine entre les divers objets, en renversant sur son passage, pour sa plus grande indifférence. Du moins, jusqu'à ce qu'une cage sagement posée sur une console ne subisse le coup de croupe de trop. La cage tombe et s'ouvre. Une meute de chauve-rats s'échappe en piaillant, envahissant la tente déjà bien encombrée. Et ils sembleraient que vos cheveux les attirent particulièrement. " Oh non, mes bébés ! Non non non ! S'il vous plaît, rattrapez-les ! " se met à chouiner la saltimbanque paniquée.

ULRICH & CLEMENCE

C'est gentil un chauve-rat, ça ne mord pas et ça ne griffe pas  :*-*: Par contre, c'est très peureux. Trouvez un moyen de les calmer et ils rentreront tranquillement dans leur cage.  
Ah ! La dame n'a pas de bandages, elle espérait juste vous faire acheter quelque chose de son foutoir. En revanche, elle pourra peut-être vous indiquer où en trouver. A vous de jouer les chatons !  :hanw:

⊱ far far away ⊰


______________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FORT FORT LOINTAIN

Invité
Invité

avatar




Sam 19 Sep - 15:23



Ulrich & Clémence
solar circus

Et il ne savait plus où aller. Sortir de la tente de cet homme était une très bonne idée, sauf qu'il n'avait toujours pas de bandages et, pour le peu qu'il savait, l'homme qui en avait besoin était peut-être déjà mort. A quoi bon se démener ? Il ne le connaissait même pas ! « Je peux vous aider ? » La voix fit sursauter Ulrich, qui était perdu dans un univers où les acrobates ne se blessaient pas. « Heu... » voulait-il trouver son bandage, ou simplement partir en courant ? « J’ai comme le pressentiment que nous avons la même mission... » Combien étaient-ils pour chercher un bandage, franchement ? C'était pas lourd, si ?
« Heu... » répondit-il, avant d'être, à nouveau, interrompu par une voix sortie des ténèbres. « Vous cherchez quelque chose, hein ? Je le vois, je le vois ! Allez donc, entrez ! J'ai tout ce qu'il vous faut ! Et bien plus encore ! » S'il avait du bandage, cela suffisait à Ulrich. Il se décida à entrer, accompagné de la femme qui voulait l'aider, ne sachant pas vraiment pourquoi il se retrouvait embarqué là-dedans. La tente était pleine à craquer de n'importe quoi et l'homme ne semblait pas vraiment se rendre compte qu'il faisait tout tomber sur son passage. Ou peut-être n'en avait-il rien à faire. L'ogre enjamba le chemin désormais semé d'obstacles quand l'homme bizarre renversa une cage. Pleine à craquer, d'animaux bizarres volants, qui envoyèrent Ulrich à l'abri sous une table. A l'abri, pas dans une cachette. Il n'avait pas peur. Pas du tout.
« C'est quoi ces trucs ? » cria-t-il d'une voix peu virile. Il entendit l'homme demander à ses nouveaux hôtes de rattraper ces bébés et se retint de lui dire de le faire lui-même. Il voulait simplement des bandages, par Shrek !

Installé sous la table, il décida d'y rester. Les trucs bizarres volants ne l'atteindront pas ici et puis, ils étaient deux dans la tente, cela suffisait amplement pour les attraper. Il n'avait pas signé pour ça ; pour rien, d'ailleurs, de ce qui lui était arrivé depuis le début. Pourquoi rien ne pouvait-il jamais se dérouler selon ses plans ? Il n'en avait pas souvent, c'est vrai, mais aucun ne le préparait à affronter tout ça !
Ses réflexions furent interrompues lorsqu'un truc volant vint rejoindre sa cachette, SA CACHETTE PAR SHREK ! De l'extérieur, la table semblait possédée : elle levitait, bougeait de droite à gauche. Ulrich, caché en-dessous, avait perdu sa voix à force de crier. « DEGAGE SUPOT DE MERLIN ! »
Il quitta sa cachette et courut à travers la tente, priant pour que la bête ne le suive pas, et jurant de ne jamais remettre les pieds ici.
Revenir en haut Aller en bas

