AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORT FORT LOINTAIN A FERME SES PORTES.

INTRIGUE SEPT ⊱ Cey la fête !

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

FORT FORT LOINTAIN

IL SUFFIT D'Y CROIRE...OU DE PAYER

avatar

⊱ pseudonyme : la toute puissante, allons
⊱ tête mise à prix : meryl streep
⊱ crédits : dieu
⊱ arrivé(e) le : 15/08/2014
⊱ manuscrits : 568

⊱ schillings : 1251

⊱ ton conte : le vôtre, mon chou
⊱ ta race : fée (et fabuleuse) de la tête aux pieds
⊱ métier : reine à temps plein, mère un peu gâteau
⊱ tes armes : une baguette et une voix d'ange
⊱ allégeance : pour moi, voyons





Mer 30 Sep - 23:08

Le membre 'Clémence Vertfeuille' a effectué l'action suivante : ⊱ LA ROULETTE MAGIQUE

'⊱ LE DESTIN' :

______________________________________


Never give up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://farfarlointain.forumactif.org

FORT FORT LOINTAIN





⊱ pseudonyme : Zabolac.
⊱ tête mise à prix : Santiago Cabrera
⊱ crédits : LAURA et Tumblr.
⊱ arrivé(e) le : 01/01/1970
⊱ tes licornes : David Leféroce.
⊱ schillings : 0

⊱ ta race : Humain, même s'il a toujours rêvé d'être un nuage.
⊱ allégeance : Qui ça ?





Jeu 1 Oct - 21:29

Cette fête était décidément des plus étranges. Avec l’expérience Jeiran avait bien compris qu’au palais de Marraine, rien ne se passait jamais tout à fait comme prévu, mais là c’était quand même gratiné. Il ignorait d’où leur souveraine avait pu sortir son chanteur, mais elle avait fait preuve d’une sacrée faute de goût. D’autant plus flagrante que maintenant la moitié des invités avaient l’air d’avoir perdu la moitié de leur cervelle dans le processus, à commencer par le drôle de zigoto qui avait décidé d’élire domicile sur son dos. Ce type avait certes une tête de koala, mais lui, avait-il vraiment une tronche d’eucalyptus ? Il espérait que non. Ce n’était pas très esthétique les eucalyptus quand même. Alors certes, ça sentait bon (et il espérait qu’il sentait bon, c’est désagréable les gens qui puent) mais tout de même. Et il pesait son poids en plus, son koala. Grimaçant sous l’effort pour ne pas basculer et se retrouver les quatre fers en l’air, Jeiran réfléchissait aussi vite que possible à un moyen de se débarrasser du poids qu’il avait sur le dos et qu’il aurait volontiers envoyé valser sur le chanteur qui était la cause de tous leurs malheurs. Mais il était si bien agrippé que Jeiran pouvait pratiquement sentir ses ongles s’enfoncer dans sa peau à travers l’épaisseur de ses vêtements. Tu parles d’une guigne.

"On ne va pas y aller par quatre chemin, on va tenter de le faire lâcher prise !"
« Je t’en prie ! » grimaça Jeiran alors que Poucette s’escrimait sur le malheureux dément, mais en vain. Elle perdit l’équilibre, bouscula un autre invité, et un oiseau lui chipa sa précieuse couronne. Décidément, c’était bien leur veine.
« Bon, aux grands maux… » maugréa-t-il, avant de tourner la tête vers son assaillant. « Désolé hein, mais vous devriez penser à faire un régime. »

Et il se laissa tomber en arrière, sur le dos. Son koala émit un « HMPFFF » sonore et relâcha sa prise, assommé par le choc. Jeiran en profita pour se relever prestement et épousseter son costume.

« Eh bien, il nous en aura causé du souci celui… » commença-t-il, mais la silhouette de Merlin se redressant sur son fauteuil attira son attention et l’interrompit. Voyant le magicien lever son bâton, Jeiran, intuitif comme à son habitude, comprit tout de suite qu’une nouvelle catastrophe les attendait. Il saisit le bras de Poucette pour la faire reculer, mais une demi-seconde trop tard. A peine avait-il eu le temps de faire un pas en arrière – ce qui l’avait sauvé certainement – que Poucette, ainsi que la moitié de l’assistance, se retrouvèrent complètement nus. Abasourdi, il considéra l’assemblée en panique, avant de reporter son regard vers Poucette…

« Ma chère, je sais que ce que je vais dire va me valoir une paire de claques, mais je crois que Merlin vient d’exaucer quelques vœux ce soir. » ne put-il s’empêcher de dire avec un sourire en coin tout en retirant le haut de son costume, une très longue chemise beige et brodée d’or, pour la tendre à Poucette, se retrouvant lui-même en pantalon de soie rouge et torse-nu – mais Jeiran n’avait jamais été un homme très pudique et pour une raison qui lui échappait, le torse masculin était sujet à moins de controverse que la poitrine féminine. Il abandonna donc son vêtement à la malheureuse Poucette et allait lui proposer de quitter la soirée, lorsque du mouvement au sol attira son attention. Des brochettes de poulet. Qui s’approchaient. En sautillant. D’eux. Dangereusement.

« … cette soirée devient décidément de plus en plus bizarre. Cours ! » s’exclama-t-il.

Lancer de dés : si réussi, Jeiran parvient à échapper aux brochettes folles. Si raté, les brochettes se jettent se lui, le piquant méchamment aux jambes et à l'arrière-train !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FORT FORT LOINTAIN

IL SUFFIT D'Y CROIRE...OU DE PAYER

avatar

⊱ pseudonyme : la toute puissante, allons
⊱ tête mise à prix : meryl streep
⊱ crédits : dieu
⊱ arrivé(e) le : 15/08/2014
⊱ manuscrits : 568

⊱ schillings : 1251

⊱ ton conte : le vôtre, mon chou
⊱ ta race : fée (et fabuleuse) de la tête aux pieds
⊱ métier : reine à temps plein, mère un peu gâteau
⊱ tes armes : une baguette et une voix d'ange
⊱ allégeance : pour moi, voyons





Jeu 1 Oct - 21:29

Le membre 'Jeiran Aurorefauve' a effectué l'action suivante : ⊱ LA ROULETTE MAGIQUE

'⊱ LE DESTIN' :

______________________________________


Never give up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://farfarlointain.forumactif.org

FORT FORT LOINTAIN





⊱ pseudonyme : Little-Chocobo
⊱ tête mise à prix : Thomas Brodie-Sangster
⊱ crédits : Elf (Ava)
⊱ arrivé(e) le : 01/01/1970
⊱ tes licornes : Alexei Trainesavate - Lancelot Dulac - Cheshire Beausourire - Poucette Toutepetite
⊱ schillings : 0

⊱ ta race : Sorcier blanc
⊱ allégeance : Mitigé





Ven 2 Oct - 21:18



   
Cey la fête !

Cette soirée commençait vraiment à tourner de façon qui ne lui plaisait pas du tout. Ca avait beau avoir l’air assez inoffensif comme ça, ça n’était pas sans rappeler à Wolfran que tout pouvait devenir beaucoup plus dangereux et grave. Il avait pris sa décision, il récupérait Kaa, tentait de lui faire reprendre ses esprits, et quand ça serait fait, il allait lui faire savoir qu’il partait. Le serpent pouvait faire ce qu’il voulait, le sorcier n’allait certainement pas l’empêcher de s’amuser s’il le voulait, mais déjà que les grandes fêtes comme celle-ci n’ont jamais été la tasse de thé de l’apothicaire, celles qui partent en vrille, encore moins. Donc il allait faire en sorte que son ami retrouve ses esprits, se rhabille et il partirait.

Un instant…Se rhabille ?! Bon sang, mais il s’était passé quoi encore ? Voilà que la moitié des convives se retrouvaient nus, dont Kaa. S’en rendant pleinement compte, Wolfran rougit furieusement. Pourtant, il ne devrait pas ; ce n’était pas comme s’ils avaient l’un et l’autre des problèmes avec la nudité, vu que parfois ils prenaient forme animale chez l’un ou l’autre. Mais ici…Ce n’était pas pareil ; ils étaient en public, ce n’était pas dans les mêmes circonstances…C’est comme ça son cerveau lui faisait comprendre qu’en privée ils avaient quelque chose qu’ils ne pourraient pas partager à l’extérieur. Plutôt que de rester là à paniquer à moitié, il ferait mieux de trouver un moyen pour rendre un peu de dignité à Kaa. Parce qu’il le savait déjà, le danseur serait mortifié de son comportement le lendemain, quand bien même ça n’aurait absolument pas été de sa faute.

Avançant vers Kaa, le blond attrapa une cape se trouvant dans le coin (tant pis pour son propriétaire légitime…) et fila vers la silhouette de Kaa pour lui poser la cape sur les épaules. Il réussit tout juste à faire cela avant de recevoir quelqu’un de plein flanc. Quelqu’un qu’il ne connaissait pas mais qui ne semblait pas vouloir le lâcher. Bon sang, quand est-ce que toute cette folie allait s’arrêter ?

