AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORT FORT LOINTAIN A FERME SES PORTES.

TROISIEME QUÊTE ⊱ les drânons survoltés


FORT FORT LOINTAIN

UN PEU DE GRATIN D'GRAVIER ?

avatar

⊱ pseudonyme : merlinpinpin
⊱ tête mise à prix : sir ian mckellen
⊱ crédits : dieu
⊱ arrivé(e) le : 18/10/2014
⊱ manuscrits : 203

⊱ schillings : 375

⊱ ton conte : les légendes arthuriennes
⊱ ta race : sorcier blanc
⊱ métier : enchanteur, herboriste, ancien professeur à l'académie de worcestershire
⊱ tes armes : une cuillère et du gratin de gravier ?
⊱ allégeance : plutôt neutre.





Dim 12 Avr - 22:03





La quête des Drânons
troisième quête

Banane, Cacahuète, Crêpe Suzette, Eclair, Parfait et Noix de Coco sont vos nouveaux cauchemars. Alors les nounous, vous êtes prêts à vous farcir du dranôn ? Si vous ne l'êtes pas, c'est tant pis pour vous puisque eux sont là et qu'après vous avoir présenté un peu les lieux, Dragonne et L'Âne ont filé au restaurant pour faire leur service qui en cette soirée risque d'être très long. Vous allez avoir de quoi faire, entre la cuisine, la chambre des parents, des enfants, le grand salon, les escaliers et vice-versa. Un véritable lieu propice aux bêtises que les enfants pourraient bien commettre. Gardez un oeil et surtout, évitez de les tuer - ce serait triste de vous faire dévorer par leur mère tout de même.

⊱ Ulrich Fiersbras
⊱ Nina Têtedure
⊱ Pauline Dâne

Encore une fois, sachez que l'ordre de passage n'est pas obligatoire, que les réponses courtes sont à préférer et que vous devrez utiliser les dés en cas d'actions conséquentes. :v: Le pnj viendra fermer votre topic en annonçant le retour des parents, outre mesure vous pouvez empêcher les gosses de faire des bêtises/ou leur en faire faire quand bon vous semble. :coeur:

⊱ far far away ⊰


______________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FORT FORT LOINTAIN

Invité
Invité

avatar




Lun 13 Avr - 11:40



Nina, Pauline & Ulrich
a-t-on jamais vu un ogre babysitter ?

Avec Nina, nous sommes de garde, ce soir ! Ce n'est pas vraiment l'idée que j'avais d'un premier rendez-vous amoureux mais, bon... il y a un ticket restaurant comme paye, donc ça me permettra d'emmener Nina au restaurant ! Et puis ça ne doit pas être sorcier de garder des enfants, si ? Six petits drânons, ça doit être mignon, ça ! Dragonne et Âne nous ont accueillis et nous ont présenté Pauline, une autre babysitter. Je me suis d'abord demandé si c'était nécessaire puis un drânon s'est mis à voler autour de moi et je n'ai plus pensé du tout. Je m'en suis emparé tout en écoutant les dernières instructions de Dragonne et Âne. « Leur repas est dans la cuisine, vous n'avez plus qu'à le réchauffer » dit l'Âne, tout en gambadant vers la sortie. « Allez, bonne chance ! Heu... Enfin, ce sont des amours, amusez-vous bien ! » Sans nous laisser le temps de répondre, il sort de chez lui avec Dragonne et claque la porte. Nous laissant seuls, avec une poignée de drânons survoltés.

Je me retourne vers Nina et Pauline tout en lâchant le drânon, qui tombe à terre. Ce n'est pas censé voler, ces trucs-là ? « Pardon » lui dis-je, tout en le ramassant. « C'est lequel, celui-là ? » Je tente de chercher un signe distinctif mais... Rien. Je le repose à terre et examine les autres drânons qui se sont réunis dans le salon. Ils tournent autour de nous, certains en gambadant, certains en volant. Je lance un regard un peu désespéré à Nina parce que je n'ai aucune idée de la façon dont je dois m'occuper de ces enfants. Je sors une guimauve de ma poche et, avant de pouvoir la mettre en bouche, un drânon vient me la voler.

On ne touche pas à mes guimauves. Pas sans ma permission. Je décide de partager mes guimauves. Si on me les vole, c'est un crime. Un vil crime, je précise, parce que ce n'est vraiment pas gentil de voler la guimauve d'un ogre. Je repère le drânon qui vole autour de la pièce et me met à sa poursuite, bien décidé à récupérer mon bien. « Rends-moi ça ! » Le drânon s'aventure dans les escaliers et je le suis. Il me distance forcément - il vole, après tout, et je me retrouve dans le petit hall à l'étage, faisant face à trois portes fermées. Où se cache ce petit monstre ? « Je vais te trouver, quel que soit ton nom ! » L'effet aurait été plus dramatique si je connaissais son prénom... J'ouvre une porte, suivant l'odeur de la guimauve. Il est là et me regarde de ses yeux ronds.

ACTION : je saute sur lui, dans l'espoir de le capturer et de récupérer ma guimauve.
SI BON : je récupère la guimauve et, le drânon sous le bras, je le ramène dans le salon avec les autres.
SI MAUVAIS : il s'envole, redescend dans le salon tout en mangeant ma guimauve, me laissant seul avec mes larmes.
Revenir en haut Aller en bas

FORT FORT LOINTAIN

IL SUFFIT D'Y CROIRE...OU DE PAYER

avatar

⊱ pseudonyme : la toute puissante, allons
⊱ tête mise à prix : meryl streep
⊱ crédits : dieu
⊱ arrivé(e) le : 15/08/2014
⊱ manuscrits : 568

⊱ schillings : 1251

⊱ ton conte : le vôtre, mon chou
⊱ ta race : fée (et fabuleuse) de la tête aux pieds
⊱ métier : reine à temps plein, mère un peu gâteau
⊱ tes armes : une baguette et une voix d'ange
⊱ allégeance : pour moi, voyons





Lun 13 Avr - 11:40

Le membre 'Ulrich Fiersbras' a effectué l'action suivante : ⊱ LA ROULETTE MAGIQUE

'⊱ LE DESTIN' :

______________________________________


Never give up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://farfarlointain.forumactif.org

FORT FORT LOINTAIN

Invité
Invité

avatar




Jeu 16 Avr - 12:27



Ulrich, Pauline & Nina
Les enfants sont si ado... LACHE MES CHEVEUX GARNEMENT !



