AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORT FORT LOINTAIN A FERME SES PORTES.

INTRIGUE SEPT ⊱ Cey la fête !

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

FORT FORT LOINTAIN

AIE CONFIANCE, VENERE-MOI

avatar



⊱ pseudonyme : Jet
⊱ tête mise à prix : Sebastian Stan
⊱ crédits : Pumbate pour l'avatar, Tumblr pour les gifs
⊱ arrivé(e) le : 09/10/2014
⊱ manuscrits : 185

⊱ schillings : 673

⊱ ton conte : Le Livre De La Jungle
⊱ ta race : Bête Parlante
⊱ métier : Danseur
⊱ tes armes : Un fouet, par pure précaution
⊱ allégeance : Pour, dans mon intérêt





Ven 23 Oct - 18:15

Je peux presque sentir mon cerveau surchauffer tellement les rouages à l'intérieur tournent dans une tentative désespérée pour trouver une solution à notre situation périlleuse. Maintenant que je suis sorti de ma transe, que je suis presque entièrement rhabillé et que j'ai empêché Wolfran de se faire étouffer par de la nourriture ensorcelée, me voilà à la merci de cette mousse qui continue de monter à cause de cette maudite pluie. Dans un grand effort de volonté, je me retiens de répondre à Wolfran que non, je n'ai pas de brillante idée pour nous sortir de là, que c'est lui le magicien ici et pas moi, et que je trouve quand même complètement ridicule de mourir lors d'une fête sur la place de Roméo Drive, étouffé par de la mousse, après m'être mis à danser complètement nu et poursuivi une part de charlotte au fraise au milieu d'une foule en transe. Il faut vraiment que tout ce cirque s'arrête au plus vite, parce que je sens que mes nerfs sont en train de lâcher, et je ne voudrais pas m'en prendre à l'apothicaire alors que les choses vont de mieux en mieux entre nous.

Alors que je cherche une solution, la pluie cesse tout aussi soudainement qu'elle a commencé, et je me tourne juste à temps pour voir Marraine déclamer le début d'une chanson dont l'air me reste en tête. Je fais volte-face et aperçoit la cause des soucis de cette soirée : Merlin Imaginarium. Je commence à en avoir plus qu'assez de cette vieille catastrophe ambulante. Il faut vraiment qu'il arrête d'essayer d'aider lui, parce que là vraiment, ça part dans tous les sens. Au moins, la pluie et la mousse ne sont plus un problème, et les quelques pièces du buffet encore récalcitrante ne devrait pas être très difficile à maîtriser. Le problème majeur maintenant, c'est les personnes ensorcelées et leur danse ridicule sur le dance-floor. J'aperçois Ulrich et décide que, si je peux éviter la honte à quelqu'un ce soir, c'est bien à celui qui n'a pas besoin de magie pour se faire remarquer.

Je me dirige donc vers l'endroit où il se trouve, oubliant bien malgré moi Wolfran derrière, et m'empare au passage d'une part de gâteau sautillant sur une table. Peut-être que si je lui emplâtre ça dans la figure, il retournera dans son état normal. Et puis, il ne pourra pas m'en vouloir, se faire attaquer par de la nourriture, c'est un peu le rêve d'Ulrich, non ?

______________________________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FORT FORT LOINTAIN

J'TE FAIS DES GAUFRES DEMAIN

avatar



⊱ pseudonyme : BIB L'EPONGE
⊱ tête mise à prix : Bob Morley
⊱ crédits : (c) wildworld (ava) hedgekey (signa)
⊱ arrivé(e) le : 28/04/2015
⊱ manuscrits : 258

⊱ tes licornes : Le prince Ali
⊱ schillings : 463

⊱ ton conte : Le livre de la jungle
⊱ ta race : Humain
⊱ métier : Flic
⊱ tes armes : Il a son arme de service évidemment et un canif qu'il planque dans ses pompes (au cas où...)
⊱ allégeance : Archi contre, l'injustice c'est moche





Dim 25 Oct - 16:27



Cey la fête !
ma che bamboula !