"Lâchez-moi !"

Et comme si ça ne suffisait pas, voilà qu’une pièce montée se dirigeait vers lui à toute pâte. Mon dieu…Il se débattit d’autant plus pour se débarrasser de l’autre personne qui semblait content de se servir de lui comme coussin.

Action : Se débarrasser du malotru.
Réussie > Wolfran arrive à se débarrasser de la personne, mais il ne peut échapper au gâteau qui tente de l’étouffer pour se faire manger.
Ratée > Non seulement il vire pas l’autre, mais en plus il se fait attaquer par le gâteau…C’est pas une vie ça, je vous dis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FORT FORT LOINTAIN

IL SUFFIT D'Y CROIRE...OU DE PAYER

avatar

⊱ pseudonyme : la toute puissante, allons
⊱ tête mise à prix : meryl streep
⊱ crédits : dieu
⊱ arrivé(e) le : 15/08/2014
⊱ manuscrits : 568

⊱ schillings : 1251

⊱ ton conte : le vôtre, mon chou
⊱ ta race : fée (et fabuleuse) de la tête aux pieds
⊱ métier : reine à temps plein, mère un peu gâteau
⊱ tes armes : une baguette et une voix d'ange
⊱ allégeance : pour moi, voyons





Ven 2 Oct - 21:18

Le membre 'Wolfran Loupnoir' a effectué l'action suivante : ⊱ LA ROULETTE MAGIQUE

'⊱ LE DESTIN' :

______________________________________


Never give up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://farfarlointain.forumactif.org

FORT FORT LOINTAIN

IL SUFFIT D'Y CROIRE...OU DE PAYER

avatar

⊱ pseudonyme : la toute puissante, allons
⊱ tête mise à prix : meryl streep
⊱ crédits : dieu
⊱ arrivé(e) le : 15/08/2014
⊱ manuscrits : 568

⊱ schillings : 1251

⊱ ton conte : le vôtre, mon chou
⊱ ta race : fée (et fabuleuse) de la tête aux pieds
⊱ métier : reine à temps plein, mère un peu gâteau
⊱ tes armes : une baguette et une voix d'ange
⊱ allégeance : pour moi, voyons





Ven 2 Oct - 21:49

Le membre 'Wolfran Loupnoir' a effectué l'action suivante : ⊱ LA ROULETTE MAGIQUE

'⊱ LE DESTIN' :

______________________________________


Never give up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://farfarlointain.forumactif.org

FORT FORT LOINTAIN





⊱ pseudonyme : Chris
⊱ tête mise à prix : Christina Hendricks
⊱ arrivé(e) le : 01/01/1970
⊱ tes licornes : Wolfran Loupnoir - Alexei Trainesavate - Lancelot Dulac - Cheshire Beausourire
⊱ schillings : 0

⊱ ta race : Humaine
⊱ allégeance : Ma foi, si elle revient au pouvoir, coussi-coussa





Ven 2 Oct - 21:52

Cey la fête !

This party is going to hell!

J’enrageais, purement et simplement. Cette fête, qui aurait dû être une occasion de s’amuser un peu, de se distraire et surtout, de pouvoir profiter d’une soirée à danser avec Jeiran (chose que je n’avais pas faite depuis bien trop longtemps à mon goût), tournait doucement à une soirée de désastre. Jeiran se faisait attaquer par un type, je n’arrivais même pas à l’aider, finissant presque au sol avec ma couronne en moins. Bon sang. Finalement, Jeiran réussi à se débarrasser de son importun juste avant…

Juste avant que je ne me retrouve sans aucun vêtement ! Non mais…Je me dépêchai de couvrir du mieux que je pouvais ma poitrine et mon entrejambe. Bon sang…Je lançai d’ailleurs un regard tueur à Jeiran, qui était bien chanceux d’avoir une place si privilégiée dans mon cœur, sinon je pense que, nue ou non, j’aurais tenté de lui arracher les yeux. Mais, comme j’adorai mon Afshinien préféré et qu’en plus il me tendait de quoi me couvrir à ses propres dépend, je me radoucis et enfila prestement la tunique longue, tendue au niveau de la poitrine et des hanches. Oui, ce genre de vêtement est conçu pour les hommes et non les femmes plantureuses comme moi…Je crois même avoir entendu un grognement déçu derrière moi, mais pas le temps de m’en préoccuper, voilà qu’on se fait attaquer par des brochettes ! Je me saisis d’un plateau, à présent vide, et m’en servit pour les éloigner d’un grand coup avant de suivre Jeiran pour éviter d’autres assauts.

Je fis cependant un arrêt net quand je vis une pauvre jeune fille ayant subi le même sort qu’elle : se retrouvant nue, aux yeux de tous. La pauvre petite…Ni une, ni deux, je fis signe à Jeiran vers la jeune fille et se dirigea au pas de course vers elle, donnant des coups de plateau aux aliments et gens qui tentaient de se mettre sur mon chemin et atteignis finalement la table sous laquelle la blonde s’était cachée. Au moins, elle avait eu le bon sens de se planquer. Attrapant une nappe sur la table d’à côté, je m’accroupis devant la jeune femme et lui tendis la nappe.

"Mets-ça autour de toi, et viens avec moi, il ne faut pas que tu restes seule…J’ai un ami un peu plus loin, il va nous aider aussi." J’attendis que la jeune femme sorte de sous la table, puis lui pris la main. "Allez, on va retrouver mon ami, et ensuite on avisera. Au fait, moi c’est Poucette, et toi ?" lui demandais-je avec un sourire doux.

Armée du plateau dans une main et tenant la main de la jeune fille dans l’autre, je commençai mon avancée vers Jeiran…

Action : Atteindre Jeiran
Réussie > Elles atteignent Jeiran, non sans mal, mais elles y arrivent.
Ratée > Poucette se fait attaquer par des petits fours qui sont trop nombreux pour elle et lâche la main de Svetlana.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FORT FORT LOINTAIN

TU CONNAIS LE GARDE-CHAMPÊTRE ?

avatar



⊱ pseudonyme : Poison Ivy
⊱ tête mise à prix : Tamzin gorgeous Merchant
⊱ crédits : Maquizz (avatar) wich witch (codes), K.S. (texte), nicolebonnet (gif)
⊱ arrivé(e) le : 01/12/2014
⊱ manuscrits : 137

⊱ tes licornes : Tokoyo Coeurdacier the badass
⊱ schillings : 226

⊱ ton conte : L'Oiseau de Feu
⊱ ta race : bête parlante, oiseau de feu
⊱ métier : ballerine
⊱ tes armes : sa voix enchanteresse, sa grâce, sa candeur
⊱ allégeance : jolem





Ven 2 Oct - 22:20



 
Cey la fête !



L'instant d'avant elle sautait sur une table en poussant des gazouillis comme la dernière des aliénés et l'instant d'après elle se retrouvait dans le plus simple appareil. Par les neuf enfers mais qu'était ce donc que cette odieuse sorcellerie ? Svetlana possédait encore un rapport timide avec son nouveau corps. Il était si grand, pourvu de choses dont elle ignorait l'existence et désespérément dépourvu de plumes. Aussi lorsqu'elle réalisa qu'elle n'avait plus de vêtements et qu'elle était par conséquent nue comme un verre debout sur une table à la vue de tous, elle se rua pour se cacher sous la table rouge de honte. Une femme d'un certain âge lui lança un regard en coin en lui disant qu'il n'y avait pas de quoi avoir honte, ce à quoi Svetlana répondit par un regard lourd de reproches qui voulaient dire "Si, il y a de quoi, c'est blanc et sans brillance et c'est laid. Et puis de quoi je me mêle la vieille, donne moi ton manteau plutôt !". Mais elle était tellement sous le choc qu'aucun son ne sortit de sa bouche.

Dehors c'était la folie. Les gens se comportaient comme des enragés. Mieux valait rester cachée et observer en sécurité. L'homme en slip jaune poussin était aux prises avec une femme et il était, par les neuf diables, entièrement nu. Sûr qu'il devait avoir bien froid maintenant. Plusieurs autres personnes étaient nues d'ailleurs. Une femme rousse plantureuse couronnée d'or, un homme qui regardait avec dépit une coupelle vide et un autre qui se déhanchait sur la piste de danse en découvrant progressivement qu'il était dans le plus simple appareil. Il y avait aussi une femme, enfin une fée, qui couvrait sa nudité avec ses ailes. Magnifique. Pourquoi ne pouvait-elle pas faire la même chose déjà? Parce qu'un fichu sorcier l'avait emprisonnée. Non elle ne penserait pas à lui, pas maintenant. Mais quelle pagaille.  Svetlana n'était pas du genre violente, pas du tout même, mais si elle trouvait le responsable de ce bazar, elle lui ferait passer un sale quart d'heure. On ne déshabillait pas les gens sans leur autorisation voyons !