Bon, il semblerait qu'on nous ai trouvé un emploi pour ce soir avec Ulrich. Enfin, on peut plutôt dire que j'ai cédé aux supplications d'Ulrich qui me faisait ses yeux d'ogre battu pour que je vienne garder des drânons avec lui. Ah oui, cela semblait trèèèèès amusant, garder des mioches qui pleurent tout le temps, trente secondes après ils sont les pires horreurs du monde, et en un claquement de doigts ce sont de véritables petits anges... Plus bipolaire qu'un enfant, ça n'existe pas. Enfin, Ulrich les battra toujours.
La vérité, c'est que j'ai une peur verte des enfants. Je ne sais pas pourquoi, c'est comme les caniches, ça me met hautement mal à l'aise. Bah oui, ils se lovent dans vos bras avec le visage le plus mignon du monde et PAF ! ils vous vomissent à la figure. Je ne sais absolument pas comment les gérer, et en plus j'ai toujours peur de leur faire mal. Oui, comme les chats, oui. Du coup j'ai accepté pour faire plaisir à Ulrich, et parce que, oui, je le suivrai n'importe où. Même dans la gueule d'un dragon. Ce qui était un peu le cas ce soir.

Parce que oui, non seulement je n'ai pas de réelle affinité avec les enfants, mais en plus je ne savais pas ce qu'étaient des drânons en cédant à Ulrich. Mi-âne du côté du papa, mi-dragon du côté de la maman, autant dire que quand le couple a donné ses directives je ne me sentais pas très bien. Une autre jeune femme était avec nous, que je ne connaissais pas, et elle semblait aussi paumée que moi. "Salut, je m'appelle Nina ! Il semblerait que nous soyons dans la même galère ce soir..." Je me tournais pour chercher de l'aide auprès d'Ulrich - non, je ne sais toujours pas ce qui m'est passé par la tête pour demander à Ulrich d'être utile - mais la vision de mon ogre faisant tomber un drânon de plus d'un mètre de hauteur, sûrement parce qu'il pensait qu'ils volaient déjà à cet âge, m'en dissuada directement. Je regardais autour de moi et commençais à les compter. Quatre, cinq... six ? Nom d'une guimauve, mais que va-t-on devenir ? J'allais demander comment nous allions nous organiser, mais Ulrich était déjà en train de courir après un drânon qui lui avait piqué une guimauve. En secouant la tête de désespoir, je me dirigeai vers la cuisine en m'adressant à la jeune femme : "Je vais réchauffer le dîner pour les enfants, tu veux bien essayer de leur mettre des bavettes ? Enfin, au plus grand nombre possible..."

Dans la cuisine, plutôt bien équipée, se trouvaient six boîtes de viande aux légumes, et derrière six écuelles. Le tout au micro ondes, quelques minutes. Vu qu'il y en avait six à préparer, ça mettais pas mal de temps, alors j'en profitais pour explorer un peu la cuisine à la recherche d'un petit encas pour moi et mes camarades quand l'atmosphère serait un peu plus calme. Bon, il y a des cookies, des bonbons... C'est bon, Ulrich ne mourra pas de faim.
Je met les six écuelles sur un plateau et l'emporte dans la salle à manger. Ils sont tous en train de courir dans tous les sens, et c'est un véritable parcours du combattant qui se tient devant moi. Aller, il faut les nourrir. Enfin, si j'y arrive.

ACTION : J'emporte le plateau jusqu'à la table de la salle à manger pour nourrir les petits monstres.
SI BON : J'arrive à tous les éviter et je pose enfin le plateau très lourd sur la table.
SI MAUVAIS : Je me prend les pieds dans un drânons qui s'esclaffe quand je me ramasse par terre, renversant le contenu chaud des écuelles sur ma nouvelle robe.
Revenir en haut Aller en bas

FORT FORT LOINTAIN

IL SUFFIT D'Y CROIRE...OU DE PAYER

avatar

⊱ pseudonyme : la toute puissante, allons
⊱ tête mise à prix : meryl streep
⊱ crédits : dieu
⊱ arrivé(e) le : 15/08/2014
⊱ manuscrits : 568

⊱ schillings : 1251

⊱ ton conte : le vôtre, mon chou
⊱ ta race : fée (et fabuleuse) de la tête aux pieds
⊱ métier : reine à temps plein, mère un peu gâteau
⊱ tes armes : une baguette et une voix d'ange
⊱ allégeance : pour moi, voyons





Jeu 16 Avr - 12:27

Le membre 'Nina Têtedure' a effectué l'action suivante : ⊱ LA ROULETTE MAGIQUE

'⊱ LE DESTIN' :

______________________________________


Never give up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://farfarlointain.forumactif.org

FORT FORT LOINTAIN

TU CONNAIS LE GARDE-CHAMPÊTRE ?

avatar



⊱ pseudonyme : MaquizZ
⊱ tête mise à prix : Anne Hathaway
⊱ crédits : Rosieslullaby
⊱ arrivé(e) le : 31/12/2014
⊱ manuscrits : 125

⊱ schillings : 246

⊱ ton conte : Peau d'Âne
⊱ ta race : Humaine
⊱ métier : Pâtissière
⊱ allégeance : m'en fous, on va dire pour, pour pas avoir de soucis





Sam 18 Avr - 15:26



Pauline, Nina & Ulrich
« Un enfant, c'est un insurgé. »


Mais pourquoi elle avait accepté ça ? Certes, elle avait un temps gardé des enfants mais c'était plus efficace de leur faire peur avec une peau d'âne plutôt qu'avec sa petite carrure ! Puis des drânons, elle pensait que c'était le nom affectueux donnés par leurs mères, pas véritablement la contraction d'âne et dragon ! Un enfant ça va, six c'est un peu plus délicat, mais alors six drânons, cela allait être le bagne et pour s'en sortir, il fallait sans doute des sucreries. Sur son temps de travail comme toujours, et pendant l'absence du patron, elle avait concocté des muffins, et des douceurs, à donner s'ils étaient sages, bien sûr ! Elle fit la rencontre de Nina et Ulrich, ses deux acolytes pour la soirée, avec qui partager sa douleur. Les parents firent une dernière recommandation et s'en allèrent pour leur petite soirée en amoureux, laissant les baby sitters de fortune faire connaissance.