Je sais que je suis un mec vraiment balèze mais là, j'avoue que réussir mon lancé de lasso du premier coup comme ça, je m'épate moi même ! Je suis encore plus cool que ce que je croyais et c'est pas peu dire... Comme je suis un type galant quand même, je laisse les femmes passer devant et Belle est la première a tenter la montée. Quand elle se met à arracher les jupons de sa jupe, j'écarquille les yeux en croyant pas à ma chance tellement c'est sexy de faire ça. Définitivement, j'aime les filles sauvages : généralement, quand une nana déchire mes fringues avant de faire des cochonneries, ça me met dans un état pas possible. Mais faut pas que je pense à ça maintenant parce que j'ai toujours mon anaconda à l'air libre et que j'ai pas spécialement envie que toute la population le voit au garde à vous en me mettant à penser à des trucs pas très nets. Du coup j'imagine les fesses ridées de Marraine et ça me fait l'équivalent d'une douche froide. Pendant ce temps, Belle se la joue fille de la jungle en grimpant tant bien que mal sur la corde. Elle se débrouille drôlement bien d'ailleurs, je suis vachement impressionné ! Je fais quand même gaffe, au cas où elle tomberait et qu'il faudrait que je la rattrape en mode sauvetage de l’extrême mais elle parvient à atteindre le balcon sans me faire le saut de l'ange. Une fois qu'elle est à destination, je tends la corde à Clémence à côté de moi et lui dis :

" A ton tour ma grande, si il y a quoique ce soit t'inquiète pas, j'suis là, j'te rattra..."

J'ai pas le temps d'en dire plus parce que le hurlement de Marraine me fait sursauter comme un malade. Je fronce les sourcils et regarde derrière nous : apparemment, le coup de gueule de la reine a eu son petit effet parce que la mousse a quasiment disparue. Tant mieux, au moins maintenant on aura plus peur de mourir au moindre pas (quoique ça doit toujours glisser...). Sur l'estrade où se trouvent les tête couronnées, Marraine tire une drôle de tête. Puis elle lâche un bruit chelou qui ressemble même pas à sa voix. Et au moment où elle le dit, moi je sens un truc dans mon bide. Un truc chelou qui remonte dans tout mon corps et me pousse à aller au centre de la place. Ça me perturbe tellement que j'pense même pas au fait que je cache pas mon service trois pièces et que du coup tout le monde peut le voir. Plusieurs autres personnes semblent me suivre et j'essaie vraiment super fort de m'arrêter mais pas moyen : mon corps bouge tout seul ! Bon faut pas que je panique, ça arrive à tout le monde d'avoir des moments où.... où tous nos membres dansent sans qu'on le veuille NON CA N'EXISTE PAS C'EST PAS NORMAL BORDEL QU'EST CE QU'IL SE PASSE ??? Et le pire, c'est qu'une fois au centre du lieu de la fête, je commence à chanter moi aussi. Putain. J'ai beaucoup de qualités mais je sais pas chanter, genre pas du tout. Une fois j'ai eu le malheur de chanter sous la douche et mon voisin a menacé de cramer mon appart' si je recommençais. Je sens que ça va être un carnage. Et bizarrement, l'idée me plait. Du coup, je décide d'arrêter de résister et de me laisser aller en chantant le plus fort possible ! Ça c'est marrant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FORT FORT LOINTAIN

MA-QUI ? MA QUE PASA ?

avatar

⊱ pseudonyme : Marlou
⊱ tête mise à prix : troian bellisario
⊱ crédits : le staff trop cool (avatar) + tumblr pour les gifs + signa de endless love
⊱ arrivé(e) le : 19/04/2015
⊱ manuscrits : 423