Maintenant il fallait qu'elle réfléchisse à une solution. Elle hésitait vraiment à demander de l'aide aux vues de la réaction étrange de certaines personnes face à des gens nus. Elle osa un regard vers l'extérieur et ravala un cri. La nourriture était vivante. Voilà ce qui arrivait quand on s' entêtait à vouloir manger de la viande. Elle avait toujours trouvé cela étrange, elle qui se nourrissait exclusivement d miel et de nectar. Mais si même les gâteaux -invention humaine sans aucun doute inspiré par le divin- se mettaient à être agressifs, il valait mieux perdre espoir. Au moment où elle allait sombrer dans le désespoir un être céleste apparu devant elle. En fait il s'agissait de la rousse plantureuse mais qu'importe. Elle lui tendait une nappe pour se couvrir et lui proposa son aide. Ni une ni deux elle lui prit la main et tenta d'avancer à travers les gâteaux enragés.

"Moi c'est Svetlana. " dit elle avec un sourire de soulagement.

Mais les petits fours avaient décidé de lui gâcher la vie. Qu'on ne lui parle plus de pâtisseries ! Fichue magie. Mais elle n'avait pas dit son dernier mot. L'oiselle se saisit d'un plateau et se mit à frapper les petits fours. 


Action réussie : les petits fours sont repoussés et les deux femmes continuent d'avancer
Action échouée: les deux femmes sont séparées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FORT FORT LOINTAIN

IL SUFFIT D'Y CROIRE...OU DE PAYER

avatar

⊱ pseudonyme : la toute puissante, allons
⊱ tête mise à prix : meryl streep
⊱ crédits : dieu
⊱ arrivé(e) le : 15/08/2014
⊱ manuscrits : 568

⊱ schillings : 1251

⊱ ton conte : le vôtre, mon chou
⊱ ta race : fée (et fabuleuse) de la tête aux pieds
⊱ métier : reine à temps plein, mère un peu gâteau
⊱ tes armes : une baguette et une voix d'ange
⊱ allégeance : pour moi, voyons





Ven 2 Oct - 22:20

Le membre 'Svetlana Plumenfeu' a effectué l'action suivante : ⊱ LA ROULETTE MAGIQUE

'⊱ LE DESTIN' :

______________________________________


Never give up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://farfarlointain.forumactif.org

FORT FORT LOINTAIN

J'TE FAIS DES GAUFRES DEMAIN

avatar



⊱ pseudonyme : BIB L'EPONGE
⊱ tête mise à prix : Bob Morley
⊱ crédits : (c) wildworld (ava) hedgekey (signa)
⊱ arrivé(e) le : 28/04/2015
⊱ manuscrits : 258

⊱ tes licornes : Le prince Ali
⊱ schillings : 463

⊱ ton conte : Le livre de la jungle
⊱ ta race : Humain
⊱ métier : Flic
⊱ tes armes : Il a son arme de service évidemment et un canif qu'il planque dans ses pompes (au cas où...)
⊱ allégeance : Archi contre, l'injustice c'est moche





Dim 4 Oct - 16:21



   
Cey la fête !
ma che bamboula !

Tout content d'avoir réussi à dégager l'autre nymphomane complètement s'couer du bulbe, je regarde autour de moi et me rends compte que cette fête ressemble plus vraiment à une fête mais plutôt à... la jungle. Ouais voilà la jungle. Tout le monde se la joue sauvage (ou est attaqué par ceux qui la jouent sauvage), ça crie, ça se tape dessus, ça saute (dans le sens pas trop sale du terme, quoi que...) bref, c'est le chaos. En voyant une fille un peu plus loin qui se faire bouffer les cheveux par un mec qui a une sale gueule de vieux vicelard, je m'apprête à me la jouer super héros mais une voix me retient.

"Impressionnante... Autorité."

Je fronce les sourcils et regarde la nana qui vient de me dire ça et là... Pouah la vache, mais c'est un canon de chez canon cette gonzesse ! Je me grandis un peu pour avoir l'air encore plus impressionnant et remets mon noeud pap' en place en admirant la belle brune devant moi. Bordel, celle là je lui ferai bien goulougoulou dans la case après la fête (ou pendant même)... Je suis surpris de pas l'avoir remarquée plus tôt d'ailleurs, faudrait pas que je commence à rouiller quand même...

"Oui je sais. Je m'appelle Mowgli,je suis chevalier fl..."

J'ai pas le temps de terminer ma phrase parce que là tout d'un coup, il se passe un truc que franchement j'aurai jamais prévu de ma vie. Bon, ok, j'suis forcé d'avouer que je suis plutôt rapide pour baisser mon froc devant une belle nana mais bon, en général j'attends quand même d'être dans une chambre ou au moins dans un endroit plutôt... j'sais pas, intime ! Mais là, faut croire que ce soir y'a plus de règle de pudeur. D'abord l'autre cinglé qui m'arrache mon caleçon et maintenant...

Maintenant mon caleçon qui se fait la malle. Mais genre.... tout seul. Parce que j'aurai pu croire que c'était la nympho de tout à l'heure qui me l'avait encore arraché mais elle doit toujours être dans les pommes après le pin que je lui ai foutu dans le citron... Et là, j'me retrouve tout nu, sans mes fringues. En voyant que mon anaconda est en liberté, prêt à dévorer la jolie brune devant moi, j'ai le réflexe d'abord d'essayer de récupérer le chapeau que j'ai sur la tête pour m'en servir comme planque mais putain lui aussi a disparu ! Il se passe vraiment des trucs chelous ce soir... Comme j'peux pas me couvrir avec autre chose que mes mains, j'essaie de cacher un peu avec mes paumes mais la nature a été tellement généreuse avec moi que j'peux pas tout planquer comme ça ! Du coup j'me penche un peu en avant et lâche un sourire un peu niais à la bombe atomique devant moi.

"Désolé, pour une fois j'y suis pour rien là..."

En jetant un coup d’œil autour de nous, je remarque que je suis pas le seul à poil ! Y'en a d'autres dans la populace et franchement, ça m'détend un peu. Mais j'remarque un autre truc qui me détend pas du tout pour le coup : la bouffe vole. Elle vole pour de vrai et s'enfonce dans la bouche des gens. Je fronce les sourcils : je suis cul nu, penché, la bouffe vole et s'enfonce... Tout ces mots dans la même phrase, bizarrement ça me plait pas beaucoup beaucoup. Un peu inquiet, je regarde rapidos derrière moi et là,, je le vois qui arrive : un énorme poireau qui se dirige droit vers... vers mon... bah vers mon fion quoi.

"Ho bordel de poil à cul, je hurle en partant en courant pour échapper au poireau."

Au passage, sans savoir pourquoi, je choppe la main de la brune et l'entraine dans ma course avec moi mais ce poireau maléfique est franchement rapide et avec la robe de la nana, c'est chaud de sprinter. Du coup, je finis par prendre mon courage à... euh... deux pieds (mes mains sont un peu prises en ce moment, c'est pas ma faute si je suis monté comme un dieu) et me retourne en position de combat, près à affronter la menace. Je prends soin de placer la jolie demoiselle derrière moi (histoire qu'elle ait une belle vu sur mon cul tout blanc) et je gueule :

"Allez, viens là saleté de poireau ! J'te préviens, avant de me prendre par derrière, tu vas devoir me passer sur le corps !"

J'essaie d'ignorer à quel point ce que je viens de dire est con et franchement bizarre, de toute façon pour le moment, c'est moi contre le poireau pour sauver mon cul. Littéralement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FORT FORT LOINTAIN

MONTRE-MOI TES (E)PINES

avatar



⊱ pseudonyme : Lady Furiosa
⊱ tête mise à prix : Keira Knightley
⊱ crédits : Avengedichains & Tumblr ♥
⊱ arrivé(e) le : 26/07/2015
⊱ manuscrits : 145

⊱ tes licornes : Iseut Sautemouton & Raiponce Cheveuxdor
⊱ schillings : 325

⊱ ton conte : La Belle & la Bête
⊱ ta race : Humaine
⊱ métier : Styliste-modiste, ces dames et ces messieurs aiment s'adresser à elle pour un petit relooking personnalisé
⊱ tes armes : Une dague acquise lorsqu'elle est rentrée chez les rebelles. Elle l'a remisée au fond d'un tiroir depuis qu'elle les a quitté.
⊱ allégeance : Mouais, bof hein. Non pas trop du tout, en fait.





Dim 4 Oct - 17:53



   
Cey la fête !
ma che bamboula !

Des gens nus.

Alors ça, franchement, Belle ne l'avait pas vu venir. Enfin si, un peu, du coup, rapport au fait qu'elle avait presque le nez collé au slip de celui qui avait commencé à se présenter avant de s'interrompre brusquement. Parce qu'il était soudain complètement à poil ! Autant dire que la vision de son ... de sa ... De son anatomie fort protubérante eut quelque chose de quelque peu déconcertant. Elle cligna des yeux à plusieurs reprises, toujours à quatre pattes, se demandant s'il était Dieux possibles de marcher avec une telle chose entre les jambes. Est-ce qu'il parvenait à la tenir pour assouvir ses besoins naturels au moins ?