« Salut, je m'appelle Nina ! Il semblerait que nous soyons dans la même galère ce soir...
Salut, moi c'est Pauline ! Et je pense qu'on va devoir se serrer les coudes pour la soirée. »

Personne ne semblait rassuré, et comme toujours, les enfants en profitaient à courir, voler partout, l'un d'eux fit même courir Ulrich dans les escaliers, ça commençait bien ! Peut être qu'en mangeant, cela irait un peu mieux. Et apparemment, Nina avait eu la même idée.

« Je vais réchauffer le dîner pour les enfants, tu veux bien essayer de leur mettre des bavettes ? Enfin, au plus grand nombre possible...
Je vais essayer … Puis elle murmura à elle-même, Allez courage poulette. »

Elle se saisit des bavoirs, cela tombait bien, ils n'étaient pas nominatifs, on pouvait donner n'importe lequel au premier qu'elle saisirait. Les deux premiers furent facile, le troisième la fit courir et quand il s'envola, elle le saisit par les pattes pour le faire redescendre et hop, la bavette de mise. Quant au quatrième, Pauline le poursuivait quand Nina réapparut avec la nourriture, laissant le drânon surprit l'espace d'un instant, où Pauline profita pour lui attacher sa bavette. Un arrivait sous le bras d'Ulrich, mais il manquait le sixième. Partant à sa recherche, la pâtissière sortit un biscuit de sa poche pour essayer d'attirer le petit rebelle, peine perdue. Mais où était-il ? Peut être derrière cette porte.


ACTION : J'ouvre la porte du placard pour attraper le dernier chenapan
SI BON : Je lui mets sa foutue bavette et le ramène à table.
SI MAUVAIS : Le drânon me pousse et m'enferme dans le placard où je hurle à l'aide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FORT FORT LOINTAIN

IL SUFFIT D'Y CROIRE...OU DE PAYER

avatar

⊱ pseudonyme : la toute puissante, allons
⊱ tête mise à prix : meryl streep
⊱ crédits : dieu
⊱ arrivé(e) le : 15/08/2014
⊱ manuscrits : 568

⊱ schillings : 1251

⊱ ton conte : le vôtre, mon chou
⊱ ta race : fée (et fabuleuse) de la tête aux pieds
⊱ métier : reine à temps plein, mère un peu gâteau
⊱ tes armes : une baguette et une voix d'ange
⊱ allégeance : pour moi, voyons





Sam 18 Avr - 15:26

Le membre 'Pauline Dâne' a effectué l'action suivante : ⊱ LA ROULETTE MAGIQUE

'⊱ LE DESTIN' :

______________________________________


Never give up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://farfarlointain.forumactif.org

FORT FORT LOINTAIN

Invité
Invité

avatar




Lun 20 Avr - 16:45



Nina, Pauline & Ulrich
a-t-on jamais vu un ogre babysitter ?

Ça commence bien. Quelle idée, aussi, d'enfanter six drânons ? Un ou deux, passe encore, mais six ?! Je retourne dans le salon, drânon voleur sous le bras et aperçois Pauline qui tente de préparer les créatures à manger, Nina ayant réussi à ramener la nourriture sur la table sans se prendre les pieds dans quelque chose, ce qui est un exploit. Je passe une bavette au cou du drânon que je tiens et le dépose par terre, ne sachant pas trop quoi en faire.
Je ne suis vraiment pas doué avec les bébés - quelle que soit leur race - alors je préfère ne pas trop en faire. Vu mon adresse, je risque de blesser à la fois les bébés et moi, donc bon... Je regarde Nina qui s'affaire à les installer à table et, tout en les comptant, un cri m'attire vers un placard. Au passage, j'attrape le drânon qui a enfermé Pauline et le ramène à Nina.

J'ouvre la porte du placard et en libère la jeune femme. « Tout va bien ? » Je l'escorte jusqu'au salon et aperçois les six drânons à table, prêt à manger. « On en prend deux chacun ? » Au moins, cela diminue les risques de catastrophe et ils auront à peu près tous fini à temps. Je repère celui qui m'a volé ma guimauve et m'assois à côté de lui et d'un autre. Ils auraient vraiment dû mettre des étiquettes avec leur prénom ; je ne vais jamais m'en sortir ! Je les dévisage et prends une cuillère dans chaque main, commençant à les nourrir. Le petit voleur a l'air d'être affamé : il avale presque la cuillère ! Décidant de le faire mariner, je m'affaire à nourrir son frère, ou sa soeur je ne sais pas, pendant qu'il regarde.
Eh oui, c'est ce qu'on gagne à vouloir voler la guimauve d'un ogre ! Je finis par lui donner à manger tout de même, prenant toutefois un peu plus mon temps.

Tout se passe bien, pour le moment, si on oublie mon escapade à l'étage et Pauline dans le placard. Nina et Paulien gèrent leurs deux drânons et je crains que le pire ne reste à venir. Ils ont tous l'air d'assez bonne humeur pour le moment, mais je doute que cela durera... L'heure du bain approche et...
Je suppose que je les rejoindrais, puisque le voleur vient de me vomir dessus. « C'est... C'est dégueulasse ! » J'abandonne mes cuillères et cours vers la cuisine, enlevant mon T-Shirt au passage, rempli de vomi. Je le jette dans l'évier et allume l'eau, priant pour qu'il se lave tout seul - impossible de toucher ça !
En revenant dans le salon, je prends mon drânon favori sous le bras. « Celui-ci est privé de dessert et aura droit au bain tout de suite ! Je reviens » J'hésite à ajouter « vivant si possible » mais je me retiens. Ce n'est pas un drânon qui aura ma peau.

Dans la salle de bain, je verrouille la porte et pose mon nouvel ennemi à terre. Des sceaux d'eau sont placés à côté de la baignoire et je jette le drânon dans celle-ci - gentiment évidemment - et cherche le savon et l'éponge. Il est temps de laver cette bête !