⊱ schillings : 675

⊱ ton conte : lambda-dibouh
⊱ ta race : fée un jour, fée toujours
⊱ métier : botaniste et jardinière bénévole
⊱ tes armes : baguette + magie + maladresse
⊱ allégeance : ni oui, ni non; bof, c'est pas le plus important





Mer 28 Oct - 0:10

Vous êtes dans de sals beaux draps et il faut bien remercier Marraine, Merlin et son fils qui viennent de foutre le beau bordel dans toute cette fête qui était censée être amusante. Chaque fois qu’il se passe quelque chose et que la magie s’en mêle, il est tout à fait normal que ce soit la pagaille par la suite. Tu n’es même pas surprise de voir toute cette fête partir en fumée à cause de la magie défectueuse de Merlin (oui, parce que ce n’est pas le plus fort, on dirait qu’il le fait exprès pardi !) Voilà pourquoi tu aimes tant le confort de ton chez toi. Plus question d’en ressortir avant un moment après toute cette honte. Tu as de la chance d’avoir rejoins Mowgli et la jolie jeune femme qui était à ses côtés... En même temps, la situation ne peut pas être pire que ce qu’elle est en ce moment lorsque tu y repenses simplement un instant de plus. Une fois que Belle a rejoint l’autre côté, c’est ton tour, sauf que quelque chose interrompt votre petit moment alors que tu étais pour enfin te sauver de cette affreuse situation. Que pourrait-il arriver de pire après tout ? « T’inquiète pas je... Mais qu’est-ce qui... » Et tu n’as même pas la chance de pouvoir en dire plus que Marraine commence à chanter quelque chose tellement louche que c’en est presque drôle. Tu ne sais pas si tu dois vraiment en rire... jusqu'au moment où Mowgli se met tout à coup à bouger contre sa volonté. « Tu fais qu- » À ce même instant, ta tunique blanche te revient de droit. Tu l’enfiles rapidement, histoire d’arrêter de te taper la honte, sauf que l’aventure ne se termine pas là, ô loin de là ! Tu te mets soudainement à bouger drôlement et tu fais exactement la même chorégraphie étrange de ton ami. Ô misère ! Penses-tu. Mais encore là, ta phrase est coupée par un élan de tu-ne-sais-quoi et tu commences également à suivre les pas de danses et tu chantes haut et (presque) sans honte : « Come mister tally man, tally me banana » Tu t’étouffes presque lorsque les mots sortent de ta bouche et tu regardes Mowgli qui essaye toujours de résister. Il a de la chance, car de ton côté, tout sort tout seul, ce qui est légèrement honteux et très difficile à voir. C’est en fermant les yeux et pendant que tes ailes deviennent rose indiquant que tu en es légèrement gênée que le périple continue... « Till I come and me wanna go home » Quelle galère, quand ce n’est pas une question de bouffe, c’est du vocal et du fort en plus ! Du vocal et des talents en danse. Avoir su, tu te serais pratiquée... Autant en dansant qu'en te mettant à chanter, hein.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://graphin-suit.tumblr.com/

FORT FORT LOINTAIN

TU CONNAIS LE GARDE-CHAMPÊTRE ?

avatar



⊱ pseudonyme : Poison Ivy
⊱ tête mise à prix : Tamzin gorgeous Merchant
⊱ crédits : Maquizz (avatar) wich witch (codes), K.S. (texte), nicolebonnet (gif)
⊱ arrivé(e) le : 01/12/2014
⊱ manuscrits : 137

⊱ tes licornes : Tokoyo Coeurdacier the badass
⊱ schillings : 226

⊱ ton conte : L'Oiseau de Feu
⊱ ta race : bête parlante, oiseau de feu
⊱ métier : ballerine
⊱ tes armes : sa voix enchanteresse, sa grâce, sa candeur
⊱ allégeance : jolem





Mer 28 Oct - 20:57



Cey la fête !