TU CROIS VRAIMENT QUE C'EST LE MOMENT ?! hurla une voix mystique dans sa tête, la forçant à retrouver l'usage de ses propres membres. Elle se remet debout tandis que d'un geste nerveux, elle étale un peu plus la crème fouettée sur ses traits cramoisis. "Désolé, pour une fois j'y suis pour rien là..." lui affirma ledit Mowgli avec un air un peu benêt. " Je ... Je vous crois sur parole, Mowgli. Moi c'est euh ... C'est Belle ..." parvint-elle à articuler, désormais beaucoup moins maligne, lui tendant la main avant de se raviser. Celles du chevalier-flic tenait son ... Paquet.

Heureusement - ou pas -, elle n'eut pas le temps de tergiverser davantage sur son embarras. De concert, les deux jeunes gens remarquèrent que non seulement il n'était pas le seul dont les vêtements s'étaient volatilisés mais que pour ne rien arranger, il semblait que la nourriture ait décidé de se joindre à la fête. Alors d'accord, d'ordinaire, elle n'avait absolument rien contre le fait de se bafrer de petits-fours, vraiment ! Mais là, à voir les orifices dans lesquels ils essayaient de s'insérer par la force, bizarrement, ils lui faisaient beaucoup moins envie. Sous sa robe déchirée, ses fesses se serrèrent instinctivement alors qu'un palefrenier hurlait en tenant les siennes des deux mains.

" Douce mère ... " jura-t-elle, les yeux exorbités. Puis, à peine aperçut-elle le poireau démoniaque qu'on la tira par la main. Sa tenue gênait la course effrénée que le garçon tentait de leur imposer afin d'échapper au légume mort-vivant, aussi son compagnon sembla-t-il en déduire que le mieux était encore de l'affronter. Plaquée contre son dos, les cils blanchis par la crème dépassant à peine au-dessus de l'épaule de Mowgli - épaules qu'elle tenait entre ses mains d'ailleurs, légèrement tremblante -, elle fixa le poireau avant de jeter un oeil aux poings brandis de sa future victime. " Je ne pense pas que ce soit une bo ... AAAAAAAH ! " Telle une balle de ping-pong lancée à cent à l'heure, un muffin lui heurta le dos. Puis deux. Trois ! Les engeances du diable essayaient de se faufiler dans son oreille et dans son décolleté. Et pendant ce temps-là, le poireau fonçait sur le chevalier-flic ... " A TERRE A TERRE ! " hurla-t-elle de plus belle tandis qu'elle grimpait sur Mowgli, ses mains lui griffant le visage, le forçant par la pression de ses gestes à s'exécuter. Elle se retrouva bientôt à nouveau au sol, plaquée sur le dos de Mowgli. Au-dessus d'eux, le poireau entra en collision avec les muffins, en mode strike inversé, déstabilisant les gâteaux mais lui-même aussi au passage. " Vite ! On file ! " Elle escalada carrément le bonhomme tout nu, manquant l'étouffer avec ses jupons alors qu'elle prenait la fuite sur les genoux en le tirant par la main.

Oui vite, car déjà, le poireau reprenait ce qui lui servait d'esprits ...

______________________________________

Du début, à notre fin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FORT FORT LOINTAIN

UN PEU DE GRATIN D'GRAVIER ?

avatar

⊱ pseudonyme : merlinpinpin
⊱ tête mise à prix : sir ian mckellen
⊱ crédits : dieu
⊱ arrivé(e) le : 18/10/2014
⊱ manuscrits : 203

⊱ schillings : 375

⊱ ton conte : les légendes arthuriennes
⊱ ta race : sorcier blanc
⊱ métier : enchanteur, herboriste, ancien professeur à l'académie de worcestershire
⊱ tes armes : une cuillère et du gratin de gravier ?
⊱ allégeance : plutôt neutre.





Lun 5 Oct - 18:13




Ma che bamboula !
"Bambou ? Pourquoi il parle de bambou ? T'as déjà vu panda dans le coin toi ?" "Mais non ! Ca veut dire fête, abruti !" "Oh ouais la fête ! C'est la fête oh ouaiiiis !"


" Ventrebleu ! La cata la cata ! " marmonna le vieil enchanteur en se grattant le nez, les paupières papillonnantes. D'un coup de bâton, il éloigna un cochon rôti qui lui fonçait droit dessus. Lui s'en sortait plutôt bien finalement, grâce à sa magie, mais force était de constater que ce n'était pas le cas des autres invités ! S'empourprant jusqu'à la racine de sa calvitie, il s'empressa d'essayer de réparer son erreur principale : à savoir, la bouffe volante. Néanmoins, il était quelque peu embêté par les gens courant en tout sens. Il dut s'y reprendre à plusieurs fois avant de viser correctement le buffet enchanté et " Wouah ! Du premier coup ! " s'émerveilla-t-il alors que la nourriture retombait, inerte. Emporté par cette victoire et parce qu'il n'apprenait jamais de ses erreurs - qui a dit que l'âge rendait sage ? -, il décida de retenter le sortilège aquatique échoué un peu plus tôt. " Voilàààà ! " Un gros nuage apparut au-dessus de la place et déversa de violentes trombes d'eau sur tout le monde. De quoi apaiser les esprits, pensait-il, fier comme un paon en pleine parade.

Erreur. La cohue reprit de plus belle.

" Mon costume Versacheryyyy ! Mes cheveuuuuux ! "
brailla une voix un peu plus loin. Charmant, prince héritier, trempé et souillé. Autant dire qu'on pouvait difficilement faire plus agacé. " Ça suffit ! " Brandissant un gros tube de shampoing, il entreprit d'en arroser la foule en continuant de vociférer par-dessus le bruit de la pluie artificielle. Bientôt, la fête se transforma en gigantesque soirée mousse et surtout, en espèce de patinoire géante. " Le premier qui glisse a perdu ! AHAHAHAH ! " ricana-t-il, très amusé de voir tout ce petit monde mouliner des bras pour rester sur pied et ne pas s'étaler sur son voisin.


C'qui s'passe

⊱ Allez, respirez, le sort sur la boustifaille est levé ! ... Enfin presque Il est possible que certains aliments ou tonneaux de vins particulièrement fourbes aient échappé au contre-sort de Merlin donc on continue de surveiller ses arrières :laugh:

⊱ Ce qui ne va pas être des plus aisés, on en convient, étant donné que ... Bah ouais, c'est soirée mousse, les gars !   Ca colle, ça glisse et plus il pleut, plus la mousse monte ! Sans compter que certains d'entre vous sont toujours le cucul à l'air alors grouillez vous de trouver quelque chose à y mettre dessus !  :belle:

⊱ Vous avez jusqu'au 11.10 pour répondre à ce tour ! :coeur:

⊱ Les participants : Belle Yeuxdevelours, Cúchulainn Forgéteinte, Ulrich Fiersbras, Poucette Toutepetite, Wolfran Loupnoir, Jeiran Aurorefauve, Clémence Vertfeuille, Kaa Envoûtoeil, Mowgli Messua, Svetlana Plumenfeu, Aalis Beaupuits & Claude Frollo

⊱ far far away ⊰


______________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FORT FORT LOINTAIN

MA-QUI ? MA QUE PASA ?

avatar

⊱ pseudonyme : Marlou
⊱ tête mise à prix : troian bellisario
⊱ crédits : le staff trop cool (avatar) + tumblr pour les gifs + signa de endless love
⊱ arrivé(e) le : 19/04/2015
⊱ manuscrits : 423

⊱ schillings : 675

⊱ ton conte : lambda-dibouh
⊱ ta race : fée un jour, fée toujours
⊱ métier : botaniste et jardinière bénévole
⊱ tes armes : baguette + magie + maladresse
⊱ allégeance : ni oui, ni non; bof, c'est pas le plus important