ACTION : je tourne le dos au drânon pour chercher les affaires de toilettes
SI BON : les affaires de toilettes sont juste à ma droite et je peux commencer à laver la chose
SI MAUVAIS : je passe beaucoup trop de temps aux yeux du drânon en quête des affaires de toilette et, impatient, celui-ci décide de se promener dans la salle de bain. Et de renverser les sceaux d'eau. Et de créer une petite inondation. Heureusement que je sais nager !
Revenir en haut Aller en bas

FORT FORT LOINTAIN

IL SUFFIT D'Y CROIRE...OU DE PAYER

avatar

⊱ pseudonyme : la toute puissante, allons
⊱ tête mise à prix : meryl streep
⊱ crédits : dieu
⊱ arrivé(e) le : 15/08/2014
⊱ manuscrits : 568

⊱ schillings : 1251

⊱ ton conte : le vôtre, mon chou
⊱ ta race : fée (et fabuleuse) de la tête aux pieds
⊱ métier : reine à temps plein, mère un peu gâteau
⊱ tes armes : une baguette et une voix d'ange
⊱ allégeance : pour moi, voyons





Lun 20 Avr - 16:45

Le membre 'Ulrich Fiersbras' a effectué l'action suivante : ⊱ LA ROULETTE MAGIQUE

'⊱ LE DESTIN' :

______________________________________


Never give up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://farfarlointain.forumactif.org

FORT FORT LOINTAIN

Invité
Invité

avatar




Sam 2 Mai - 14:46



Ulrich, Pauline & Nina
Les enfants sont si ado... LACHE MES CHEVEUX GARNEMENT !


Je pense que j'ai le droit d'avoir peur maintenant. Quand je vois comment Ulrich s'en sort avec les drânons, j'ai un peu la trouille qu'il n'en estropie un ou deux avant que les parents ne rentrent. Et être reléguée au rang de marshmallow grillé par un dragon, ça ne fait pas vraiment partie de mes projets d'avenir. Pauline non plus n'a pas l'air très à l'aise, elle vient même de se faire enfermer dans un placard par un des six sacripants. Ulrich ramène les drânons sous le bras (oui, sous le bras, vous comprenez mon inquiétude maintenant ?) et nous décidons, sur une idée d'Ulrich, d'en prendre deux chacun et de les nourrir.

Avec les miens, tout se passe très bien. Ils ont l'air affamés et avalent leur bouillie sans faire d'histoire. Ils me regardent même avec une avidité absolument adorable, et je ne peux pas m'empêcher de les regarder avec tendresse... quand un hurlement me ramène à la réalité. « C'est... C'est dégueulasse ! » Je regarde en direction d'Ulrich et me rend compte qu'un de ses drânons lui a tout vomi dessus. Mon premier réflexe est de réprimer un éclat de rire, mais je me précipite rapidement auprès de mon cher et tendre pas doué pour récupérer le drânon innocent qui observe la scène de ses yeux hébétés. Un de plus à nourrir ! Allez Nina, tu peux en gérer trois !

« Celui-ci est privé de dessert et aura droit au bain tout de suite ! Je reviens » Ulrich s'en va avec le drânon sous le bras (encore une fois) et une fois dans la cuisine il ôte son T-shirt souillé. Il va falloir que je le lave, je doute fortement qu'il le fasse de lui-même. Je le regarde partir vers la salle de bain et... c'est drôle, il fait très chaud tout à coup ! Je ne pensais pas que Ulrich torse nu me faisait encore un quelconque effet, il se balade comme ça au moins 20 heures par jours...
Je me retourne vers mes trois petites terreurs et me rend compte que mes cheveux sont en feu. Je me disais bien que ce n'était pas seulement Ulrich. Je cours dans la cuisine et allume le robinet à fond. Je peux dire adieu à mes boucles si parfaites il y a encore quelques minutes... Mais laisser ces canailles sans surveillance serait bien plus imprudent que de perdre quelques mèches de cheveux. Je ravale mes larmes et retourne dans la salle à manger.

Mes trois petites teignes sont en train de faire un concours de celui qui brûlera le plus son assiette. Franchement, si ce n'était pas assez chaud, il y avait d'autres moyens de le dire ! Je me prépare à gronder mes garnements quand je sens quelque chose de froid a mes pieds. De l'eau ? Immédiatement, je me tourne vers la salle de bain pour constater qu'Ulrich venait de créer une mini-inondation sur la belle moquette de Dragonne. C'est officiel, elle va nous tuer. "Euh Ulrich ? Tout va bien là-dedans ? Si tu pouvais éviter de recréer l'océan dans l'appartement ça m'arrangerait, je tiens à ma tête..."
Il faut tout éponger pour que ça ai le temps de sécher...

ACTION : Je vais chercher des serviettes dans les buanderie pour éponger les bêtises d'Ulrich et de son drânon pas commode.
SI BON : Mes trois petits drânons se calment et m'aident à tout faire sêcher en se servant de leurs narines comme de sèches-cheveux.
SI MAUVAIS : Le temps que je passe à quatre pattes à éponger l'eau suffit aux drânons pour s'échapper de leurs chaises et patauger dans l'eau en grandissant les dégâts.
Revenir en haut Aller en bas

FORT FORT LOINTAIN

IL SUFFIT D'Y CROIRE...OU DE PAYER

avatar

⊱ pseudonyme : la toute puissante, allons
⊱ tête mise à prix : meryl streep
⊱ crédits : dieu
⊱ arrivé(e) le : 15/08/2014
⊱ manuscrits : 568

⊱ schillings : 1251

⊱ ton conte : le vôtre, mon chou
⊱ ta race : fée (et fabuleuse) de la tête aux pieds
⊱ métier : reine à temps plein, mère un peu gâteau
⊱ tes armes : une baguette et une voix d'ange
⊱ allégeance : pour moi, voyons





Sam 2 Mai - 14:46

Le membre 'Nina Têtedure' a effectué l'action suivante : ⊱ LA ROULETTE MAGIQUE

'⊱ LE DESTIN' :

______________________________________


Never give up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://farfarlointain.forumactif.org

FORT FORT LOINTAIN

Invité
Invité

avatar




Dim 10 Mai - 1:28



Nina, Pauline & Ulrich
a-t-on jamais vu un ogre babysitter ?