Que les puissances célestes bénissent cette femme ! Marraine Fée porta secours à son peuple et somma le magicien de cesser ses sortilèges ratés. Bien que la voix de la souveraine fut portée par un porte-voix et par conséquent déformée, la rendant semblable à celle d’un sanglier tonitruant, ce fut le son le plus doux aux oreilles de Svetlana. La voix d’une sauveuse. Quel soulagement quand la mousse disparut ! Svetlana en fut tellement ravie qu’elle se laissa choir à même le sol pour reprendre son souffle. Elle se concentra sur sa respiration afin de retrouver un rythme cardiaque régulier. Quand cela fut fait, elle releva la tête et vit avec horreur une étrange expression sur le visage de sa bien aimée souveraine. D’un bond elle se leva, prête à lui porter secours si besoin. Mais contre tout attente Marraine Fée se mit à chanter. D’une voix assez grave d’ailleurs, ce que l’oiseau n’aurait pas soupçonné. Mais elle chantait très bien. Une femme pleine de talent. Elle était si soucieuse que la bonne ambiance revienne qu’elle contribuait elle-même à l’animation. Et même le prince Charmant donnait de soit. Merveilleux. Quoique quelque chose clochait… Leurs expressions faciales étaient en totale contradiction avec la joyeuse chanson qu’ils avaient entonné ainsi que la chorégraphie élaborée qu’ils commençaient soutenus par l’orchestre. Sorcier pourri des neuf enfers ! Mais que faisait donc la police ? Qu’on l’emprisonne, qu’on le bâillonne et qu’on le saucissonne. Svetlana constata avec effroi que la souveraine et l’héritier du trône n’étaient pas les seules victimes du sort raté. D’autres convives s’étaient mis à chanter et danser dans une parfaite harmonie. Le spectacle était assez plaisant cela dit. On se serait cru dans un de ses films où tous les personnages chantaient et dansaient à l’unisson sans aucune répétition préalable. L’homme en slip jaune poussin faisait parti de la joyeuse troupe ainsi que deux femmes qui se tenaient déjà prêt de lui l’instant d’avant. Il y avait aussi un autre jeune homme qui s’était joint au trio. Durant un instant Svetlana reste stupéfaite devant cette vision. Mais en regardant avec davantage d’attention leur pauvre expression de désespoir sur leurs visages, elle en ressentit beaucoup de peine.
« Si personne ne s’occupe de ce fichu magicien, c’est moi qui en prendrait la responsabilité. Je ne supporterai pas davantage les sortilèges tarabiscotés de ce danger public. » marmonna-t-elle avant de s’exclamer avec fougue. « Mais que fait donc la police ? N’y a-t-il donc personne pour mettre aux arrêts ce magicien qui enchaîne les bourdes et qui nous gâche la soirée ? Le voilà maintenant qui ose jeter un sort contre notre souveraine bien aimée et notre prince héritier ! N’est-ce pas là un acte de trahison ? »
Elle y allait sans aucun doute trop fort. Mais elle espérait que ses paroles quelques peu exagérées feraient réagir les forces de l’ordre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FORT FORT LOINTAIN

UN PEU DE GRATIN D'GRAVIER ?

avatar

⊱ pseudonyme : merlinpinpin
⊱ tête mise à prix : sir ian mckellen
⊱ crédits : dieu
⊱ arrivé(e) le : 18/10/2014
⊱ manuscrits : 203

⊱ schillings : 375

⊱ ton conte : les légendes arthuriennes
⊱ ta race : sorcier blanc
⊱ métier : enchanteur, herboriste, ancien professeur à l'académie de worcestershire
⊱ tes armes : une cuillère et du gratin de gravier ?
⊱ allégeance : plutôt neutre.





Sam 31 Oct - 12:08




Ma che bamboula !
"Bambou ? Pourquoi il parle de bambou ? T'as déjà vu panda dans le coin toi ?" "Mais non ! Ca veut dire fête, abruti !" "Oh ouais la fête ! C'est la fête oh ouaiiiis !"