Lun 5 Oct - 19:34

Plus jamais. Ô jamais, au grand jamais, tu vas décider de revenir à une autre de ces petites célébrations de Marraine en personne. Les choses tournent beaucoup trop mal et c’est… la panique, c’est le cas de le dire. En tant que fée, tes ailes deviennent soudainement d’un rouge écarlate avant que tu n’accroches ta baguette pour essayer de retrouver ta robe, mais pour le moment, tu prends simplement le temps de littéralement arracher une nappe blanche et l’enrouler autour de ton corps. La magie s’occupe de la faire tenir en bonne et due forme. Rendu là, il faut faire avec ce qu’il faut puisque ce cher Merlin est toujours aussi compétent que dans tes premiers jours à l’école de magie. La mousse continue à monter de manière toute aussi agréable… Mais non, c’est la pagaille. Et pire encore : ça glisse, ça colle, quoi de mieux pour pimenter la soirée. Il faut que tu te sortes de là ou du moins, que tu t’accroches à des invités que tu reconnais pour au moins te dire que tu as socialisé. Par Merlin ! Les choses ne s’améliorent pas. Finalement, tu réussis, malgré toute cette pagaille, à reconnaître ton ami Mowgli, qui est lui aussi dans une situation assez embarrassante. Il est accompagné d’une autre jeune femme dont tu ignores le nom, mais le chevalier-flic a toujours été du genre séducteur donc la chose ne t’étonnes pas vraiment. Alors, tu décides de prendre tes ailes pour voler vers eux. « Mowgli ! Sympa, la petite fête hein ? » t’exclames-tu d’un sarcasme assez évident. Tu n’as même pas le temps de te présenter à l’autre demoiselle en question que la mousse continue à monter et monter encore plus haut que tout à l’heure… Non, mais quelle galère quoi ! Il faut trouver une solution assez illico. Et puis, comme la magie n’a l’air d’avoir qu’un effet que très temporaire, va falloir venir avec un autre plan que d’essayer de contourner la magie… par la magie ! Tu te retournes donc vers ton ami chevalier-flic en le regardant d’un air suppliant et désespéré : « Pitié, dis-moi que t’as un plan plus efficace que ma magie… » Après tout, si vous vous mettez à plusieurs pour penser, peut-être que vous viendrez à bout de toute cette catastrophe pseudo-capillaire. Ce n’est pas comme si tu n’avais pas essayé d’y aller de ce côté. Mais comme Merlin est un vieux magicien et qu’il a comme qui dirait tendance à rater ses tours, les choses ne sont pas gagnées d’avance et tu sens bien vite que les choses devront bien s’arrêter un jour ou l’autre ! Merci à ce cher Charmant pour son idée hyper nulle d’avoir ajouté du shampoing avec de l’eau ! Oh et même si la bouffe est revenue sur son comptoir… franchement, tu n’y crois pas une seule seconde. Il va simplement falloir se la jouer prudemment pour le reste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://graphin-suit.tumblr.com/

FORT FORT LOINTAIN

AIE CONFIANCE, VENERE-MOI

avatar



⊱ pseudonyme : Jet
⊱ tête mise à prix : Sebastian Stan
⊱ crédits : Pumbate pour l'avatar, Tumblr pour les gifs
⊱ arrivé(e) le : 09/10/2014
⊱ manuscrits : 185

⊱ schillings : 673

⊱ ton conte : Le Livre De La Jungle
⊱ ta race : Bête Parlante
⊱ métier : Danseur
⊱ tes armes : Un fouet, par pure précaution
⊱ allégeance : Pour, dans mon intérêt





Jeu 8 Oct - 23:01

Je suis toujours en quête de ma part de gâteau, perdu au milieu d'une foule qui ressemble plus à une basse-cour qu'à une fête organisée en l'honneur du retour de Marraine, lorsque soudain, mes esprits me reviennent. Oh, rien de magique à cela, ou plutôt, si, tout de magique. Mon cerveau ne s'est pas réveillé tout seul par enchantement, il a simplement reçu le coup de pouce d'une pluie abondante. Je n'ai même pas besoin de me tourner vers l'estrade pour comprendre que ce phénomène n'est rien d'autre qu'une des incantations ratées de Merlin, qui commencent à être bien trop nombreuses ce soir à mon goût.

Dans l'agitation générale, il me faut quelques secondes pour réaliser que j'ai froid et que je suis trempé. Pas grand chose d'anormal, si ce n'est que le temps n'est pas particulièrement frais et que la pluie ne devrait pas mouiller mes vêtements à cette vitesse. Agacé, je regarde mon bras et le fixe le regard vide pendant quelques secondes. Pourquoi est-ce que j'ai plus de manche ? Et, plus inquiétant encore, pourquoi est-ce que je suis pieds nus ? Horrifié, je jette un rapide coup d'oeil à mon accoutrement, très rapide en effet puisque je ne porte plus qu'une cape qui baille au niveau de... ma... masculinité. Je sens le rouge me monter au visage, et je n'arrive pas à décider si c'est plus par embarras qu'énervement.

Il faudra que je demande à Wolfran ce qui s'est réellement passé, je pense que quoi que ce soit, il a bien dû en être témoin. Oui, de l'embarras, définitivement. Je me dirige vers la piste de danse, dans l'espoir d'y retrouver mes vêtements, et repère un tas de tissu en soi qui se trouve être les lambeaux de ma tenue : les genoux sont troués, une des jambes est déchirée sur le côté et la couleur originelle est oblitérée par les traces de piétinement, mais au moins j'ai de quoi me couvrir les jambes. Ainsi vêtu, je fais volte-face et tente de repérer l'apothicaire dans la foule. Je le vois, en proie avec un gâteau qui tente de l'étouffer. Je cours vers lui pour lui porter secours.

Action : Porter secours à Wolfran en le libérant du gâteau
Si Bon : Kaa parvient à se débarrasser du gâteau qui s'écrase au sol et ramène Wolfran contre lui sans la moindre encombre
Si Mauvais : En chemin, le pantalon déjà en mauvais état fini de se déchiré complètement et Kaa doit se contenter d'être un chevalier en armure sans armure

______________________________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FORT FORT LOINTAIN

IL SUFFIT D'Y CROIRE...OU DE PAYER

avatar

⊱ pseudonyme : la toute puissante, allons
⊱ tête mise à prix : meryl streep
⊱ crédits : dieu
⊱ arrivé(e) le : 15/08/2014
⊱ manuscrits : 568

⊱ schillings : 1251

⊱ ton conte : le vôtre, mon chou
⊱ ta race : fée (et fabuleuse) de la tête aux pieds
⊱ métier : reine à temps plein, mère un peu gâteau
⊱ tes armes : une baguette et une voix d'ange
⊱ allégeance : pour moi, voyons





Jeu 8 Oct - 23:01

Le membre 'Kaa Envoûtoeil' a effectué l'action suivante : ⊱ LA ROULETTE MAGIQUE

'⊱ LE DESTIN' :

______________________________________


Never give up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://farfarlointain.forumactif.org

FORT FORT LOINTAIN

J'TE FAIS DES GAUFRES DEMAIN

avatar



⊱ pseudonyme : BIB L'EPONGE
⊱ tête mise à prix : Bob Morley
⊱ crédits : (c) wildworld (ava) hedgekey (signa)
⊱ arrivé(e) le : 28/04/2015
⊱ manuscrits : 258

⊱ tes licornes : Le prince Ali
⊱ schillings : 463

⊱ ton conte : Le livre de la jungle
⊱ ta race : Humain
⊱ métier : Flic
⊱ tes armes : Il a son arme de service évidemment et un canif qu'il planque dans ses pompes (au cas où...)
⊱ allégeance : Archi contre, l'injustice c'est moche





Dim 11 Oct - 17:11



Cey la fête !
ma che bamboula !

C'est ouf de se dire qu'à l'heure actuelle, je sais pas si c'est un poireau sauvage qui va me tuer en m'embrochant par derrière ou une nana ultra canon qui me grimpe dessus et m'étouffe avec ses jupons. J'aimerai, à choisir, pas mourir du tout. Quoique je pourrai aussi mourir de rire, rien qu'en imaginant la gueule que doit tirer Marraine en voyant le bordel qu'est devenue sa petite sauterie. Ça doit être énorme, j'm'en pisserai dessus rien qu'en y pensant. Mais c'est pas vraiment le moment de se fendre la poire là. Face to face avec le poireau, je suis prêt à mener le combat de ma vie quand soudain, Belle (qui porte bien son nom) me hurle de me mettre à terre et j'ai pas vraiment le temps de réfléchir parce qu'elle me plaque au sol. J'aime bien les nanas qui prennent les choses en main, en plus je sens ses seins qui se pressent contre mon dos et c'est carrément le pied. En relevant la tête, je vois mon poireau qui fonce droit vers un gang de muffins et PAF ! Collision. Le poireau a l'air un peu à l'ouest et c'est le moment que choisit Belle pour nous tirer plus loin à quatre pattes, sans oublier de m'escalader au passage pour passer devant.

Prendre la poudre d'escampette à genoux c'est sympa, mais moi j'ai toujours le cul à l'air et ça me branche moyen de l'exposer comme ça à toute la populace. Pas que j'en ai honte hein, loin de là ! Mais c'est surtout que si tout le monde le voit, la bouffe aussi et je veux pas avoir d'intrusion non réglementée dans mon anus. D'ailleurs en jetant un coup d’œil derrière nous, je vois que le poireau a repris du poil de la bête et qu'il se précipite vers nous. Cette fois c'est mort, je pourrais pas lui échapper. Je ferme les yeux et serre les fesses en pleurant d'avance ma virginité du trou du cul que je vais perdre à cause d'un putain de légume. La honte. Si je dois écrire mes mémoires un jour, j'en parlerai pas de ça...