C'est officiel. Je ne veux pas d'enfants. Ca fait, quoi, une heure qu'on garde les petits monstres, et j'ai déjà l'impression qu'ils ont aspiré mon âme ! Je suis vidé. Un en particulier semble tenir une vendetta contre moi et je ne sais même pas pourquoi... Peut-être que j'aurais dû le laisser manger ma guimauve, mais, c'était ma guimauve, non ? Il faut leur apprendre le sens de la propriété, de la responsabilité ! Quand j'admire le carnage du drânon des enfers, je suis à deux doigts de me cogner la tête contre la baignoire. Olga pense que je suis exténuant, comme frère... Mais elle n'a jamais eu à affaire à ça ! Adieu, soirée sur le canapé avec Nina pendant que les drânons dorment et que Pauline s'occupe de les regarder dormir. J'entends Nina, en bas, qui me demande si tout va bien. Oui, oui, tout va bien. Je suis seulement en train de transformer leur maison en bain municipal ! J'abandonne le drânon dans la salle de bain, pas vraiment désireux de m'occuper de lui maintenant.
J'aide Nina à réparer mes bêtises et certains enfants nous aident également - Merlin merci, certains sont bien élevés ! Les serviettes ne semblent pas suffire pour toute l'eau qui a été renversée, donc j'alterne essorage, séchage par un drânon, essorage, et rebelote. Nous n'avons pas vraiment d'autres solutions, de toute façon... Pauline s'occupe des drânons qui sont restés à table et je pense que c'est mieux comme ça. Il faut que quelqu'un garde constamment un oeil sur eux. Je ne sais vraiment pas comment font l'Âne et Dragonne pour s'en sortir !

Enfin, mes yeux se lèvent vers Nina. Le sol est sec, les enfants semblent calmes. Et Nina... « Nina... Tes... Tes cheveux ? » Ils sont bien plus courts qu'avant et ses pointes semblent avoir... Fondues. Je comprends rapidement qu'un drânon (qui d'autre ?) est à l'origine de ce désastre et décide de l'enfermer avec son frère, dans la salle de bain. Pas de dessert pour ces monstres !
Ce n'est pas que Nina n'est pas belle, comme ça ; c'est simplement que ses cheveux sont magnifiques et que maintenant, je ne pourrais plus jouer avec. Je déteste perdre un jouet. Les trois drânons attablés me regardent d'un air innocent, alors qu'un fait sortir un reste de fumée de ses narines. « Oh, toi... » Je me dirige vers lui à grands pas mais, malheureusement, il semble comprendre mon intention bien trop rapidement.

Il saute de sa chaise et court dans la cuisine, l'ogre que je suis sur ses traces. Je ne vais pas le lâcher ! Il arrive à ressortir de la cuisine en me faisant tourner autour de l'îlot de manière bien trop répétitive pour avoir un mal de mer, mais je continue à suivre ce monstre, qui s'aventure maintenant à l'étage. Parfait, moi qui voulait l'enfermer dans la salle de bain !
Et là... Malheur. Dans la salle de bain, le drânon que j'ai laissé n'est plus là. La fenêtre est ouverte. S'il a sauté de cette hauteur, il est probablement... Non, non, il n'est pas mort, voyons ! Je m'approche de la fenêtre et passe mon torse par l'ouverture. Là, sur le toit, l'enfant ne semble pas du tout effrayé et me nargue.

ACTION : aller sur le toit pour rejoindre le drânon
SI BON : je récupère le drânon, ferme la fenêtre et enferme les deux dans la salle de bain qui est désormais hors de danger
SI MAUVAIS : je monte sur le toit, le drânon redescend dans la salle de bain, la fenêtre se ferme. Et moi, je suis sur le toit. Seul. Abandonné. Sans défense. Et si un caniche passait par là ?
Revenir en haut Aller en bas

FORT FORT LOINTAIN

IL SUFFIT D'Y CROIRE...OU DE PAYER

avatar

⊱ pseudonyme : la toute puissante, allons
⊱ tête mise à prix : meryl streep
⊱ crédits : dieu
⊱ arrivé(e) le : 15/08/2014
⊱ manuscrits : 568

⊱ schillings : 1251

⊱ ton conte : le vôtre, mon chou
⊱ ta race : fée (et fabuleuse) de la tête aux pieds
⊱ métier : reine à temps plein, mère un peu gâteau
⊱ tes armes : une baguette et une voix d'ange
⊱ allégeance : pour moi, voyons





Dim 10 Mai - 1:28

Le membre 'Ulrich Fiersbras' a effectué l'action suivante : ⊱ LA ROULETTE MAGIQUE

'⊱ LE DESTIN' :

______________________________________


Never give up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://farfarlointain.forumactif.org

FORT FORT LOINTAIN

Invité
Invité

avatar




Mer 13 Mai - 22:18



Ulrich, Pauline & Nina
Les enfants sont si ado... LÂCHE MES CHEVEUX GARNEMENT !


Quand je vois l'état dans lequel Ulrich revient de la salle de bain, je crois tomber sur un ogre-zombie. Ses cheveux sont dressés sur sa tête comme s'il était complètement fou, et sa peau est.. complètement... trempée ? Dis donc Nina, c'est pas vraiment le moment de s'égarer !
« Nina... Tes... Tes cheveux ? » Merci Ulrich, voilà exactement ce que j'essayais d'oublier ! Je ravale la boule qui a élu domicile dans ma gorge et tente de le rassurer. "Ne t'en fais pas, tout va bien, ce ne sont que des cheveux, ça repousse..." Je n'ose même pas regarder quelle tête j'ai avec cette amputation capillaire. Mon petit cœur n'y survivrai pas. Heureusement pour moi, Ulrich retourne s'occuper d'un drânon d'un pas un peu agressif pendant que je regarde autour de moi pour évaluer ce qu'il nous restait à faire avant le retour du couple.
Les trois petits drânons qui m'avaient aidés à sécher le plancher me regardent, tous sourires, semblant se demander à quel jeu nous allons jouer maintenant. Je les regarde en souriant et leur gratouille la tête, je suis tellement contente que sur les six nous en ayons au moins trois sages ! "Je ne me rappelle pas de vos prénoms, j'en suis désolée, mais je pense que tous les quatre nous allons bien nous entendre ! Suivez moi petits monstres !"