Impuissante, Marraine regardait la foule s'amasser aux pieds de l'estrade, chantant en canon ou en choeur avec elle. Les mots s'expulsaient de sa gorge malgré les coups de baguette frénétiques qu'elle donnait vers ses cordes vocales, en espérant qu'un sort informulé ferait l'affaire. En vain.

Puis, de guerre lasse, elle finit par se laisser entraîner et finit par réaliser ... Et bien oui, en réalité, elle s'amusait bien ! D'ailleurs, il semblait qu'elle n'était pas la seule. Ceux qui avaient subi le ricochet n'avaient pas l'air de souffrir le martyr et ceux qui y avaient échappé s'étaient même joints à eux. Des sourires étiraient les lèvres braillantes, aux chants se mêlaient des rires ou des gloussements que même l'orchestre déchaîné peinait à couvrir.

Lorsqu'enfin, l'enchantement fut levé tandis qu'ils achevaient le dernier couplet, un bref silence incrédule s'installa. Certains reprenaient doucement leurs esprits, d'autres continuaient de se trémousser ... Elle vit Merlin prêt à brandir son bâton pour faire allez-savoir-quoi-comme-âneries-encore et l'arrêta d'un coup de baguette. Le vieux magicien se figea. " Faites-le quitter cette place ! " ordonna-t-elle aux gardes qui s'exécutèrent aussitôt, trainant hors des cordons de sécurité le pépé statufié. Elle se tourna vers la plèbe : " Allons, mes amis ! Nous voilà enfin tranquilles ! " déclara-t-elle, tout sourire étincelant comme elle lissait sa robe froissée. D'un geste, elle intima à l'orchestre de reprendre et d'un nouveau coup de baguette, remit un peu d'ordre sur la place. Les buffets renversés se redressèrent sur leurs pieds, les lumières se rallumèrent, la fanions se remirent à claquer au vent tranquillement, serveurs et animateurs retournèrent à leur place. Elle tournoya sur elle-même et d'un claquement de doigts, relança la musique : " The show must go on ! Reprenons ! La fête ne fait que commencer ! "

Malgré le sol humide et la nourriture écrasée, malgré la tenue fort légère de certains et l'hébétude générale, on ne tarda pas à écouter la Reine. D'accord, les choses ne s'étaient pas exactement passées comme prévues mais au moins cela avait-il eu le mérite de mettre l'ambiance. Les festivités reprirent dans la bonne humeur pour ceux qui désirèrent rester et Marraine put se rassoir aux côtés de Charmant, satisfaite.

Ils n'étaient pas passés loin de la catastrophe, néanmoins, comme d'habitude, Marraine avait su les tirer de ce mauvais pas. Et surtout, tirer son parti de cette situation. Décidément, de quelle fabuleuse intelligence elle était !


C'qui s'passe

⊱ Et voilà les chatons, l'intrigue est terminée  :red: Quelques blessés légers pour cause de glissade ou d'attaque de bouffe sauvage sont à déclarer, quelques cordes vocales un peu enrouées mais du reste, tout va bien. Vous pouvez continuer à vous enjailler si le coeur vous en dit, ou rentrer chez vous pour essayer de noyer votre dignité perdue dans une bonne bouteille de whiskey feu-dragon :laugh: Naturellement, vous n'êtes pas obligés de répondre, c'est seulement pour ceux qui le souhaiteraient. :aw:

Merci à tous pour votre participation & à bientôt pour de nouvelles aventures à FFL :coeur:

⊱ far far away ⊰


______________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FORT FORT LOINTAIN

Contenu sponsorisé






Revenir en haut Aller en bas

INTRIGUE SEPT ⊱ Cey la fête !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Sujets similaires

-
» INTRIGUE [Sept.] Quand Seamus cesse d'y croire...
» INTRIGUE SEPT ⊱ Cey la fête !
» INTRIGUE [Sept.] Discours de début d'année [Pour tous ]
» Résumé de l'intrigue
» La danse des sept voiles...




Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
⊱ il était une fin :: Anciennes intrigues-