J'attends le moment fatidique, toujours la main dans celle de Belle (j'aurai préféré l'avoir dans son décolleté, histoire d'avoir un peu de réconfort) mais... il vient pas. J'ouvre un œil pour vérifier que c'est pas une feinte mais non : le poireau maléfique repose à terre. Il est décédé. J'ai presque de la peine pour lui, mais je suis trop content pour ma rondelle alors je lance à Belle :

" Ho putain je suis toujours puceau du cul ! Je suis toujours... "

SLONG ! Une averse de malade arrose tout le lieu de la soirée et en quelques secondes, de la mousse apparaît partout. Putain mais c'est quoi encore ce binz ? Pas loin de Belle et moi, j'entends quelqu'un m'appeler et en relevant la tête, je suis content de voir Clémence. Vite fait, je prends un peu de mousse pour la coller sur mon zguègue (histoire de camoufler un peu mais comme il est vachement long, c’est chaud de faire comme si il était pas là, on dirait juste qu'il a... de la barbe.) puis je me dirige vers mon amie en entrainant Belle avec moi. Le problème, c'est que ça glisse à fond et je manque deux trois fois de me casser salement la gueule en dérapant. Une fois qu'on a rejoint ma fée préférée, je lui réponds :

" Ouais, sympa comme tu dis ! M'enfin, au moins maintenant j'ai plus à me demander si y'a pas une courgette ou un choux à la crème qui va essayer de me prendre par derrière... "

C'est vrai que c'est un soulagement, mais en voyant à quel point la mousse monte et surtout en entendant la voix un peu paniquée de Clémence qui me demande si j'ai un plan, je percute que la mousse, dans la bouche et les yeux, c'est pas cool. Et si on reste là comme des glands, on va finir par se faire étouffer par le shampoing qui sent le cul de bébé de l'autre crétin de Charmant. Vite, j'essaie de trouver un plan pour sauver mes deux copines (en essayant d'oublier que je suis à poil au milieu de deux nanas archi canons). J'me rappelle alors que j'ai mon sac toujours sur le dos (à défaut d'avoir mes fringues) et qu'il y a peut être quelque chose qui pourra nous aider dedans. Bingo ! J'ai une corde ! Je la sors de mon sac et check rapidos autour de nous pour voir où est ce qu'on pourrait aller pour échapper à la mousse. C'est là que je remarque un lampadaire pas très loin d'un mur recouvert de lierre. Si on arrive à aller là bas, on pourra s'aider du lierre pour atteindre le balcon qui se trouve au dessus sans être trop haut. c'est faisable. Le plus dur, ça va être d'atteindre le mur sans finir piétinés par les gens qui glissent. Je fais un cercle assez large avec une des extrémités de ma corde pour en faire un lasso et fait une petite prière : ok, si j'arrive à passer ma corde autour du lampadaire, on a p'têtre une chance de s'en tirer, sinon... sinon ça craint du cul sévère.


Action : Devenir le sosie de Clint Eastwood en passant le lasso autour du lampadaire pour sauver les fesses des filles (et les siennes)
Si Bon : Mowgli gagne le chapeau de cowboy de Lucky Luck en parvenant à attraper le lampadaire sauvage avec sa corde, permettant ainsi aux filles et lui d'atteindre le mur et de le grimper pour accéder au balcon.
Si Mauvais : Mowgli devient la honte de toute une génération de fan de films western en foirant lamentablement son lancé de lasso. Il se fait alors bousculer et finit la gueule dans la mousse, à deux doigts de mourir étouffé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FORT FORT LOINTAIN

IL SUFFIT D'Y CROIRE...OU DE PAYER

avatar

⊱ pseudonyme : la toute puissante, allons
⊱ tête mise à prix : meryl streep
⊱ crédits : dieu
⊱ arrivé(e) le : 15/08/2014
⊱ manuscrits : 568

⊱ schillings : 1251

⊱ ton conte : le vôtre, mon chou
⊱ ta race : fée (et fabuleuse) de la tête aux pieds
⊱ métier : reine à temps plein, mère un peu gâteau
⊱ tes armes : une baguette et une voix d'ange
⊱ allégeance : pour moi, voyons





Dim 11 Oct - 17:11

Le membre 'Mowgli Messua' a effectué l'action suivante : ⊱ LA ROULETTE MAGIQUE

'⊱ LE DESTIN' :

______________________________________


Never give up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://farfarlointain.forumactif.org

FORT FORT LOINTAIN





⊱ pseudonyme : Chris
⊱ tête mise à prix : Christina Hendricks
⊱ arrivé(e) le : 01/01/1970
⊱ tes licornes : Wolfran Loupnoir - Alexei Trainesavate - Lancelot Dulac - Cheshire Beausourire
⊱ schillings : 0

⊱ ta race : Humaine
⊱ allégeance : Ma foi, si elle revient au pouvoir, coussi-coussa





Mer 14 Oct - 10:53

Cey la fête !

This party is going to hell!

Pendant un instant, je me dis que je n'arriverais pas à me défaire de ces petits fours qui attaquent de partout, tentant pourtant d'en renvoyer le plus possible très loin de moi et de Svetlana. J'en fini par lâcher la main de la jeune femme durant ma bataille. Dur dur. Pour le moment, je ne pense plus vraiment à elle d'ailleurs, je me concentre surtout sur ma défense. Mais qui voilà qui arrive à la rescousse avec un second plateau? Svetlana! Je commence à beaucoup apprécier cette petite, franchement. Lui offrant un sourire chaleureux, je me dépêche de lui rattraper la main pour reprendre notre avancée en direction de Jeiran.

Enfin, ça, c'était le plan de départ. Mais je ne le vois plus. Avec toute cette agitation, il a du être forcé de bouger lui aussi et je l'ai perdu de vue. Je prend alors le temps d'observer la situation autour de nous et...c'est franchement pas brillant mais sur le moment, j'ai presque envie de rire tant cette soirée devient ridicule. D'abord on perd nos vêtements, ensuite on se fait attaquer par des petits fours et...SPLASH! Et maintenant on se fait tremper par une averse magique. Énervée, mais sachant que je ne peux pas y faire grand chose, je pousse un cri de rage et maudis intérieurement Merlin et Marraine, et même le Prince. Oui même le prince parce que cet abruti s'est dit que ça serait fun de balancer du shampoing ultra moussant dans une salle pleine d'eau...je pense que si je n'avais pas pris une grande inspiration, je l'aurais probablement insulté en Afshinien tellement bien que Jeiran et même Mowgli aurait ete choqué par mon vocabulaire. Mais le fait est qu'on avait plus urgent sur le feu: trouver comment se sortir de cette situation.

Vu la mousse qui monte, il faudrait déjà se mettre un minimum en hauteur. A moins de vouloir se faire noyer par de la mousse senteur des îles...le seul point que j'ai en tête; c'est le buffet. Pas bien haut mais ça serait déjà une avancée.

"Viens Svetlana, on va se mettre en hauteur."

J'espère qu'elle ne croyait pas que j'allais la laisser seule dans cette galère tout de même? Je ne la connaissais certe pas, mais elle était trop adorable pour que mon instinct maternelle ne puisse accepter l'idée de l'abandonner. En revanche, j'avais beau adorer Jeiran, je savais qu'il était un grand garçon qui trouverait une solution tout seul. Si je le répérai, j'irais le chercher ou au moins lui ferait signe de venir nous rejoindre sur le buffet, mais pour le moment, j'avais quelqu'un d'autre dont je devait prendre soin, qu'elle le veuille ou non.

Action: Atteindre le buffet et grimper dessus
Réussie: A force de persévérance et de précaution sur ce sol traitre, Poucette atteint le buffet et se met un peu en hauteur. Sauve! (Pour le moment...)
Ratée: Le sol est un traitre et ses pieds aussi, car la voilà qui en est presque à faire du patinage sur mousse! Sa dignité sera-t-elle encore vivante après cette soirée?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FORT FORT LOINTAIN

IL SUFFIT D'Y CROIRE...OU DE PAYER

avatar

⊱ pseudonyme : la toute puissante, allons
⊱ tête mise à prix : meryl streep
⊱ crédits : dieu
⊱ arrivé(e) le : 15/08/2014
⊱ manuscrits : 568

⊱ schillings : 1251

⊱ ton conte : le vôtre, mon chou
⊱ ta race : fée (et fabuleuse) de la tête aux pieds
⊱ métier : reine à temps plein, mère un peu gâteau
⊱ tes armes : une baguette et une voix d'ange
⊱ allégeance : pour moi, voyons





Mer 14 Oct - 10:53

Le membre 'Poucette Toutepetite' a effectué l'action suivante : ⊱ LA ROULETTE MAGIQUE

'⊱ LE DESTIN' :

______________________________________


Never give up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://farfarlointain.forumactif.org

FORT FORT LOINTAIN





⊱ pseudonyme : Little-Chocobo
⊱ tête mise à prix : Thomas Brodie-Sangster
⊱ crédits : Elf (Ava)
⊱ arrivé(e) le : 01/01/1970
⊱ tes licornes : Alexei Trainesavate - Lancelot Dulac - Cheshire Beausourire - Poucette Toutepetite
⊱ schillings : 0

⊱ ta race : Sorcier blanc
⊱ allégeance : Mitigé





Jeu 15 Oct - 13:29



   
Cey la fête !