FORT FORT LOINTAIN

MA-QUI ? MA QUE PASA ?

avatar

⊱ pseudonyme : Marlou
⊱ tête mise à prix : troian bellisario
⊱ crédits : le staff trop cool (avatar) + tumblr pour les gifs + signa de endless love
⊱ arrivé(e) le : 19/04/2015
⊱ manuscrits : 423

⊱ schillings : 675

⊱ ton conte : lambda-dibouh
⊱ ta race : fée un jour, fée toujours
⊱ métier : botaniste et jardinière bénévole
⊱ tes armes : baguette + magie + maladresse
⊱ allégeance : ni oui, ni non; bof, c'est pas le plus important





Mar 29 Sep - 12:09



Ulrich & Clémence
solar circus

Les choses prennent une nouvelle tournure... mais elle est assez inattendue, en fait. Naturellement, la situation est allée trop vite pour que le jeune homme te réponde, car une autre personne semble se mêler de cette histoire. Oh et d’après toutes les histoires que tu as entendu à propos d’Asfin, mieux vaut s’en méfier. Mais bon, c’est leur seule piste et il n’y pas d’autre moyen de s’en sortir. Tu suis alors la dame et le jeune homme avant d’entrer dans une tente remplie... de trucs. En fait, il est impossible de savoir ce que tous ces objets fabriquent ici... Mais c’est bien une tente qui sort tout droit des belles contrées extérieures. Un peu comme celui qui est en avant de toi, tu fais tomber des trucs avec tes ailes, mais sans plus. Ce n’est que lorsque tu entends un bruit de métal contre le sol que tu te rends compte que... la situation est un peu plus grave que ce que tu ne le croyais... « Mais qu’est-ce que... » Des bêtes volantes... Des bêtes volantes ! Et comme la tente est déjà bien étroite pour plus qu’une personne, ces petites créatures sournoises s’en prennent à tout et à rien. « Baissez-vous ! » cries-tu. La dame qui vous accompagne semble crier quelque chose, en même temps que l’autre homme en panique. « Ce sont des chauves-raves ! Elles ne sont pas si agitées...» réponds-tu, à bout de souffle à ton compagnon de quête. « Disons qu’elles ne sont pas sous leur meilleur jour... » Merci au cours de magie et de créatures qui te refont tout d’un coup surface. Mais il faut encore agir vite. Il faut respirer et rester calme... Cependant, il est assez difficile de le faire, comme il y a des cris et des bêtes qui s’en prennent à vos cheveux... et un peu à tes ailes aussi, comme elles sont dans le chemin et qu’elles repèrent une situation dite urgente. T’étant baissée et ayant suivie ton propre conseil, tu fouilles alors dans ta petite bourse pour trouver quelque chose qui pourrait faire l’affaire. Un peu de poussière de fée, qu’est-ce que ça leur ferait à ces petits monstres ? C’est alors que tu essayes un truc, un peu dans une situation de survie puisque tes ailes sont encore dans un sal pétrin et que t’es cheveux sont complètement détruits : tenant fermement la poussière dans tes mains,  tu décides de la lancer parmi tout ce fouilli.

ACTION :
Tu lances un peu de poussière de fée dans les airs, histoire de calmer les bê-bêtes.
SI BON : Les bêtes vont se calmer et vous allez pouvoir les remettre dans leur cage.
SI MAUVAIS : Il va falloir trouver autre chose que la magie pour essayer de les calmer et la pagaille va continuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://graphin-suit.tumblr.com/

FORT FORT LOINTAIN

IL SUFFIT D'Y CROIRE...OU DE PAYER

avatar

⊱ pseudonyme : la toute puissante, allons
⊱ tête mise à prix : meryl streep
⊱ crédits : dieu
⊱ arrivé(e) le : 15/08/2014
⊱ manuscrits : 568