J'ai dans l'idée de mettre au moins ceux-là au lit, histoire de réduire la charge de travail avec les trois derniers drânons. Je monte les escaliers et vais directement dans la chambre pour débarbouiller les enfants et les border. Mais quand j'arrive dans la chambre... enfin plutôt le dortoir, je m'aperçois que les lits sont gravés aux noms des enfants. Aïe... Ni Pauline, ni Ulrich n'ont retenus les noms des chenapans, quant à moi j'ai déjà du mal à retenir le nom des ingrédients pour faire de simples pâtes...
Par chance, je découvre au mur une peinture de la famille au grand complet avec une légende en dessous dans l'ordre d'apparition. Je fais asseoir les trois petites bêtes sur le tapis et décroche la peinture pour essayer de les reconnaître.
Celui avec la petite crête rouge, il me semble que c'est Eclair. Il semble assez calme, aussi je le prend dans mes bras et l'assoit sur le lit correspondant. "Eclair, soit sage, je reviens m'occuper de toi tout de suite !"
Je retourne une nouvelle fois devant le tapis où je reconnais Crêpe Suzette grâce à son pelage un peu plus grisâtre au niveau de l'arrière train et son sourire un peu... benêt. Je prend la canaille sous le bras, et tout en lui papouillant le ventre, la pose également sur son lit. "Bon, je m'occupe de ton frère ou... ta sœur et je reviens, ne bouge pas !"
Encore une fois, j'examine la peinture tout en revenant vers le tapis pour tenter de reconnaître le dernier... rien du tout ? Il n'y avait plus l'ombre d'un drânon sur le tapis, et je me souviens pourtant en avoir monté trois... Le dernier, que je reconnais après un coup d’œil comme étant Cacahuète grâce à ses deux pattes rouges, était en train de voleter de lit en lit en les défaisant bien sûr au passage. Je sais très bien que je n'ai absolument aucune autorité sur les enfants, encore bien moins de moyen de pression, et j'avoue que je commence un peu à paniquer... Surtout quand je vois que les deux autres, suivant l'exemple de leur frère, commencent tout doucement à s'agiter...

Je chercher des yeux une corde, n'importe quoi qui puisse m'aider à le faire descendre - parce que oui, il a commencé à voler tellement haut que la petite ogresse humanoïde que je suis ne pourra jamais l'atteindre, même sur les plus hauts talons aiguilles du monde - quand mon regard se pose sur une pile phénoménale de livres de contes de fées. Le plus corné est celui de l'histoire de Blanche-Neige et les 7 nains, que je prend donc pour leur livre préféré. Allez Nina, il faut tenter le tout pour le tout !
"Bon, tous les trois, si vous ne vous calmez pas tout de suite, vous irez au lit tout de suite, sans histoire ! Je voulais vous raconter Blanche-Neige et les 7 nains mais ce sera tant pis pour vous !"

ACTION : Je les menace d'aller au lit tout de suite avec comme jolie carotte leur histoire préférée dans le but de les calmer.
SI BON : Les trois drânons se posent tranquillement sur leurs lits respectifs et attendent patiemment que je les prépare à dormir pour entendre leur histoire préférée. Et trois drânons endormis, trois !
SI MAUVAIS : Ils continuent leur raffut de plus belle et... je sors de la pièce en pleurant pour appeler Ulrich au secours.
Revenir en haut Aller en bas

FORT FORT LOINTAIN

IL SUFFIT D'Y CROIRE...OU DE PAYER

avatar

⊱ pseudonyme : la toute puissante, allons
⊱ tête mise à prix : meryl streep
⊱ crédits : dieu
⊱ arrivé(e) le : 15/08/2014
⊱ manuscrits : 568

⊱ schillings : 1251

⊱ ton conte : le vôtre, mon chou
⊱ ta race : fée (et fabuleuse) de la tête aux pieds
⊱ métier : reine à temps plein, mère un peu gâteau
⊱ tes armes : une baguette et une voix d'ange
⊱ allégeance : pour moi, voyons





Mer 13 Mai - 22:18

Le membre 'Nina Têtedure' a effectué l'action suivante : ⊱ LA ROULETTE MAGIQUE

'⊱ LE DESTIN' :

______________________________________


Never give up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://farfarlointain.forumactif.org

FORT FORT LOINTAIN

Invité
Invité

avatar




Dim 17 Mai - 23:11



Nina, Pauline & Ulrich
a-t-on jamais vu un ogre babysitter ?

J'aperçois Nina dans la chambre à coucher et l'observe à son insu quelques minutes. Elle semble super douée avec ces monstres ! Elle raconte l'histoire comme si elle l'avait vécu et, mon drânon toujours sous le bras, je m'assois devant la porte, pose le monstre entre mes genoux et écoute son conte. Elle raconte l'histoire d'un homme, un italien à la moustache, qui défie des monstres dans des châteaux dans le seul espoir de trouver sa princesse. Il est prêt à contrer plateformes mouvantes, tuyaux hantés, boules de feu et tortues volantes dans le seul espoir de la sauver ! Je me demande si Nina aimerait que je fasse tout ça pour elle... Je ne pourrais pas en faire la moitié, en réalité. Bon, soyons honnête, je ne pourrais rien affronter de tel. Les trois drânons qu'elle a mis au lit semblent s'endormir doucement et, jetant un coup d'oeil à celui que j'ai entre mes genoux, je m'aperçois que celui-ci a également rejoint ses frères et soeurs. Je le prends délicatement et l'emmène dans la chambre, signifiant à Nina de ne faire aucun bruit. Il reste trois lits de disponible... Et je n'ai aucune idée du prénom de mon drânon.
Misant sur la chance, je le mets dans le lit de Banane. Il a une tête de fruit, de toute façon, donc je ne dois pas être bien loin.