Décidemment, il allait en être de la sécurité nationale que Marraine cesse ces fêtes très vite, sinon il ne restera bientôt plus grand monde sur qui régner, la population (ou une partie du moins) allant préférer quitter la capitale plutôt que de risquer un peu plus leur peau dans cette ville de fou. Entre les rebelles qui voulaient libérer la population avec des méthodes parfois un peu brutales, Marraine qui disparaissait et puis ses réceptions qui tournaient mal…En tout cas pour Wolfran, une chose était sûre : il ne remettrait plus les pieds au château à moins d’être expressément convoqué par la fée régente. Les deux seules fois où il était venu au château, en comptant celle-ci, avaient été désastreuses et il se passait déjà suffisamment de choses ainsi pour ne pas en rajouter volontairement.

Car oui ce soir, qui aurait dû être une soirée tranquille, festive et surtout, passée en compagnie de Kaa (ce qui, après les récents évènements entre eux, allait donner une toute nouvelle lumière sur leur dynamique), tournait au cauchemar. Pour le moment, rien de très grave, hormis la nourriture devenue subitement très agressive. Nourriture dont il était une victime par ailleurs, et qui aurait probablement eu raison de lui (et de son taux de sucre dans le sang) si Kaa n’avait pas réussi à retirer le gâteau de sur son visage. Voilà donc Wolfran, le visage souillé de crème pâtissière qui s’effaçait sous les trombes d’eau qui leur pleuvait dessus…Bon sang, que Merlin cesse ses bêtises ! Si le blond avait encore sa magie à disposition, il aurait bien tenté quelque chose, mais le fait est que…Ce n’était pas possible.

Puis Charmant y mit du sien et tout devint un peu plus compliqué qu’avant. Le sol était glissant, gluant, ce qui n’était pas sans rappeler à Wolfran leur visite de la Fabrique du Bonheur et une peur sourde s’insinua en lui, vicieuse, alors qu’il restait accroché à Kaa pour ne pas tomber. Se retrouver à terre maintenant ne ferait que le tétaniser pour de bon et surtout, lui faire avaler de cette mousse chimique absolument infâme (et s’il n’en achetait pas lui-même, il savait avec certitude maintenant qu’il n’achètera jamais de shampooing Leroyal, à moi de vouloir repenser à cette désastreuse soirée à chacune de ses douches). Se trouvant stable pour le moment, il observa autour de lui, cherchant une idée pour essayer d’améliorer la situation. Il voyait déjà des gens prendre de la hauteur et une partie de son être lui intimait que faire pareil n’était pas une mauvaise idée, mais le reste de lui-même ne semblait pas franchement fonctionner.

"Kaa, est-ce que tu as une idée pour se sortir de cette situation ? Parce que se mettre en hauteur de fonctionnera qu’un temps…"

Habituellement, le sorcier avait plus de ressource que cela, mais avec cette situation qui lui rappelait autre chose de bien moins plaisant, il avait un peu de mal à se concentrer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FORT FORT LOINTAIN

TU CONNAIS LE GARDE-CHAMPÊTRE ?

avatar



⊱ pseudonyme : Poison Ivy
⊱ tête mise à prix : Tamzin gorgeous Merchant
⊱ crédits : Maquizz (avatar) wich witch (codes), K.S. (texte), nicolebonnet (gif)
⊱ arrivé(e) le : 01/12/2014
⊱ manuscrits : 137

⊱ tes licornes : Tokoyo Coeurdacier the badass
⊱ schillings : 226

⊱ ton conte : L'Oiseau de Feu
⊱ ta race : bête parlante, oiseau de feu
⊱ métier : ballerine
⊱ tes armes : sa voix enchanteresse, sa grâce, sa candeur
⊱ allégeance : jolem





Ven 16 Oct - 19:37



 
Cey la fête !

Elle avait réussi… Un instant… ELLE AVAIT REUSSI ! Les petits fours étaient aussi plats que des crêpes maintenant. Svetlana rendit son sourire à Poucette en agitant son plateau. Pour une fois qu’elle faisait quelque chose de bien avec ce nouveau corps. Le petit oiseau décida de garder le plateau avec elle, au cas où il pourrait à nouveau servir. Quoique la nourriture qui sautait sur les invités retomba soudainement au sol. Diantre que se passait-il donc encore ? Svetlana jeta un coup d’œil dubitatif au vieux magicien qui s’agitait pour faire apparaître au dessus de leur tête un épais nuage qui déversa des trombes d’eau. Non mais c’était une véritable farce ! Qu’on l’enferme pieds, poings liés et bouche bâillonnée ce fou furieux ! C’était un sérieux danger public.

Ce fut le moment que choisit Charmant pour hurler que son brushing et son costume étaient menacés de ruine à cause de la pluie. Puis il sortit un tube de shampooing et en aspergea généreusement la foule. Svetlana resta bouche bée devant le manque de sang froid du prince et son manque de confiance en sa prestance légendaire car même avec les cheveux humides il conservait une allure folle et il lui avait même semblé lire qu'il avait déclaré que rien n'était plus séduisant qu'un corps mouillé. Elle jeta un regard horrifié à Marraine Fée qui pourrait se traduire par un " Mais allez vous vraiment le laisser continuer ? Par pitié ramenez-le à la raison" tout en se félicitant intérieurement d'avoir laisser sa serviette en papier dédicacée par le prince à la maison. Si elle avait été ruinée par la pluie, elle ne se le serait pas pardonné.

Pourquoi ? Pourquoi est ce que chaque occasion de voir Marraine se transformait en catastrophe ? Le bal de Snowel s'était conclu par un véritable carnage et maintenant c'était le tour de cette nouvelle fête. Tout ce qu'elle demandait était de pouvoir passer un peu de temps à voir Marraine Fée mais même ce simple et modeste désir semblait déjà inaccessible. Svetlana serra ses lèvres l'une contre l'autre mais elle ne parvint cependant pas à empêcher les larmes de couler sur ses joues. Elle pleurait tellement qu'elle ne voyait plus les gens autour d'elle. Ou bien était ce à cause de la mousse de shampooing qui menaçait de recouvrir la foule? Svetlana cligna des yeux. C'était effectivement à cause de la mousse. De pire en pire ! Heureusement que Poucette était là. L'oiselle songea qu’il était possible qu’Alkonost possède des yeux aussi doux et maternels que Poucette. Elle avait toujours imaginé sa mère avec un visage de femme inspirant la douceur au premier regard. L’oiseau ravala un peu ses larmes et hocha de la tête en suivant tant bien que mal sa sauveuse pour se mettre en hauteur. Hélas – comme s’il pouvait en être autrement en cette fumeuse soirée – le sol était extrêmement glissant et elle usèrent de toute leur énergie pour garder l’équilibre. Comment arrêter cette mousse par les neuf diables des neuf enfers ? Toute action lui semblait à cet instant vaine.

« Marraine au secours ! Aidez-nous !  »  s’époumona-t-elle, confiant sa vie à la seule magicienne digne de confiance dans cette assemblée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FORT FORT LOINTAIN

MONTRE-MOI TES (E)PINES

avatar



⊱ pseudonyme : Lady Furiosa
⊱ tête mise à prix : Keira Knightley
⊱ crédits : Avengedichains & Tumblr ♥
⊱ arrivé(e) le : 26/07/2015
⊱ manuscrits : 145

⊱ tes licornes : Iseut Sautemouton & Raiponce Cheveuxdor
⊱ schillings : 325

⊱ ton conte : La Belle & la Bête
⊱ ta race : Humaine
⊱ métier : Styliste-modiste, ces dames et ces messieurs aiment s'adresser à elle pour un petit relooking personnalisé
⊱ tes armes : Une dague acquise lorsqu'elle est rentrée chez les rebelles. Elle l'a remisée au fond d'un tiroir depuis qu'elle les a quitté.
⊱ allégeance : Mouais, bof hein. Non pas trop du tout, en fait.





Sam 17 Oct - 18:20



   
Cey la fête !
ma che bamboula !

Ramper à quatre pattes sur une place où l'on courrait de partout n'était déjà pas évident - surtout quand on essayait de tenir la main de quelqu'un en même temps -, mais quand les genoux se prenaient dans le tissu de vos vêtements, il s'agissait là d'une affaire encore plus ardue ! Il s'en fallut de peu pour que Belle s'étale de tout son long au moins dix fois et rendit grâce à Mowgli, lequel louait la Mère d'avoir épargné son anatomie, de l'aider à se remettre sur ses jambes. La menace de la nourriture suicidaire enfin écartée, ils pouvaient reprendre une posture normale et avec un peu de chance, les rebondissements de cette soirée s'en tiendraient là.

La chance, hm ?

La jeune femme accueillit leurs retrouvailles avec la Fée - une amie de Mowgli, semblait-il - avec un sourire quelque peu blanc, du fait qu'elle était toujours barbouillée de crème, mais contrit également. Son petit doigt lui soufflait que les festivités étaient très loin d'être terminées : elle avait aperçu un chapeau pointu dans la foule et craignait de deviner à qui il appartenait. Elle passait peut-être le plus clair de son temps dans le Manoir d'Eleazar, cela ne l'empêchait pas d'être au fait des aventures de la Capitale. Et plus particulièrement des lurons magiciens séniles aux formules approximatives. D'ailleurs, son intuition ne tarda pas à se confirmer. Sauf que Merlin ne fut pas le seul coupable du danger qui suivit. Une pluie pouvait passer, mais ajoutez-y le plus moussant des shampoings Leroyal et vous vous retrouviez avec une montagne cotonneuse menaçant de vous étouffer de toute part ! " Mais quelle bande de crétins ! " s'exclama-t-elle, agacée, juste avant que la Fée, démunie, ne s'enquiert auprès de Mowgli sur une éventuelle stratégie de sortie.