⊱ schillings : 1251

⊱ ton conte : le vôtre, mon chou
⊱ ta race : fée (et fabuleuse) de la tête aux pieds
⊱ métier : reine à temps plein, mère un peu gâteau
⊱ tes armes : une baguette et une voix d'ange
⊱ allégeance : pour moi, voyons





Mar 29 Sep - 12:09

Le membre 'Clémence Vertfeuille' a effectué l'action suivante : ⊱ LA ROULETTE MAGIQUE

'⊱ LE DESTIN' :

______________________________________


Never give up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://farfarlointain.forumactif.org

FORT FORT LOINTAIN

UN PEU DE GRATIN D'GRAVIER ?

avatar

⊱ pseudonyme : merlinpinpin
⊱ tête mise à prix : sir ian mckellen
⊱ crédits : dieu
⊱ arrivé(e) le : 18/10/2014
⊱ manuscrits : 203

⊱ schillings : 375

⊱ ton conte : les légendes arthuriennes
⊱ ta race : sorcier blanc
⊱ métier : enchanteur, herboriste, ancien professeur à l'académie de worcestershire
⊱ tes armes : une cuillère et du gratin de gravier ?
⊱ allégeance : plutôt neutre.





Dim 18 Oct - 19:39




Solar Circus
le boulevard

Les chauves-rats se calment après avoir emmêlé les cheveux de tout le monde. La femme à barbe court à travers les vieux livres et les bougeoirs, bras grand ouverts pour se saisir avec autant d'amour qu'une mère de l'un de ses bébés volants, lequel se love contre elle. Quant aux autres, ils sont coincés dans les cheveux de Clémence, roulés dans la poussière des babioles çà et là. Un seul des petits animaux reste agité, puisqu'il était encore sous la table à la recherche d'Ulrich quand la poussière de fée est tombée. Il fonce sur l'ogre, alors que la femme à barbe s'impose sur sa route pour l'empêcher de fuir hors de la tente et d'emmener avec lui son précieux animal. De sa main parfaitement manucurée, elle attrape le petit rebelle par la patte, et se baisse pour le remettre dans sa cage, avec les autres.
" Je ne sais ce que je ferais sans mes bébés ! Merci à vous de les avoir rattrapés, je ne sais comment vous remercier. " Un petit cri, trop féminin pour lui aller, ponctue son sursaut alors qu'elle ondule déjà vers le fond de la boutique. " Ne partez pas surtout, j'ai quelque chose pour vous ! " Elle revient en vitesse, faisant tomber à nouveau nombre de choses sur son passage, la poussière s'élevant dans les airs à chacun de ses mouvements. Elle tend alors une carte à chacun de ses deux sauveurs. " Je fais mon show tous les jeudi soirs, dans la petite tente derrière la piste principale. Je me ferai un plaisir de vous divertir, vous savez. Je vous dois bien ça. " Un petit clin d'oeil, et la femme sort de derrière une pile de bougies une bouteille et trois verres, qu'elle remplit et fait boire à Clémence et Ulrich, sans laisser le choix à aucun des deux, sifflant le sien en un rien de temps. Filtre d'amour ? Qui a dit filtre d'amour ?

ULRICH & CLEMENCE

On dirait bien que Ulrich a tapé dans l'oeil de la diva à barbe. Chance ou pas, vous pourrez peut-être l'amadouer pour obtenir ce que vous voulez... Si vous ne vous faites pas avoir avant par le filtre d'amour. Quel dommage que vous ne puissiez pas détecter la potion mélangée à la boisson, un tel imprévu risque de vous ralentir considérablement, voire de vous écarter de votre but premier. :laugh:

⊱ far far away ⊰


______________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FORT FORT LOINTAIN

Contenu sponsorisé






Revenir en haut Aller en bas

(QUÊTE) SOLAR CIRCUS ⊱ le boulevard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» (QUÊTE) SOLAR CIRCUS ⊱ le chapiteau
» Hollywood Dream Boulevard
» The Weepers circus
» The weepers circus
» I WALK THIS EMPTY STREET ON THE BOULEVARD OF BROKEN DREAMS - 20 JUILLET, 18H34




Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
⊱ il était une fin :: L'administratif-