C'est fatigant, de surveiller des drânons. Deux sont encore réveillés, Pauline les surveille dans le salon. Je prends la main de Nina, l'aide à se relever et l'emmène dans la pièce commune. « Au fait, ne t'inquiète pas pour tes cheveux » je lui murmure, descendant les marches de la manière la plus discrète qui soit. « Ils repousseront vite, et je peux toujours jouer avec ! Rien n'est perdu » Appuyant mon affirmation, je tire sur une de ses bouclettes qui rebondit sur sa tête.

Dans le salon, les drânons ne semblent pas tellement fatigués, mais je suppose qu'ils profitent simplement de notre présence étrangère pour éviter d'aller au lit trop rapidement. Je décide d'en prendre un dans mes bras et me dirige vers leur bibliothèque, voulant imiter la méthode de Nina qui, somme toute, semble porter ses fruits. Je mets quelques minutes à choisir un livre adapté au drânon et finit par tomber sur l'histoire d'un sorcier qui rejoint une école de sorcellerie, Proutlard. Prenant place sur le canapé, je place le drânon sur mes genoux, le livre en face de lui, et commence à lui conter l'histoire. « Il était une fois, un jeune sorcier nommé Harry Torpeur. Il avait de grandes lunettes et une cicatrice en forme de donut sur le front. Tout le monde connaissait son histoire, tout le monde, sauf Râledemort, le plus grand et le plus méchant des sorciers, qui résistait encore et toujours aux rumeurs qui s'étendaient dans le royaume. Harry Torpeur avait deux meilleurs amis à Proutlard : Rogne et Harponne. Harponne était très malheureuse, car elle était amoureuse de son pire ennemi : Dragon Bonnefoi. » L'histoire oscillait entre le combat à venir entre Harry et Râledemort et l'histoire entre Harponne et Dragon. Le point culminant de cette histoire était dans l'intrusion à Proutlard d'un ogre dans les donjons...

ACTION : je continue mon histoire jusqu'à la grande scène où Harponne avoue son amour à Dragon avant de jeter un oeil au drânon
SI BON : il est endormi, de la bave coule de sa bouche - il pense certainement au donut
SI MAUVAIS : il réclame la suite. Infatigable.
Revenir en haut Aller en bas

FORT FORT LOINTAIN

IL SUFFIT D'Y CROIRE...OU DE PAYER

avatar

⊱ pseudonyme : la toute puissante, allons
⊱ tête mise à prix : meryl streep
⊱ crédits : dieu
⊱ arrivé(e) le : 15/08/2014
⊱ manuscrits : 568

⊱ schillings : 1251

⊱ ton conte : le vôtre, mon chou
⊱ ta race : fée (et fabuleuse) de la tête aux pieds
⊱ métier : reine à temps plein, mère un peu gâteau
⊱ tes armes : une baguette et une voix d'ange
⊱ allégeance : pour moi, voyons





Dim 17 Mai - 23:11

Le membre 'Ulrich Fiersbras' a effectué l'action suivante : ⊱ LA ROULETTE MAGIQUE

'⊱ LE DESTIN' :

______________________________________


Never give up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://farfarlointain.forumactif.org

FORT FORT LOINTAIN

Invité
Invité

avatar




Mar 19 Mai - 13:51



Ulrich, Pauline & Nina
Les enfants sont si ado... LACHE MES CHEVEUX GARNEMENT !


Je suis tellement contente d'avoir réussi à calmer ces petits monstres ! Heureusement pour moi, mes talents d'actrice m'ont aidée à donner de la vie à mon histoire, et donc à les expédier dans le monde des rêves. Ils sont absolument adorables quand ils dorment... Au moins ils ne risquent de tuer personne. Ulrich débarque également avec un drânon endormi sous le bras. Je le regarde en souriant, il n'y avait que deux possibilités au fait qu'il ai réussi à l'endormir : soit il l'avait assommé, soit il était resté derrière la porte à écouter l'histoire. Peu importe la manière, il n'en reste plus que deux, et d'un commun accord - sur la pointe des orteils - nous descendons déjà pour nous occuper des terreurs restantes. Dans les escaliers, la remarque d'Ulrich sur mes cheveux me redonnent du baume au cœur, brisé d'avoir vu à quoi je ressemblais maintenant. Même s'il peut encore jouer avec, il faudra tout de même que je passe chez le coiffeur d'ici quelques jours. Je ne peux décemment pas me promener avec des cheveux de longueur inégale tout de même ! "Je suis contente que tu ne me trouves pas repoussante après cette catastrophe... Même si je ne ressemble plus à rien." Je dévale les dernières marches dans un soupir un peu triste, mais la vue des deux petits monstres restant me motive une dernière fois. Aller Nina, un dernier effort et tu pourras l'avoir ta soirée calinous devant la télé avec Ulrich !

Mon ogre s'empare déjà d'un drânon et le conduit dans la bibliothèque, pendant que je retrouve une Pauline en train de dormir, assise sur la chaise de la salle à manger, la tête dans ses bras posés sur l'immense table. S'occuper de drânons a du l'épuiser, et moi-même je me sens fatiguée de toutes ces émotions de la soirée. J'attrape le châle avec lequel elle était arrivée et le drape autour de ses épaules. Il ne manquerait plus qu'elle attrape un rhume la pauvre !
Le dernier drânon était toujours assis sur sa chaise, faisant des bulles - de feu ?! - avec sa jolie bouche de bébé, et il commence à gazouiller en me voyant. De la manière la plus adorable qui soit, il tend ses petites pattes vers moi, comme s'il voulait un câlin. Je l'attrape et le serre contre mon cœur, tout en le berçant et en lui caressant le dos. Il émet des petits gémissements de plaisir et sa truffe humide se colle dans mon cou, ses naseaux soufflant de la chaleur agréable sur ma peau. Le petit drânon parfait quoi ! D'ailleurs, en y regardant de près, il a des ailes plus petites que les autres, et la photo de la chambre à coucher me revient en mémoire. Pas de doutes, je tiens dans mes bras Parfait, cette petite chose fragile et absolument adorable.

Doucement, toujours en poupougnant mon petit drânon, je me dirige vers l'immense canapé du salon sur lequel je m'assois confortablement. Parfait sur mes genoux, je lui prend les pattes et lui chante toutes les comptines pour ogrillons que je connais, ayant parfois pour but de le faire rire, souvent de le faire chanter avec moi. Soudain, un énorme bâillement le prend, à lui en décrocher la mâchoire. Je l'attire à nouveau moi, et lorsqu'il est correctement lové dans mes bras, je chantonne toutes les berceuses que je connais. Si seulement ils pouvaient tous être comme lui, la soirée se serait passée vraiment sans encombres...