Heureusement, le chevalier-flic était plein de ressources et bientôt, une corde apparut du fin fond de son sac. La fortune ayant visiblement décidé de tourner, alors qu'il la lançait, elle alla s'attacher à un réverbère, ce qui leur permettrait de rejoindre un balcon tout proche et donc, de les aider à échapper à l'étranglement. Ni une ni deux, Belle saisit la corde. Pour retomber aussitôt lourdement sur son séant. Sa robe trempée l'alourdissait considérablement et l'empêchait de se hisser. Elle hésita un instant. Soit elle restait en bas et risquait de mourir étouffée, soit elle acceptait d'oublier un peu de sa dignité.

Le choix fut, finalement, assez évident.
Saisissant les pans de sa robe attachés sur sa poitrine, elle en arracha les fermeture d'un coup sec. Le tissu s'affaissa autour d'elle comme elle apparaissait en simple corset. Elle se défit également de son jupon, remerciant la Mère d'avoir pensé à mettre quelque chose en-dessous ... Dommage qu'il ait s'agit d'une culotte gainante. Pour le glamour, on repasserait. Qu'importe, elle s'en soucierait si elle parvenait à monter sur ce fichu balcon

Les dés a écrit:

Action : Belle arrive-t-elle à grimper ?
Réussie : Oui ! C'est qu'il y en a dans les bras ! Elle atterrit le souffle court et rouge d'effort mais bel et bien sur le fameux balcon, en sécurité. Pour l'instant.
Ratée : Ca glisse, la prise est mauvaise ... Elle arrive à monter d'un mètre avant de riper et de s'écraser comme un étron dans la mousse en contrebas. Argh ! Comment on est censés respirer là-dedans !

______________________________________

Du début, à notre fin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FORT FORT LOINTAIN

IL SUFFIT D'Y CROIRE...OU DE PAYER

avatar

⊱ pseudonyme : la toute puissante, allons
⊱ tête mise à prix : meryl streep
⊱ crédits : dieu
⊱ arrivé(e) le : 15/08/2014
⊱ manuscrits : 568

⊱ schillings : 1251

⊱ ton conte : le vôtre, mon chou
⊱ ta race : fée (et fabuleuse) de la tête aux pieds
⊱ métier : reine à temps plein, mère un peu gâteau
⊱ tes armes : une baguette et une voix d'ange
⊱ allégeance : pour moi, voyons





Sam 17 Oct - 18:20

Le membre 'Belle Yeuxdevelours' a effectué l'action suivante : ⊱ LA ROULETTE MAGIQUE

'⊱ LE DESTIN' :

______________________________________


Never give up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://farfarlointain.forumactif.org

FORT FORT LOINTAIN

UN PEU DE GRATIN D'GRAVIER ?

avatar

⊱ pseudonyme : merlinpinpin
⊱ tête mise à prix : sir ian mckellen
⊱ crédits : dieu
⊱ arrivé(e) le : 18/10/2014
⊱ manuscrits : 203

⊱ schillings : 375

⊱ ton conte : les légendes arthuriennes
⊱ ta race : sorcier blanc
⊱ métier : enchanteur, herboriste, ancien professeur à l'académie de worcestershire
⊱ tes armes : une cuillère et du gratin de gravier ?
⊱ allégeance : plutôt neutre.





Sam 17 Oct - 19:14




Ma che bamboula !
"Bambou ? Pourquoi il parle de bambou ? T'as déjà vu panda dans le coin toi ?" "Mais non ! Ca veut dire fête, abruti !" "Oh ouais la fête ! C'est la fête oh ouaiiiis !"


Jaillissant de sur son trône, Marraine s'empressa de récupérer la bouteille de shampoing des mains de son fils adoré. " Cesse donc, tu veux ?! " Quelle Reine aurait-elle fait si son peuple mourrait étouffé sous la mousse, hein ? Y avait-il seulement pensé ? Toujours ricanant, Charmant ignora le superbe regard courroucé de sa mère et se rassit, tellement content de lui qu'il semblait irradier de la mèche.

Enfin, Marraine aperçut Merlin de l'autre côté de la place et d'un coup de baguette, fit voler son chapeau pointu avant de tonner un " Arrête-moi ça immédiatement ! " sonore à son vieil "ami" à l'aide d'un sort de porte-voix. Le magicien manqua faire un arrêt cardiaque, de même que la foule. Tandis que la mousse cessait de monter, le vacarme des cris et des cavalcades cessa. Merlin pointa son bâton vers le nuage alors que la Reine s'adressait à ses sujets : " Calmons nos esprits, mes chers amis. Reprenons la fête là où nous l'avons ... " Sa phrase s'interrompit en un hoquet avant que des paroles étranges ne sortent de sa bouche. " Daaaay o ! Daaaaay o ! " Elle porta une main à sa gorge, se tournant vers Charmant qui, à nouveau debout, prenait la relève : " Till I come and me wanna go home ! " " Is a day, is a day-o ! " La mère et le fils ... Chantaient. Et se trémoussaient. Et apparemment, pas de leur plein gré, au vu de la mine effarée qu'ils affichaient. Sauf qu'il leur était impossible de s'arrêter. Croyant à une nouvelle partie du spectacle, l'orchestre reprit ses instruments et décida de les accompagner.

Ah ! Merlin avait bien fait disparaître le nuage et plus personne ne risquait de s'étrangler avec la mousse !
Mais évidemment, il avait aussi trouvé le moyen de faire ricocher son enchantement. Et la Régente et son fils n'étaient pas les seuls touchés. Bientôt, une partie de la foule envahit le milieu de la place et reprit la chanson en choeur, chorégraphie assortie.

Action : Qui va se mettre à chanter et à danser à l'insu de son plein gré ?
Réussie : Mowgli, Belle, Clémence, Ulrich
Ratée : Wolfran, Kaa, Jeiran, Poucette, Svetlana


C'qui s'passe

⊱ Vous ne rêvez pas, à l'insu de son plein gré, Marraine a entamé une petite balade des familles ... Pour un petit aperçu de la chanson et de ce qui se passe, allez donc voir :laugh:

Pour ceux ayant été touchés par le ricochet : le sort vous pousse vers le centre de la place, juste devant l'estrade de Marraine et Charmant, où vous entamez une super choré complètement WTF en reprenant les paroles de la chanson que vous pourrez trouver sur ce site. :mdl: Impossible d'y résister !
Pour ceux y ayant échappé : Alors pour ceux qui le veulent, rien ne vous empêche de vous joindre à cette danse des sardines mal fichue ! Bah ouais, après tout, de base, vous étiez là pour faire la teuf les gars :beuh: Sinon, il y a toujours la mousse reloue, des gens tous nus, des gens tombés qu'il faut aider et bien sûr, la boustifaille récalcitrante ...  :omfg:

⊱ Vous avez jusqu'au 25.10 pour répondre à ce tour ! :coeur:

⊱ Les participants : Belle Yeuxdevelours, Cúchulainn Forgéteinte, Ulrich Fiersbras, Poucette Toutepetite, Wolfran Loupnoir, Jeiran Aurorefauve, Clémence Vertfeuille, Kaa Envoûtoeil, Mowgli Messua, Svetlana Plumenfeu, Aalis Beaupuits & Claude Frollo

⊱ far far away ⊰

[/quote]

______________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FORT FORT LOINTAIN

IL SUFFIT D'Y CROIRE...OU DE PAYER

avatar

⊱ pseudonyme : la toute puissante, allons
⊱ tête mise à prix : meryl streep
⊱ crédits : dieu
⊱ arrivé(e) le : 15/08/2014
⊱ manuscrits : 568

⊱ schillings : 1251

⊱ ton conte : le vôtre, mon chou
⊱ ta race : fée (et fabuleuse) de la tête aux pieds
⊱ métier : reine à temps plein, mère un peu gâteau
⊱ tes armes : une baguette et une voix d'ange
⊱ allégeance : pour moi, voyons





Sam 17 Oct - 19:14

Le membre 'Merlin Imaginarium' a effectué l'action suivante : ⊱ LA ROULETTE MAGIQUE

'⊱ LE DESTIN' :

______________________________________


Never give up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://farfarlointain.forumactif.org

FORT FORT LOINTAIN

Contenu sponsorisé






Revenir en haut Aller en bas

INTRIGUE SEPT ⊱ Cey la fête !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» INTRIGUE [Sept.] Quand Seamus cesse d'y croire...
» INTRIGUE SEPT ⊱ Cey la fête !
» INTRIGUE [Sept.] Discours de début d'année [Pour tous ]
» Résumé de l'intrigue
» La danse des sept voiles...




Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
⊱ il était une fin :: Anciennes intrigues-