ACTION : je chante des berceuses au drânon pour qu'il s'endorme.
SI BON : Parfait a rejoint sa fratrie dans le pays des rêves, il est temps de remonter pour le mettre au lit.
SI MAUVAIS : Parfait est complètement endormi, mais... mes paupières sont lourdes, je..ZzzzzzZzzzzzZzzz
Revenir en haut Aller en bas

FORT FORT LOINTAIN

IL SUFFIT D'Y CROIRE...OU DE PAYER

avatar

⊱ pseudonyme : la toute puissante, allons
⊱ tête mise à prix : meryl streep
⊱ crédits : dieu
⊱ arrivé(e) le : 15/08/2014
⊱ manuscrits : 568

⊱ schillings : 1251

⊱ ton conte : le vôtre, mon chou
⊱ ta race : fée (et fabuleuse) de la tête aux pieds
⊱ métier : reine à temps plein, mère un peu gâteau
⊱ tes armes : une baguette et une voix d'ange
⊱ allégeance : pour moi, voyons





Mar 19 Mai - 13:51

Le membre 'Nina Têtedure' a effectué l'action suivante : ⊱ LA ROULETTE MAGIQUE

'⊱ LE DESTIN' :

______________________________________


Never give up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://farfarlointain.forumactif.org

FORT FORT LOINTAIN

Invité
Invité

avatar




Mar 19 Mai - 20:45



Nina, Pauline & Ulrich
a-t-on jamais vu un ogre babysitter ?

« Harry Torpeur s'adressa à Rogne, son meilleur ami : "Il faut récupérer Harponne ! Tu sais où elle est partie ?" En effet, plus tôt dans la journée, Harry et Rogne avaient été très méchants avec la jeune sorcière, la traitant de "tête à salade frisée" et autres calembours. Elle avait été introuvable depuis et, malheureusement, un ogre régnait en maître sur l'école, demandant guimauves et cookies, répandant sa morve et ses pets dans chaque recoin. Soudain, un lourd bruit se fit entendre et Harry et Rogne se jetèrent à terre, par peur. Mais ce n'était qu'Harponne et Dragon qui couraient. Suivis d'un ogre. Harry et Rogne s'enfuirent loin, laissant Harponne et Dragon à leur destin. S'ils devaient s'en sortir, ils s'en sortiraient, de toute manière. »

Le drânon a enfin fini par céder à son sommeil et j'effectue alors ma petite danse de la joie, heureux d'en être débarrassé. Je me lève, prenant garde à ne pas réveiller le drânon et monte dans la chambre. Au passage, j'aperçois Nina endormie dans le canapé et fais en sorte d'être le plus discret possible. J'ouvre la porte et soupire de soulagement en m'apercevant qu'ils sont encore tous endormis. Noix de Coco finit au lit - en supposant que ce soit bien lui - et je redescends dans le salon. Lentement, je soulève le dernier drânon des bras de Nina et l'emmène à son tour dans la chambre. Je ferme la porte, victorieux et sourit en pensant que je n'aurais plus jamais à garder ses monstres. Parce que s'il y a bien une leçon que j'ai appris, ce soir, c'est que les enfants ne m'aiment pas. Et que je n'aime pas les enfants.

De retour dans le salon, Pauline est toujours endormie à la table et je rejoins Nina sur le canapé, m'assoit à côté d'elle et la fait doucement basculer, de manière à la coucher. Mon bras s'enroule autour de sa taille et je caresse ses cheveux. Les parents ne devraient pas tarder - je ne sais pas qui est le plus fatigué de cette expérience. Je refoule un bâillement ; il ne faudrait pas qu'ils rentrent dans une chaumière entièrement endormie. On est censés surveiller ces trucs.

J'espère seulement qu'ils arriveront bientôt, parce que moi aussi, j'aimerais dormir. On a encore un petit bout de chemin avant d'arriver à la maison et, tel que c'est parti, je suis certain que je serais de corvée "portage d'ogresse". Mais ça me va. Tant qu'elle n'enfante jamais un petit monstre, tout me va.
Revenir en haut Aller en bas

FORT FORT LOINTAIN

UN PEU DE GRATIN D'GRAVIER ?

avatar

⊱ pseudonyme : merlinpinpin
⊱ tête mise à prix : sir ian mckellen
⊱ crédits : dieu
⊱ arrivé(e) le : 18/10/2014
⊱ manuscrits : 203

⊱ schillings : 375

⊱ ton conte : les légendes arthuriennes
⊱ ta race : sorcier blanc
⊱ métier : enchanteur, herboriste, ancien professeur à l'académie de worcestershire
⊱ tes armes : une cuillère et du gratin de gravier ?
⊱ allégeance : plutôt neutre.





Jeu 21 Mai - 13:47




You win !
les drânons.

On pourra parler de vous dans les rues, et vous citer dans les annales de records. Vous avez réussi à endormir les six mômes les plus ingérables de Fort Fort Lointain. Peut-être cette expérience vous aura-t-elle fait prendre conscience que vous êtes prêts à avoir des enfants, ou pas du tout. Quoiqu'il en soit, c'est Dragonne et l'Âne qui vous remercient, ça ne devait pas être une partie de plaisir avec ceux là.
RÉCOMPENSES ⊱ des tickets restaurants et une fleur bleue aux épines rouges - une par personne - très pratique pour stopper les saignements de façon rapide. +50 shillings.

⊱ far far away ⊰


______________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FORT FORT LOINTAIN

Contenu sponsorisé






Revenir en haut Aller en bas

TROISIEME QUÊTE ⊱ les drânons survoltés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» TROISIEME QUÊTE ⊱ les drânons survoltés
» [ a trasher ] Prom'nons nous dans le bois...
» Jean Claude Duvalier retournera-t-il en Haiti ?
» Les Dorwinions: Orientaux du Nord ou Nordiques Orientaux?
» Passage du 3eme au 4eme Age




Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
⊱ il était une fin :: L'administratif-